M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

IL NE RESTE QUE 3 JOURS. Tout montant est le bienvenu. L'objectif de notre campagne de financement pour l'automne est de 3 500 $.

2386 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 3 jours !

Ania « Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

--Ania

Donner à Campagne Québec-Vie

Il existe toujours d'autres voies possibles... lettre sur le suicide parue dans le Soleil

Sur le site du journal Le Soleil du 8 février 2013:

 

 

(...)Par ailleurs, un des mythes les plus entretenus est de croire que de parler du suicide incite la personne à s'enlever la vie. Or, bien au contraire, demander directement à la personne en souffrance si elle pense au suicide lui donne l'occasion de se sentir reconnue, d'exprimer son mal de vivre et de briser son isolement.

À cet égard, toute personne qui exprime des idées suicidaires ou entretient des comportements le laissant croire requiert une attention immédiate. Il ne faut point hésiter à chercher du soutien, tant pour la personne suicidaire que pour soi-même. Le bon réflexe est d'appeler à un Centre de prévention du suicide au 1 866 APPELLE (277-3553) afin que des professionnels interviennent rapidement et efficacement auprès de personnes suicidaires et leurs proches, par le biais de support téléphonique et de rencontres. Advenant le cas où la crise ne peut être résorbée par ces moyens, il est conseillé de contacter le Centre de crise de votre région qui est en mesure d'offrir d'autres pistes de solution. À titre d'exemple, certains centres sont dotés d'un service d'équipe mobile qui peut se déplacer dans la communauté lorsqu'une intervention face à face s'avère nécessaire afin d'évaluer la dangerosité. Dans le cas où la personne a déjà entièrement planifié son suicide (le «comment», le «où» et le «quand» sont déterminés) et que le passage à l'acte est imminent, il n'y point d'autre alternative que de s'en remettre immédiatement aux corps policiers et ambulanciers.

 Rappelons enfin que la personne suicidaire n'est pas résolue à se tuer, c'est avant tout que la personne veut cesser de souffrir. Le suicide est alors perçu comme la seule solution pour y parvenir. Cependant, il existe toujours, je dis bien toujours, d'autres voies possibles. Souvent, le simple fait d'être présent pour la personne et de laisser place à l'expression de la souffrance peut faciliter sa demande d'aide et de soutien, en plus de solliciter chez elle de l'espoir.

Étienne Boudou-Laforce

 Sherbrooke
 

Ce raisonnement de toujours porter secours à la personne suicidaire vaut également pour la demande d'euthanasie. Et l'on souhaiterait que notre société ait autant de sollicitude pour les femmes enceintes en difficultés.

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

×

IL NE RESTE QUE 3 JOURS. Tout montant est le bienvenu. L'objectif de notre campagne de financement pour l'automne est de 3 500 $.

2386 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 3 jours !

Ania « Merci pour votre ministère. Ma prière est qu'il grandisse dans le nom de Jésus. C'est beau des gens qui se tiennent debout pour la Vie ! »

--Émilie

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire