CQV Accueil
Les dernières nouvelles et les plus récents billets

 

Un autre avortoir fermé au Michigan grâce à une technique ingénieuse...

Sur le site de médias-presse.info du 5 août 2014 :

(Photo : US Government sur wikipédia.org, licence creative commons)

 

 

 

 

Une paroisse catholique de Lansing (Michigan) a trouvé une méthode innovante pour fermer le seul centre local d’avortement :  elle a loué le bâtiment qui abrite le centre d’avortements WomanCare.(...)

Le centre d’avortement de WomanCare était à charge du chirurgien de 78 ans, Theodore Roumell, qui a été contraint de fermer un autre centre quand le scandale de l’avortement forcée d’une femme a été connu. Un autre centre d’avortement, également à Lansing avec le même nom, avait été fermé en 1989, après que les pro-vie aient trouvé les corps de bébés avortés dans une benne à ordures près du centre.

Et un de moins!

Épluchette de blé d'Inde de Campagne Québec-Vie -- le 17 août 2014

Vous êtes cordialement invités à une épluchette de blé d’Inde de Campagne Québec-Vie !

Dimanche le 17 août de 12h00 à 15h00 à l’arrière de l’église Saint-Émile (3330 rue Rivier, Montréal, à 10 minutes de marche du métro Joliette). À l’extérieur, ou à l’intérieur en cas de pluie. Avec invité spécial : L'abbé Garrick Huang, FSSP. 10$ pour du maïs à volonté, gratuit pour les enfants accompagnés âgés de moins de 14 ans. Café et jus seront servis. SVP nous faire savoir par téléphone (514) 344-2686 ou par courriel (info@cqv.qc.ca) si vous pensez venir. À bientôt !

RSVP sur Facebook >>

Originaire de Vancouver, l'abbé Garrick Huang est ordonné prêtre par la Fraternité sacerdotale St-Pierre en mai 2010 à Denton, au Nebraska. Il oeuvre présentement comme prêtre-assistant à la Mission St-Irénée-de-Lyon (église St-Irénée), à Montréal.

L'abbé Huang a côtoyé le mouvement pro-vie à Vancouver et participe régulièrement aux activités de Campagne Québec-Vie, notamment les 40 jours pour la vie. Il livrera une présentation en français sur les aspects spirituels du mouvement pour restaurer une culture de Vie au Québec.

Warren Buffet a versé 1,2 milliard de dollars pour les groupes pro-avortement à travers le monde

À voir, la folie d'un milliardaire :

Tout le bien qui pourrait être fait si les groupes pro-vie plutôt pouvaient utiliser cet argent...

Bonne Nouvelle ! Un autre avortoir ferme au Texas

Sur le site de ravishly.com du 4 août 2014 :

(Photo : wikimédia, licence creative commons)

 

 

 

 

(...)Une autre des dispositions de la loi qui entre en vigueur en Septembre, exige que les cliniques effectuant des avortements soient aussi des centres de chirurgie. Donc, si le procès de l’association Whole Woman’s Health échoue, la prise en charge de l'avortement légal peut être limité à seulement cinq villes du Texas : Dallas, Fort Worth, Houston, Austin et San Antonio. Seules six cliniques au  total dans l'ensemble de l’état ​​peuvent remplir toutes les conditions. (...)

Espérons que la clinique d'Austin (Whole Woman’s Health of Austin) ne sera pas la seule à fermer!

Des jumelles sauvées, une histoire à répéter

Des jumelles sauvées ! Voici une bonne nouvelle qui nous a été transmise par Brian Jenkins, notre organisateur à Montréal de la vigile pour la fin de l'avortement des 40 jours pour la vie:

« Bonjour à tous et toutes,

J'ai appris une bonne nouvelle hier qu’il me fait plaisir de partager avec vous.

Nous pouvons ajouter deux petits enfants de plus au nombre de bébés sauvés grâce à nos démarches durant la vigile des “40 jours pour la vie”.

Hier, lors d'une journée de prière à l’Oratoire, j’ai rencontré une des personnes qui vient prier avec nous auprès de la bannière près du boul. Saint-Joseph lors de la vigile.

En plus de prier, cette dame a distribué des brochures ainsi que la « Prière pour la fin de l’avortement » dans son église.

