M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement Avent et Noël 2017

1546 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Il reste 14 jours avant la fin de notre campagne de financement. Merci de votre générosité.

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Votre générosité nous permet de dire les vérités que d’autres ne peuvent simplement pas dire tout haut !

Merci de votre appui,

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

Inde : un ratio de 8 filles pour 10 hommes à Delhi

Sur le site de agoravox.fr du 4 novembre 2013 :

(Delhi)

(Photo : rakjumart1220 sur flickr.com, licence Creative Commons)

 

 

(...)

Pratiqué depuis de longues années voire de trop longues années, le foeticide des filles est un avortement pratiqué par les gynécologues à la demande des familles dès lors que le sexe féminin du bébé est confirmé. Peu importe le nombre de mois de grossesse ! Cet avortement peut par exemple avoir lieu le 8ème mois d’une grossesse sans que personne y compris les médecins ne semble s'en offusquer !

Ainsi, près d’un million de fœtus féminins sont avortés chaque année en Inde, les filles étant considérées comme un fardeau économique par leurs parents, qui doivent s’acquitter d’une dot pour les marier.

Ces avortements sélectifs dans toute l’Asie, représenteraient une « pénurie » de 163 millions de femmes ! Selon l’ONU, rien qu’en Inde, 60 millions de femmes sont manquantes. Des chiffres à donner le tournis !

Quel Avenir pour ces pays ?

L’Inde qui compte un peu plus d’ 1 milliard d’habitants, le sexe ratio national est de 927 filles pour 1000 garçons. Ce chiffre chute autour de 800 à Delhi et particulièrement dans les quartiers les plus riches de la capitale. Car effectivement, ce phénomène ne touche pas uniquement les familles pauvres des campagnes les plus reculées de l’Inde comme on aurait pu le penser ! Le taux de foeticides des filles chez les riches est encore plus élevé !
 

De plus, une étude a même démontré que quand il s’agit d’un troisième enfant, seules 219 filles naissaient pour 1000 garçons.

Avec de tels ratios, on compterait 30 M d’hommes de trop ! Ce qui expliquerait en partie la recrudescence de viols, d’enlèvements, agressions pour satisfaire ce trop plein d’hommes !

Mobilisation contre les foeticides des filles

 En Inde, l’avortement est légal depuis 1971, mais face au détournement de la technique pour la sélection du genre, le gouvernement a fait voter le PNDT Act (Pre-Natal Diagnostic Technique Act) en 1994 qui interdit aux médecins de révéler le sexe du fœtus. En cas d’avortement, les cliniques et les hôpitaux doivent en informer les autorités.

Malheureusement, cette dernière mesure n’est pour ainsi dire pas appliquée. .

Et les « campagnes d'éducation » font bien rigoler, mais ne changent rien...

Campagne de financement Avent et Noël 2017. Merci de nous aider avec un don spécial. L'objectif est de 5000$.

éclaireurs des consciences

Merci de garantir qu’au Québec il y ait au moins un organisme qui puisse dénoncer les dérives de notre époque.

1546 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Il reste 14 jours avant la fin de notre campagne de financement. Merci de votre générosité.

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire