M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Géorgie : un premier peuple à disparaître de par l'avortement?

Sur le site de Courrier International du 21 mai 2013 (via La Presse du 21 mai 2013):

(La Géorgie a un drapeau rouge semblable à celui du Québec. Sans l'immigration au Canada, leur situation serait semblable...)

Selon les démographes géorgiens, si le taux de natalité actuel continue à se maintenir pendant cinquante ans, "la nation géorgienne disparaîtra", s'alarme le quotidien de Tbilissi Georgia Times. Depuis la disparition de l'Union soviétique, à cause de l'émigration ininterrompue, de la paupérisation et de la natalité en berne, la population de la Géorgie a chuté de 5 millions à 3,5 millions de personnes.

Les statistiques officielles relèvent 36 000 avortements par an. Mais selon certains experts, leur véritable nombre avoisinerait les 100 000. La situation est aggravée par des "avortements sélectifs privilégiant les garçons". (...) 
 
Le Patriarche-Catholicos de la Géorgie Ilia II a appelé à interdire l'avortement, et a promis que l'Eglise "prendrait en charge les enfants dont les parents ne peuvent plus subvenir aux besoins". (...)
 
Ce n'est pas la contraception comme supposé outil de réduction du nombre d'avortements qui sauvera ce peuple...
Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !



Laissez un commentaire