Elle me dit qu’elle a rencontré une de ses connaissances à son église qui lui a dit la bonne nouvelle. Cette dernière était enceinte et a reçu un pronostic inquiétant au sujet de sa grossesse de la part de son médecin. Celui-ci lui conseilla d’avorter pour telle ou telle raison. Découragée, elle a trouvé dans son église un tract que notre bénévole y avait laissé. Sa lecture lui a redonné du courage et elle a décidé de poursuivre sa grossesse.

Aujourd'hui elle est une fière mère de jumelles. Gloire à Dieu !

Donc, des trois ou quatre enfants qui, nous le savons, ont été sauvés par nos efforts des 40 jours, nous pouvons ajouter ces deux petites filles. »

Vous venez de lire un témoignage qui démontre comment la prière et le jeûne mènent à des actions qui portent du fruit au centuple de ce que nous aurions pu espérer. Une femme, avec foi, pose un geste simple et humble : laisser quelques dépliants dans le présentoir d’une église. Plusieurs auraient peut-être refusé de poser un tel geste, sous prétexte que cela serait une perte de temps, que le geste était trop insignifiant. Mais voilà, de cette humble semence surgit deux belles vies humaines d’une valeur inestimable !

Vous vous rappelez peut-être que le mois passé je vous ai montré une carte des bienfaiteurs et des autres partisans de Campagne Québec-Vie (signataires de pétition, etc.) sur la seule île de Monréal (voir à droite). Je disais comment la vue d’une telle carte donnait à espérer : En effet, comment seraient transformés la ville de Montréal et le reste de la province si chacune des personnes sur cette carte osait l’humilité, c’est-à-dire osait poser, dans leur quotidien, des petits gestes comme le fit la dame dans notre histoire. Il y aurait comme un basculement pour le mieux, une restauration de notre Québec meurtri par les blessures de l’apostasie dont les séquelles sont l’avortement, l’euthanasie et la disparition du mariage et de la famille.

Qu’il serait beau que cette touchante histoire se répète partout au Québec ! Mais pour ce faire, il faudrait des regroupements voués à la vie dans chaque localité de la province, des petits CQV dans chaque coin qui mèneraient des campagnes comme les 40 jours pour la vie, qui aideraient des femmes enceintes dans le besoin, etc.

Bref, il nous faut développer la présence de Campagne Québec-Vie dans toutes les régions, et pas seulement à Montréal. Et c’est exactement sur ce projet que je me suis penché cet été : j’ai tout mis en œuvre pour nous donner, à CQV et à vous nos membres, les moyens de nous organiser localement pour faire répéter, partout au Québec, des belles histoires telles que celle racontée par Brian Jenkins.
Ce projet d’expansion de CQV à l’extérieur de Montréal, je vous le révélerai dès que possible, probablement en septembre, où j’aurai également l’occasion de vous présenter l’horaire complet de notre colloque du samedi, 11 octobre à Granby. ◄ Inscrivez dès aujourd’hui cette date à votre agenda. Pour la Vie !


Georges Buscemi, Président

P.S. Pendant l’été c’est toujours plus difficile pour nous de « boucler la boucle ». Alors si vous le pouvez, merci de donner davantage ce mois-ci.


 

L'Australie pourrait venir en aide à l'enfant trisomique abandonné

Sur le site de Radio-Canada du 4 août 2014 :

(Scott Morrison, Ministre de l'Immigration d'Australie)

(Photo  : Scott Morrison sur wikipédia.org, licence creative commons)

 

 

Le gouvernement australien pourrait intervenir afin d'aider le bébé trisomique d'une mère porteuse thaïlandaise, qui a été abandonnée par ses parents biologiques australiens, à obtenir la citoyenneté.

En entrevue avec une radio privée lundi, le ministre de l'Immigration, Scott Morrison, a indiqué que l'enfant, qui a aussi des problèmes cardio-vasculaires en plus d'être atteint de la trisomie 21, pourrait éventuellement recevoir la citoyenneté australienne, ce qui lui permettrait de recevoir des soins de santé gratuitement en Australie.

(...)

Sur le site de lavenir.net du 4 août 2014, ces précisions :

(...)La Thaïlandaise de 21 ans, déjà mère de deux enfants, a assuré lundi qu’elle élèverait l’enfant, qui souffre également d’une infection pulmonaire et d’un problème cardiaque et qui est hospitalisé depuis quelques jours dans la province de Chonburi, au sud de Bangkok.

