Tout sur la Marche pour la vie 

Horaire des événements 

Publicisez la Marche

  • Des circulaires et des affiches imprimés sont disponibles pour distribution dans votre milieu. N'hésitez pas de nous contacter pour en recevoir.

Donnez à la Marche

L'année dernière, près de 20,000 personnes ont participé à la Marche, et plus de 700 jeunes on assisté à la conférence pour jeunes le lendemain. Cette année nous seront encore plus nombreux. Or, l'organisation et le déroulement de la Marche coûtent des sous.

Pour plus de renseignements sur la Marche

Enceinte? Inquiète?

Appelez sans frais :

1-855

871-4442

(514) 871-4442 à Montréal

Nous pouvons vous aider.

Bienvenue à la page officielle de la Marche nationale pour la vie à Ottawa

Vous trouverez ici les dernières nouvelles de la Marche pour la vie à Ottawa qui aura lieu le jeudi 8 mai, 2014. Le thème cette année : Êtes-vous pour la Vie ?

Cliquez pour vous inscrire à notre liste d'envoi pour recevoir les dernière nouvelles de la Marche pour la vie !

(Click here for the official English-language National March for Life website.)

Marche pour la Vie à Ottawa

La Marche pour la Vie (voir la page officielle) est une manifestation qui se déroule chaque année à Ottawa. Elle est rapidement en train de devenir un évènement politique d’envergure, avec 12 000 manifestants en 2009 sur la colline parlementaire. Cet évènement est  aussi en train de devenir un pôle d’attraction pour d'autres évènements pro-vie, comme la conférence annuelle de  Campaign Life Coalition Youth et l'annuel Campaign Life Coalition Rose Dinner.

Veuillez cliquer ici pour plus d'informations sur la Marche pour la Vie de 2009. L'année prochaine, la marche sera plus importante que jamais. Les informations concernant la Marche pour la Vie 2010 seront disponibles prochainement. 

Voici un bon reportage sur la Marche 2009 par l'ECDQ.tv du diocèse de Québec:

La mission de Campagne Québec-Vie

« Soyez les pierres vivantes qui servent à construire le Temple spirituel … » (1 Pierre 2 : 5) Ces mots de l’apôtre Pierre résument la mission de Campagne Québec-Vie.

Nous voyons que le Québec (avec tout l’Occident) est spirituellement malade, confus, sans repère, en perte de volonté de se préserver, en proie au désespoir et à la dissolution. Face à cet effondrement du corps social, face aux multiplications des barbaries (avortement, euthanasie, fécondation in vitro, pseudo-mariage, familles dévastées, sexualité débridée, etc.) Campagne Québec-Vie débroussaille le terrain et œuvre à refonder la société sur les seules bases solides, sur l’Unique pierre angulaire : Jésus.

(La cathédrale Notre-Dame à Ottawa le matin de la Marche pour la vie était comme une boîte à bijoux contenant des pierres précieuses vivantes. C’est avec elles que la civilisation à venir sera construite.)

Le combat est premièrement spirituel et l’édifice que nous construisons l’est aussi. Par débroussaillage, nous voulons dire que nous combattons les erreurs : celles des fausses autorités, celles des loups déguisés en agneaux. Il y a ceux – même parmi les prêtres – qui disent que l’avortement ne devrait pas être « criminalisé. » Mais nous affirmons, avec le pape François parmi tant d'autres, que l’embryon devrait jouir d’une protection juridique, comme tout être humain faible et sans défense. Il y a aussi ceux qui nous disent que la mise à mort par injection léthale devrait être permise au Québec dans nos hôpitaux, pour certains cas « extrêmes ». Nous disons, avec le Collectif des médecins du refus médical de l’euthanasie, que « Tuer n’est pas un soin. »

Quand ces erreurs seront dissipées chez un nombre suffisant de personnes, nous aurons déjà commencé à bâtir une nouvelle civilisation. Chaque personne, chaque famille seront une pierre dans ce Temple, unies par ce mortier indestructible qu’est l’amour. En voilà une « œuvre de charité ! »

C’est notre mission : Débroussailler et bâtir – contrer les erreurs et rassembler les personnes de bonne volonté, pour édifier une civilisation d’amour, un Temple fait de chair et consolidé par l’amour, pour adorer Dieu en esprit et en vérité.

(Le sénateur Tobias Enverga accompagné de sa fille trisomique Roselle à la Marche pour la vie. Elle est de ces pierres rejetées par les faux bâtisseurs. Elle et ses semblables sont toujours des pierres d’achoppement pour les idéologues.)

Quels outils avons-nous pour construire ? Par quels moyens construisons-nous ? Le premier outil est la prière, qui nous permet d’entendre et d’écouter Dieu, l’architecte et l’entrepreneur principal de cette œuvre de restauration. Aussi, il y a la patience, car nous entreprenons un projet de longue haleine, un peu comme ces cathédrales d’antan dont les artisans ne pouvaient guère espérer voir leur œuvre complétée de leur vivant.

Ensuite, fortifiés par la prière et dotés d’une sagesse surnaturelle, nous nous rassemblons pour nous fortifier mutuellement et nous proclamons les vérités que nous avons reçues. Voilà pourquoi nous organisons les Marches pour la vie, 40 jours pour la vie, messes, colloques et congrès qui jalonnent l’année.

Et croyez-moi, ce Temple vivant que nous construisons s’élève petit à petit. Cette année, trois autobus nolisés sont partis du Québec (contre un seul l’année dernière) pour se rendre à la Marche pour la vie à Ottawa. À la Marche elle-même, nous étions plus de 20 000, dont plusieurs milliers d’étudiants.

Tranquillement, patiemment, humblement, mais avec force, constance et assurance, nous faisons notre devoir et nous contribuons à bâtir une société meilleure, en reconnaissance de Celui qui nous a tout donné et vers qui nous retournerons à la fin de notre séjour sur cette Terre en chantier.

Pour la vie !

Georges Buscemi , président

P. S. Pour encourager les gens à prendre les autobus que nous avons organisés (ceux pour la Marche pour la vie et celui pour la Marche contre l’euthanasie) nous n’avons pas demandé le plein prix. Merci de donner pour nous aider à davantage promouvoir toutes les initiatives pro-vie au Québec et ailleurs au Canada !

Bulletin de mai 2013 >>

Cher Georges, ce mois-ci je donne à Campagne Québec-Vie pour que continue le travail de débroussaillage et de réseautage pour qu'advienne la civilisation de l'amour que nous voulons tant !

DONNER >>

950 jeunes pour la Vie entendent le discours de Mgr Lacroix, archevêque de Québec

(Sur la photo, David Bereit, directeur nationale des 40 Jours pour la Vie, en compagnie de Mme Alveida King, nièce de Martin Luther King et fervente provie)

 

OTTAWA, Ontario, le 10 mai 2013 (LifeSiteNews.com (traduction CQV)) — Après avoir défiler dans les rues d'Ottawa hier après-midi pour réclamer justice pour l'enfant à naître, 950 jeunes se sont rendus au banquet de la jeunesse à l'hôtel Hampton Inn où ils ont pu apprécier la musique, des restaurants, des conférenciers motivateurs, et un film.

Pendant que les convives dégustaient la soupe, la salade et les lasagnes, Alissa Golob de campagne Coalition Jeunesse, qui a organisé l'événement, a présenté David Bereit, directeur national des 40 jours pour la vie, pour donner le discours d'ouverture.

« Les jeunes ne sont pas l'avenir du mouvement pro-vie », a déclaré Bereit. « Vous êtes le mouvement pro-vie, aujourd'hui, ici et maintenant. »

« Vous êtes la génération qui s'est engagée à mettre fin à cette injustice [l'avortement] une fois pour toutes. »

Bereit  a décrit six étapes que les pro-vie ont besoin de comprendre et de « mettre en action » selon lui pour mettre fin à l'avortement.

1. Mettre fin à l'avortement est nécessaire. « Les enfants sont en train de mourir. Les femmes sont blessées. Les familles sont déchirées », a-t-il dit.

2. Mettre fin à l'avortement est possible. « Il est possible pour vous, où vous en êtes dans la vie, avec vos dons et vos talents, de changer les cœurs et les esprits. Vous pouvez sauver des vies. Il est possible de mettre fin à l'avortement dans votre communauté, dans votre province et partout au Canada. »

3. Seulement vous pouvez mettre fin à l'avortement. « Vous êtes la personne que Dieu appelle. Vous êtes ici parce que vous avez un but unique et spécial : cette cause pour un temps comme celui que nous vivons. »

4. Il est difficile de mettre fin à l'avortement. « La lutte contre l'injustice n'est jamais facile. Vous allez être persécutés. Vous allez avoir des problèmes. Vous allez avoir des revers ».

5. Il vaut la peine de mettre fin à l'avortement. « Ça vaut le coup quand on sait que les enfants sont en vie à cause de vous. Ça vaut le coup quand on sait que des femmes et des hommes sont épargnés d’une vie de regret à cause de vous. Ça vaut le coup quand une clinique d’avortement ferme à cause de vous. Ça vaut le coup quand les manchettes partout au Canada diront un jour que “l'avortement est terminé une fois pour toutes” et vous saurez que vous étiez un élément clé de cet événement ».

6. Il est temps de mettre fin à l'avortement. « Assez de quarante-quatre années d'enfants qui meurent, de femmes qui ont été blessées pendant ces 44 années. Il est temps de renverser la vapeur. Nous allons sortir d'ici avec un engagement qu'il est temps d’agir. La ligne est tracée dans le sable. L'avortement finit à partir de maintenant. »

Les jeunes ont applaudi et acclamé alors que Bereit les inspirait par des histoires de personnes qui ont décidé que c'était à eux de faire quelque chose pour l'enfant à naître et que c’est ce qui fait la différence.

« Lorsque vous dessinez cette ligne dans le sable et dites “il est temps, il est maintenant temps”, sans regarder en arrière, alors vraiment il sera écrit dans l'histoire du Canada qu’on se souviendra toujours de la Marche pour la Vie 2013 comme étant le début de la fin de l'avortement ».

« Et vous êtes les personnes pour y parvenir », a-t-il dit.

Avant le discours de Bereit, l’archevêque Gérald Lacroix, primat du Canada et archevêque de Québec, s'est adressé à la jeunesse.

« Nous avons eu une absolument merveilleuse marche cet après-midi, n’est-ce pas? », a déclaré Mgr Lacroix.

Il a encouragé les jeunes à « se lever et à faire tout votre possible pour respecter la vie, toute vie, tout être humain. » Il a dit que le souci de l'environnement, la conservation et la qualité de l'air doivent venir après le souci du « plus précieux cadeau de l'ensemble du monde créé : la vie humaine ».

Lacroix a mis en garde les jeunes d'autres dangers qui menacent de dévaloriser la vie humaine en plus de l'avortement, en désignant la pression de faire légaliser l'euthanasie au Québec, une « grave menace à l'horizon. » Il a fait la promotion de la Marche Printanière du 18 mai contre l'euthanasie à Québec comme une façon de dire « non merci » à cette pratique mortelle.

Mgr Lacroix a encouragé les jeunes : « Faites une différence ». « Mes amis, continuons à marcher pour la vie tous les jours de l'année. »

Après le discours de Bereit, la soirée s'est terminée avec la musique exaltante du Youth Band Gethsémani.

La Marche pour la vie 2013 - Nolisés

 

Marche pour la vie à Ottawa le 9 mai: autocars de Montréal et Québec.

La Marche nationale pour la vie se déroula le jeudi 9 mai prochain à Ottawa. L'an dernier, près de 20 000 personnes s'étaient déplacées devant la Colline parlementaire pour souligner l'évènement. Plusieurs évêques catholiques seront de nouveau au rendez-vous en 2013, dont les archevêques de Montréal et de Québec, Mgr. Christian Lépine et Mgr. Gérald Cyprien Lacroix.

 Vous désirez vous aussi vivre cette expérience? Des autocars nolisés par Campagne Québec-Vie vous permettront d'y participer.

Le prix du billet aller-retour est $35,00. Forfait familial disponible.

Les horaires se lisent comme suit:

MONTRÉAL

7 h 00 Deux (2) départs

  1. Montréal - Centreville (895, rue De la Gauchetière ouest) avec un deuxième embarquement au métro Crémazie - 8753 Lajeunesse.
  2. Laval - Église Holy Name of Jesus (899, boul. Chomedey) avec un deuxième embarquement au Centre Fairview (devant Sears Canada)

10 h 00 Messe pro-vie (bilingue) Cathédrale Notre-Dame

12 h 00 Ralliement sur la Colline parlementaire

13 h 30 MARCHE dans les rues du centre-ville d’Ottawa

14 h 45 Témoignage du mouvement « Silent No More » (Colline parlementaire)

16 h 00 Service de prière de clôture (Colline parlementaire Aumônerie de Rite catholique Oriental d’Ottawa

 

QUÉBEC

7 h 00 Départ des Services diocésains (1073, boulevard René-Lévesque Ouest, Québec.) Possibilité de stationner son véhicule.

12 h 00 Arrivée à Ottawa

12 h 00 Ralliement sur la Colline parlementaire

13 h 30 Marche dans les rues du centre-ville d’Ottawa

14 h 45 Témoignage du mouvement « Silent No More » (Colline parlementaire)

16 h 00 Service de prière de clôture (Colline parlementaire)

16h30 Départ d'Ottawa

21h30 Arrivée à Québec

 

Coût: $35. par personne pour l'aller-retour Québec-Ottawa en autocar de luxe. Forfait familial disponible : $20,00 par personne pour une famille.

Inscription: Avant le 6 mai, au (438) 930-8643, (514) 344-2686, ou par courriel au:  info@cqv.qc.ca.

Renseignements supplémentaires:

  • La webtélé diocésaine de Québec accompagnera le groupe; voir leur vidéo de l’an dernier ici.
  • Le dépliant de la marche
  • L'affiche de la marche
  • L'affiche de la marche et de l'horaire de l'autocar de Québec.
  • Lunch à apporter si désiré ou dîner à Ottawa.
  • Arrêt pour le souper pour les voyageurs provenant de Québec.

Au plaisir de vous voir.

La Marche pour la vie 2013

Préparez-vous pour la Marche pour la vie 2013 à Ottawa ce 9 mai. Voici une vidéo pour vous donner un aperçu de cet événement annuel incontournable :

Le thème de cette année : Cessons le foeticide féminin !

Cliquez
pour vous inscrire à notre liste d'envoi pour recevoir les dernière nouvelles de la Marche pour la vie !

Tout sur la Marche pour la vie à Ottawa >>

650 000 personnes ont marché à Washington, tels que vous l'avez vu rapporté dans les médias québécois...

Sur le site de Riposte catholique du 28 janvier 2013, ce que les médias québécois ont  censuré:

J’en étais, pour ma part, resté à la meilleure estimation venant de différentes sources américaines, et je vous avais signalé le nombre de 500 000 participants à la March for Life de Washington du 25 janvier. La page facebook de la “designeuse” catholique pro-vie américaine Birgit nous précise que « Eternal Word Television Network [ETWN] a engagé une firme pour compter la foule de la March for Life », et le résultat c’est…

Plusieurs Marches pour la Vie aux États-Unis cette semaine...

