Qu’est-ce que la déviance sexuelle?

(Photo : Pixabay, Public Domain CCO)

C’est un terme devenu interdit au Québec, sous la dictature de la pensée unique. Pourtant, dans la majorité des pays libres, le terme est toujours utilisé.

Par exemple, un tout récent manuel de bioéthique paru en 2012, ne craint pas de le reprendre :

« On définit comme déviations ces situations dans lesquelles le sujet choisit un « objet » d’amour qui dévie de la normale » (SGRECCIA, Elio. Manuel de Bioéthique T.2 Aspects médico-sociaux, éd. Mame/Desclée, Paris, 2012, p.155)

Et d’identifier ces déviations, que l’auteur distingue des perversions sexuelles :

-Le transexualisme                                    

-Le Travestisme

-La Bisexualité

-L’Homosexualité

Les scientifiques peuvent se permettre d’utiliser « scientifiquement » le langage en utilisant la définition même du mot et non pas ce qu’il représente à l’esprit des gens.

 

Le lobby pro-avortement s'attaque aux îles...

Sur le site de C-Fam du 16 août 2014 :

(Photo : Marshman sur wikipédia.org, licence creative commons)

 

 

 

NEW YORK, 15 août (C-Fam) Les petites nations insulaires, particulièrement attachées à leurs traditions, jouent un rôle important mais manquant dans la stratégie mondiale de promotion de l’IVG. Une conférence de l’Onu prévue en septembre veut changer cela.

Le groupe des Etats des Petites Nations Insulaires en Développement, connu sous le cigle « SIDS » à l’ONU, continue à résister aux nouvelles politiques sociales radicales de l’ONU sur l’IVG et les droits des personnes homosexuelles ou transgenres. Mais cela pourrait changer bientôt, si la bureaucratie onusienne atteint ses objectifs lors de la conférence SIDS de Samoa, en septembre prochain.

Les îles en développement d’Asie, d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique ont réussi à résister aux pressions de l’Onu et des riches pays occidentaux, qui cherchent à leur faire accepter l’homosexualité et l’avortement, et à faire changer leurs mœurs sexuelles traditionnelles.  

(...)

Un combat va s'engager. Le Planning Familial ne s'attaque pas à la pauvreté, il s'attaque aux pauvres...

Comment favoriser les premiers pas de l’intégration de l’amour et de la sexualité?

Une importante fin de semaine

à inscrire à son agenda

Les 13 et 14 septembre 2014

(Photo : LisaRigoniPhotography sur pixabay.com, sans copyright)

À l’heure où des militants tentent avec force de promouvoir dans les garderies, écoles primaires et secondaires du Québec, la diversité sexuelle et quoi encore, opposée à la conception chrétienne de la vie, que faire ?

Notre Centre international de recherche et d’éducation familiale (CIREF) situé à Montréal, propose deux journées de réflexion à toute personne intéressée à découvrir l’indispensable base de la démarche d’intégration de l’amour et de la sexualité, de la naissance à la maturité.

Ces journées ont un double objectif :

Comment favoriser les premiers pas

de l’intégration de l’amour et de la sexualité

a) chez les petits de 0 à 6 ans ?

   b) chez les enfants de 6 à 12 ans ?

 

Cet enseignement, que tout être humain a le besoin et le droit de découvrir pour devenir un être affectivement et sexuellement harmonieux, s’adresse avant tout aux parents, eux qui ont la grave mission d’aider leurs enfants à poser des bases solides à la construction de leur personne sexuée. Il s’adresse aussi aux fidèles collaborateurs des parents (tout éducateur au service de l’enfant) appelés, d’une part, à soutenir le rôle éducatif parental et, d’autre part, à veiller à ce que personne ne vienne saboter cette démarche par un enseignement contraire.

C’est un défi de taille, un défi surhumain. Un défi pour les parents et les éducateurs, qui ont besoin d’une formation solide, fondée sur les sciences et sur la foi judéo-chrétienne.

Vous êtes intéressés à découvrir cette démarche ? Si oui, communiquer avec le CIREF, au 514-342-0695 pour des renseignements et l’inscription.

Le 6 août 2014

Le Collectif du Refus Médical de l'Euthanasie rappelle que les médecins canadiens se sont prononcés contre l'euthanasie

Sur le site du Collectif du Refus Médical de l'euthanasie du 18 août 2014 :

Les médecins membres de l'Association médicale canadienne se sont majoritairement prononcés contre l'euthanasie lors de consultations menées à l'hiver et au printemps. Ils ont en même temps souligné le caractère inadéquat des services de soins palliatifs au Canada.

C'est ce que rapporte l'Association dans un rapport intitulé Les soins de fin de vie, un dialogue national, rendu public en juillet.  (...)

En ligne et aux assemblées, les membres ont évoqué des services de soins palliatifs «inadéquats» au Canada et se sont inquiétés du lien «fondamental» entre l'état de ces services et les demandes d'euthanasie. Des médecins ont fait état d'un manque de services à l'extérieur des grands centres urbains, de la formation insuffisante des médecins de famille et autres soignants et d'un problème de rémunération. (...)

À part l'ex-ministre Véronique Hivon, tous constatent que le peu de services de soins palliatifs offerts au Québec et au Canada, ne répond pas à la demande croissante des personnes désirant une véritable fin de vie dans la dignité. Trop de patients ne sont pas soulagés de leurs souffrances, alors qu'ils pourraient l'être par ces services de soins palliatifs. L'euthanasie est une « solution » qui n'est pas nécessaire pour soulager un patient.

Après la Russie, l'Ouganda ne permettra pas la propagande des lobbys gay dans les écoles

Sur le site de french.china.org du 18 août 2014 :

(Photo : Vardion sur wikipédia.org, licence creative commons)

 

(...) Sarah Achieng Opendi, ministre d'Etat pour les soins de santé primaire, a déclaré que l'Ouganda ne tolérera pas la promotion de l'homosexualité dans les écoles.

L'événement annuel a été organisé par la Confrérie parlementaire ougandaise en collaboration avec le Forum parlementaire ougandais pour les enfants, sous le thème "Violence zéro contre les enfants dans les écoles". (...)

Une bonne initiative, à imiter.

Non au financement de l'avortement


Suivre ce lien pour en savoir plus sur notre campagne de définancement de l'avortement au Québec.

Nouvelles CQV

Aidez à bâtir une culture de vie

Suivez-nous sur...