«Je suis contente que dans cette malheureuse situation il y ait une bénédiction: nous sommes ensemble» a-t-elle déclaré à l’AFP, au chevet de Gammy. «Je l’aime énormément, je ne l’abandonnerai jamais».

«Je n’ai jamais pensé à avorter. Je n’ai jamais pensé à l’abandonner, je l’aime comme mon propre bébé (...). C’est mon bébé», a martelé la jeune mère de famille.

(...)

Une attitude exemplaire dans une histoire désolante de mère porteuse...

Cinq cardinaux préparent un livre sur la défense du mariage et la vie sacramentelle

Sur le site de lepetitplacide.org du 31 juillet 2014 :

(Photo : Ramjheetun Elodie sur flickr.com, licence creative commons)

 

 

Après une brève introduction, la première partie du livre est consacrée aux textes bibliques relatifs au divorce et au remariage, et la seconde partie est une étude de l'enseignement et de la pratique de l’Église primitive. Dans aucun de ces deux domaines, biblique ou patristique, ces universitaires ne trouvent des éléments en faveur du type de "tolérance" prônée par le Cardinal Kasper pour les remariages civils suite à un divorce. Ce livre examine également la pratique orientale orthodoxe de l'oikonomia (comprise comme une "miséricorde" impliquant une "tolérance") pour des cas de remariage après un divorce et dans le contexte de la question épineuse de la Communion eucharistique. Il retrace l'histoire multiséculaire de la résistance catholique à cette convention, révélant de sérieuses difficultés théologiques et canoniques inhérentes à la pratique passée et actuelle de l’Église orthodoxe.

Ainsi donc, dans la seconde partie du livre, les auteurs argumentent en faveur du maintien du principe théologique et canonique du lien intrinsèque entre la doctrine catholique traditionnelle et la discipline sacramentelle concernant le mariage et la communion.

Devant les rumeurs d'un changement de pastorale et de doctrine permettant la communion aux divorcés remariés, un rappel de l'enseignement du Christ.

Le nouvel ambassadeur du Canada au Vatican est un fervent défenseur des enfants à naître

Sur le site de Radio-Canada du 4 août 2014 :

(M. Savoie est un digne représentant des Chevaliers de Colomb)
 

(Photo : Sylvainbrousseau sur wikipédia.org, licence creative commons)

(...)Au mois de décembre 2009, Dennis Savoie a prononcé une allocution devant un groupe de la coalition pro-vie Québec, où il comparait les victimes du 11 septembre 2001 aux 3000 avortements pratiqués quotidiennement en Amérique du Nord. (...)

À lire, le compte-rendu (en anglais) de la conférence de M. Savoie.

Pilules contraceptives : augmentation de 50% des risques de développer un cancer du sein

Sur le site du Journal de Montréal du 1er août 2014 :

(Photo : Ceridwen sur wikipédia.org, licence creative commons)

 

 

 

(...)Les chercheurs du centre de recherche sur le cancer Fred Hutchinson de Seattle, dans l’État de Washington, ont découvert que l’utilisation des récentes pilules contraceptives augmente le risque de cancer du sein de 50%. (...)

Et elles n'ont pas été retirées du marché. Mais y a-t-il quelqu'un qui se préoccupe vraiment de la santé des femmes lorsqu'il s'agit de protéger la « liberté » sexuelle?

Des progrès dans les soins aux enfants prématurés

Sur le site du Journal de Montréal du 4 août 2014 :

(Photo : Bill Keaggy sur flickr.com, licence creative commons)

 

 

 

Chaque année, au Québec, un peu plus de 7 % des bébés naissent prématurément (avant 37 semaines). Si la plupart d’entre eux ne gardent pas de séquelles graves, les risques sont plus importants chez les grands prématurés (moins de 28 semaines).

(...)

D’ailleurs, le Dr PiedBœuf souligne que les séquelles des bébés qui naissaient à 27 semaines il y a 30 ans sont aujourd’hui observées sur les bébés de 23 semaines.

«On a réussi à diminuer les complications, observe-t-il. À 25 semaines et plus, la plupart des enfants survivent sans problème majeur. Ils s’en sortent assez bien.»

Rappelons que l'on a sauvé, sans séquelles graves, des bébés nés à la 21e semaine de grossesse...

Non au financement de l'avortement


Suivre ce lien pour en savoir plus sur notre campagne de définancement de l'avortement au Québec.

Nouvelles CQV

Aidez à bâtir une culture de vie

Suivez-nous sur...