Sur le site de Riposte Catholique du 25 janvier 2013:

 

(Photo prise lors de la manifestation de Dallas)

 

Outre les considérables concentrations des marches pour la vie de Washington D.C. (March for Life) et de San Francisco en Californie (Walk for Life West Coast) qui se déroulent autour de la date anniversaire de l’arrêt Roe vs Wade de la Cour suprême des États-Unis (22 janvier), de nombreux autres rassemblements et marches sont organisées aux États-Unis. Une correspondante et amie aux États-Unis, ma chère « Texan Bea », m’en signale une qui s’est tenue samedi dernier à Dallas (Texas) et qui a réuni entre 9 et 9 500 participants, une affluence en hausse par rapport à l’année dernière où l’on compta environ 7 500 participants. C’est une initiative catholique, fortement soutenue par l’évêque de Dallas Mgr Kevin Farrell, dont rend compte le blogue localA Blog for Dallas Area Catholics,(...)

Les pro-vies manifestent à Washington aujourd'hui

Sur le site de yahoo du 22 janvier 2013 :

 

 

(...)

"Marche pour la vie"
 
"Nous n'avons pas baissé les bras, nous allons continuer à nous battre jusqu'à ce que +Roe vs Wade+ soit abrogé, jusqu'à ce que l'avortement soit illégal dans ce pays", a répliqué Mark Harrington, dirigeant de Created Equal, avant de déposer des oeillets sur le pavé à la mémoire des "50 millions de bébés qui ne sont pas nés, tués depuis 1973".
 
La conférence des évêques catholiques de l'USCCB, très en pointe dans la lutte contre l'avortement, a organisé neuf jours de "prières et de pénitence", du 19 au 27 janvier pour marquer l'anniversaire de cette "décision tragique" alors que le National Right to life se réjouissait dans un communiqué que "de plus en plus de jeunes soient contre l'avortement".
 
Une grande manifestation nationale contre l'avortement aura lieu vendredi à l'occasion d'une "Marche pour la Vie" dont la date a été décalée en raison des festivités marquant l'investiture du président Obama.
 
Pour Terry O'Neill, présidente de NOW, le droit à l'avortement "est très sérieusement en danger" dans le pays. "Je pense qu'il va être demandé dans les cinq prochaines années à la Cour Suprême d'abroger" son ancienne décision, dit-elle à l'AFP, "à cause de nombreuses lois anticonstitutionnelles qui sont passées" dans les Etats.
 
Le mouvement "pro life" est à l'origine de lois liées à l'avortement qui ont atteint un nombre record ces deux dernières années, votées par les parlements des Etats. Elles couvrent un large champ, du remboursement de l'opération à l'allongement des délais de réflexion dont le seul but est, selon les "pro choice", de compliquer l'accès à l'IVG, techniquement légal.

La Marche pour la vie -- Un pèlerinage essentiel

C'est la deuxième journée de notre campagne de financement pour l'automne 2012. Nous nous avons fixé comme objectif la somme de 5 000 dollars. Je vous écris car plus que jamais, le Québec a besoin de Campagne Québec-Vie.

Pour les prochaines deux semaines, nous vous présenteront les projets que nous entreprenons pour sensibiliser le Québec aux menaces contre la vie et la famille telles l'avortement, l'euthanasie, le suicide assisté, la dénaturation du mariage et le démantèlement de la famille.


Aujourd’hui, j’aimerais vous parler de la Marche annuelle pour la vie à Ottawa. L'année dernière, près de 20 000 personnes se sont rassemblées sur la colline parlementaire à Ottawa pour livrer un message simple et direct au gouvernement et au peuple canadien : "Oui à la vie, Non à l'avortement !"

Cette marche est d'autant plus un succès puisqu'elle attire, d'année en année de plus en plus de gens. Ce qui est de mieux, c'est que la grande majorité des participants sont des jeunes, ce qui nous donne à espérer pour le futur !  

