Radio-Canada doit dévoiler le salaire de Guy A Lepage...

Personne ne connaît leur salaire et Radio-Canada est bien la dernière institution à vouloir le dévoiler. Parce qu'il n'est pas sûr que le public prendrait autant de plaisir à regarder des clowns millionnaires subventionnés par l'impôt des contribuables... Sur le site du Journal de Montréal du 4 juillet 2014, cette chronique de Sophie Durocher :

(Photo : Anirudh Koul sur Flickr.com, licence creative commons)

Même en vertu de la Loi sur l'accès de l'information, Radio-Canada ne nous dira jamais combien ses animateurs vedettes sont vraiment payés. Pourtant, au moment même où le diffuseur public veut nous sensibiliser à son sort, il devrait faire plus que jamais preuve de transparence.

(...)c

Les sénateurs ont demandé les vrais chiffres. Ils ne les ont pas obtenus. Les citoyens canadiens, d'un océan à l'autre, peuvent-ils espérer un jour avoir le vrai portrait de la situation ?

Jusqu'à quand Radio-Canada pourra-t-il camoufler les salaires faramineux des amuseurs publics? Ce sont eux qui forgent l'opinion publique au Québec, disent que croire aux Québecois, et font et défont les carrières des autres...

Les évêques péruviens dénoncent la légalisation de l'avortement « thérapeutique »

Sur le site de fides.org du 2 juillet 2014 :

(S.Em. le Cardinal Juan Luis Cipriani, Archevêque de Lima, a déclaré publiquement que la norme en matière d’avortement thérapeutique « est un guide pour tuer »)

(Photo : Djacobo sur wikimédia.org, licence creative commons)

 

 

Les Evêques critiquent le fait que « par cette norme, le Ministère de la Santé a ignoré la volonté de la majorité des péruviens qui s’est exprimée à maintes reprises en faveur de la défense de la vie et du refus de l’avortement, dans le cadre de marches tant à Lima que dans les principales villes du pays ». Le communiqué informe que, selon les experts en la matière, « dans des cas exceptionnels où la vie de la mère et de l’enfant sont en danger, il existe aujourd’hui de nombreuses ressources disponibles, grâce à la technologie médicale, pouvant permettre de sauver les deux vies ».

Il n'existe aucun argument raisonnable pour justifier un avortement...

Le Danemark veut obliger les communautés chrétiennes luthériennes à célébrer des « mariages » gays

Sur le site de Pour une école Libre du 30  juin 2014 :

(Photo : Tedeytan sur flickr.com, licence creative commons)

 

 

Le Parlement danois a approuvé une nouvelle loi qui oblige les églises luthériennes du pays à célébrer des mariages homosexuels plutôt que de courtes cérémonies de bénédiction.

En vertu de la nouvelle loi, les prêtres conservent le droit de refuser d'officier la cérémonie, mais l'évêque local doit s'assurer qu'il y ait alors un prêtre remplaçant qui officiera. La loi est entrée en vigueur le 15 juin.

(...)

Obliger les chrétiens à participer à cette comédie est une grave atteinte à la liberté de conscience.

Les Kenyans s'opposent à l'avortement et à l'homosexualisme

Sur le site de french.cri.cn du 3 juillet 2014 :

(Photo :  USAID_IMAGES sur flickr.com, licence creative commons)

 

 

(...)Selon ce sondage réalisé du 28 avril au 7 mai sur un échantillon d'environ 2059 adultes kenyans, 87 % des Kenyans ne soutiennent pas l'avortement et 64 % sont contre l'homosexualité.

Les Kenyans n'ont pas renoncé aux idées conservatrices malgré le matraquage médiatique en faveur des idées modernes. (...)

Un autre texte prophétique du Père Daniel-Ange : «  Pour les pervertir, l’État kidnappe nos enfants  »

Sur le site de notredamedesneiges.over-blog.com ce texte à lire en entier paru d'abord dans France catholique de novembre 2013 :

(Photo : Mon_Tours sur flickr.com, licence creative commons)

 

Vous avez participé en juin dernier à Rome à un colloque de deux jours, en présence du pape François, sur Evangelium Vitae, «  L’Évangile de la vie  », une lettre encyclique de Jean-Paul II qui date de 1995…

→ C’est l’actualité la plus urgente en ce moment avec tout ce qui touche par ailleurs au gender (+) (+), car c’est un immense tsunami qui nous tombe dessus pour détruire notre humanité du dedans. Le combat ne porte plus sur des questions adjacentes, mais sur les racines mêmes de notre humanité. C’est le dragon rouge feu de l’Apocalypse qui s’attaque aux enfants de la Femme pour les perdre. Mais, nous combattons comme de grands victorieux d’avance. Parce que notre main est glissée dans celle de la Reine du Ciel.

Quand il parle du mouvement de contestation actuelle, Gérard Leclerc évoque spontanément Mai 68, mais pour vous ce serait plutôt la Pologne de 1981…

→ Cela me rappelle en effet ce que j’ai vu de mes yeux en Pologne en 81, au moment de ce qu’on appelait «  l’état de guerre de l’État contre la nation  »  : la répression brutale de ces petits jeunes qui veillaient la nuit autour de leur croix en fleur et de leurs petites lumières, qui se faisaient coffrer, etc. Tous les médias achetés, censurés. C’était le système communiste des années poststaliniennes. Et finalement tout ce système a fini par s’effondrer grâce au courage justement de ces foules et surtout, de ces jeunes qui étaient prêts à aller en prison plutôt que de ne pas manifester contre l’oppression totalitaire. Nous sommes dans un combat de même type. Ce qui nous donne beaucoup de joie, car c’est une époque passionnante. On ne peut plus s’embêter, on ne peut plus rester sans rien faire, sauf à accepter de devenir complice de l’idéologie totalitaire. On doit se prononcer, pour ou contre. Nous n’aurons plus le droit à la lâcheté.

(...)

La résistance à une révolution spirituellement sanglante est nécessaire pour protéger nos enfants de la folie totalitaire occidentale.

Non au financement de l'avortement


Suivre ce lien pour en savoir plus sur notre campagne de définancement de l'avortement au Québec.

Nouvelles CQV

Aidez à bâtir une culture de vie

Suivez-nous sur...