M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Jésus ne succomberait pas à l'aveuglement du mal associé à l'AMM (Aide de médicaments pour tuer), car Jésus n'est pas un sépulcre « blanchi »

seringle-2.jpg

Par Jacques Beauséjour, ex-député de l’Assemblée nationale du Québec

La pratique de l’Aide médicale à mourir (1) se fait par un médecin qui utilise trois produits pour tuer la personne par trois injections. Jésus n’agirait pas comme un Ponce Pilate qui se lave les mains en disant que c’est par miséricorde que le médecin utilise trois seringues de produits pour EUTHANASIER la personne. Jésus n’accepterait pas le mensonge exprimé par des disciples (clercs et laïcs) ignorant qu’ils se ferment les yeux en faisant la promotion de l’euthanasie et de la pratique du médecin exécutant l’AMM(2). Jésus répéterait les paroles de Matthieu : « Vous de même, au dehors, vous paraissez justes aux hommes, mais, au dedans, vous êtes pleins d’hypocrisie et d’iniquité. » (Mt 26 : 23) Jésus se prononcerait contre l’euthanasie et agirait au côté de Mgr Gilles Lemay évêque d’Amos qui a refusé de cautionner une maison de soins palliatifs favorisant l’euthanasie. Oui, Jésus s’engagerait avec des évêques de l’Alberta et des Territoires du Nord-Ouest ainsi que de la Saskatchewan qui refusent des funérailles aux personnes ayant recours à l’Aide médicale à mourir, car pour Jésus le respect de la vie ne s’exécute pas par l’euthanasie et tuer un malade ce n’est pas un soin. Jésus chasse les vendeurs du temple en leur disant : « Enlevez cela d’ici. Cessez de faire de la maison de mon Père une maison de commerce. » Mt 21 : 12-17 Aujourd’hui Jésus chasserait de son Église les clercs et les laïcs qui ferment les yeux sur le malade qui demande d’installer la table pour l’euthanasie et les personnes exerçant l’euthanasie. Jésus leur dirait : « Par la fermeture de vos yeux sur l’importance de la Vie que mon Père a donnée aux malades vous encouragez les malades qui demandent l’euthanasie sous le couvert de la compassion et de l’écoute du malade. Rappelez-vous que j’ai dit : “Nul ne vient au Père que par moi” (Jn 14 : 6) Nul ne vient au Père par les mains d’un médecin qui tue la personne. Par des funérailles vous participez au commerce de la mort alors c’est avec le fouet que je vous chasse de mon Église. »

Jésus demanderait à ses disciples (clercs et laïcs) de s’informer concernant l’aide des soins palliatifs et son complément, la SÉDATION PALLIATIVE (3) une pratique de dernier recours pour soulager la douleur, acceptée par l’Église. Il leur demanderait d’aller visiter une maison de soins palliatifs comme la Maison Au Diapason à Bromont(4) pour comprendre leur refus de l’euthanasie, mais l’offre du service de la SÉDATION PALLIATIVE.

Jacques Beauséjour, M. Th. P. (Maitrise théologie pastorale), député de l’Assemblée nationale du Québec (1976-1985).


(1) AIDE MÉDICALE À MOURIR : « Euphémisme pour euthanasie ayant pris son essor, du moins au Québec, en 2012 dans le sillage des travaux de la Commission spéciale sur la question de mourir dans la dignité. » Wikipédia : https://fr.wiktionary.org/.../aide_m%C3%A9dicale_%C3%A0...

(2) Savez-vous combien de personnes ont été tuées par l’AMM dans un hôpital près de chez vous? NON, car il est écrit dans le GUIDE D’EXERCICE à la page 49, 7,2 CONSTAT DE DÉCÈS ET BULLETIN DE DÉCÈS : « Le médecin doit y inscrire comme cause immédiate de décès la maladie ou l’affection morbide ayant justifié l’AMM et provoqué la mort. Il ne s’agit pas du mode de décès (arrêt cardiaque), mais de la maladie, du traumatisme ou de la complication qui a entraîné la mort. LE TERME D’AIDE MÉDICALE À MOURIR NE DEVRAIT PAS FIGURER DANS CE BULLETIN. » Quand quelqu’un fait une action honteuse, il préfère ne pas dévoiler son action.

(3) Cf. PALLI-SCIENCE http://palli-science.com/

(4) Au diapason : http://audiapason.org/soins-et-services-2/


POUR LES FIDÈLES ET LES PASTEURS :

PRIONS LE « CŒUR IMMACULÉ DE MARIE »

Ô Cœur Immaculé de Marie demande à Jésus de bénir les fidèles et les pasteurs qui respectent la vie des malades jusqu’à leur mort naturelle.

Ô Cœur Immaculé de Marie, demande à Jésus notre Sauveur que par la puissance du sang et de l’eau qu’Il a versé pour nous sur la croix, que les fidèles et ses pasteurs soient préservés des artifices du diable et de toutes déviations proposées par Satan.

Marie parle aux cœurs des personnes hostiles à protéger la vie afin que leurs yeux du cœur trouvent le chemin de Jésus qui a dit : « Nul ne vient au Père que par moi. » (Jn, 14 : 6.) Ne permets pas, très douce Mère Immaculée, que les fidèles et les pasteurs soient habités par des déviations du chemin tracé par ton Fils, Jésus. Amen.


Concernant la prière au CŒUR IMMACULÉ DE MARIE elle doit être récitée comme un écho au troisième message de Marie à Fatima.

Jacques Beauséjour, M. Th. P.



Laissez un commentaire