Par contre, organiser et faire la promotion d'une telle Marche n'est pas une mince affaire. Au contraire ! Cette marche engage des coûts monstrueux pour le mouvement pro-vie canadien. Pour notre part, ici à Campagne Québec-Vie, le coût de promotion de cette marche s'élève à quelques milliers de dollars par année: impression de circulaire et d'affiches, publicité payante sur Internet, publicité dans les journaux locaux, et j'en passe. C'est pourquoi nous avons besoin de votre aide pour faire rayonner la bonne nouvelle qu'il existe une telle marche annuelle à Ottawa.

Suivez ce lien pour donner à Campagne Québec-Vie

La Marche n'est pas seulement un témoignage auprès du public et des parlementaires canadiens, mais bel et bien un pèlerinage annuel pour les pro-vie du Canada et du Québec. C'est un temps fort de prière et de louange pour le Dieu qui donne la Vie en abondance, et qui nous exhorte à défendre les plus vulnérables de notre société et non de les supprimer. 

Merci de contribuer à l'essor de cette Marche par vos dons !

Pour la Vie,

Georges Buscemi

Une marche pour la Vie au Brésil ce 26 juin 2012!

Sur le site de Zenit.org du 22 juin 2012:

ROME, vendredi 22 juin 2012 (ZENIT.org) – Alors que les parlementaires brésiliens étudient à la fois une proposition de dépénalisation de l’avortement, et une proposition de « statuts pour l’enfant à naître », une Marche pour la vie aura lieu le mardi 26 juin.

La 5e Marche nationale des citoyens brésiliens pour la vie, organisée par le mouvement national de défense de la vie, « Brésil sans avortement », aura lieu dans la capitale du Brésil, Brasilia.

Lenise Garcia, professeur à l’Institut de biologie de l’Université de Brasilia, membre de la Commission bioéthique de la Conférence épiscopale, et présidente du mouvement “Brésil sans avortement”, a accordé un entretien à Zenit.

Zenit – Un projet de loi intitulé « Loi de l’enfant à naître » est à l'étude. En quoi est-ce qu’il rejoint la défense de la vie au Brésil?

Lenise Garcia – Le projet du “Statut de l’enfant à naître” rend explicite et concret quelque chose qui est déjà prévu dans notre législation: le droit inaliénable à la vie depuis la conception. Il traite de principes tels que: "La dignité humaine et la nature de l’enfant à naître est reconnue depuis la conception, lui garantissant une pleine protection juridique" (Art. 3), et "tous les droits de l’enfant à naître sont reconnus depuis la conception, spécialement le droit à la vie, à la santé, au développement, à l’intégrité physique et d’autres droits personnels prévus (articles 11 à 21 de la loi n° 10,406 du 10 janvier 2002, cf.Paragraphe 1 de l'article 3).

Le projet contient aussi des propositions concrètes, telles que: "Le diagnostic prénatal est ordonné au respect et il protège le développement, la santé et l’intégrité de l’enfant non encore né" (Art. 11); "Le diagnostic prénatal doit être précédé du consentement informé de la femme enceinte" (Paragraphe 1); "Les méthodes de diagnostic prénatal qui présentent des risques disproportionnés ou inutiles pour la mère ou pour l’enfant à naître sont interdits" (Paragraphe 2).

Une fois approuvé, le “Statut de l’enfant à naître” rendra difficile l’interprétation des lois que certains font aujourd’hui, qui laisse des vides juridiques, utilisés pour pratiquer l’avortement.

Pour les mouvements pro-vie, il est également important d’avoir un ordre du jour positif, qui ne se contente pas de la lutte “contre” la légalisation de l’avortement, mais qui montre que nous sommes “en faveur” de la vie, y compris celle qui est en situation complexe et délicate.

(...)

Non au financement de l'avortement


Suivre ce lien pour en savoir plus sur notre campagne de définancement de l'avortement au Québec.

Nouvelles CQV

Aidez à bâtir une culture de vie

Suivez-nous sur...