M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !

1295 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie

Et on appelle cela des « choix »

L’opinion populaire accepte aveuglément l’horreur de l’avortement, mais n’a aucune idée de ce qui se passe vraiment lors de cette opération. Régulièrement, cela se transforme souvent en véritable boucherie. Voici un témoignage qui devrait collectivement nous faire réfléchir. Les lignes qui suivent décrivent une réalité aussi véridique que barbare.

Après avoir choisi de se faire avorter, les avorteurs proposent quatre choix à la mère: -«Premier choix, l’empoisonnement: on fait ingurgiter à l’enfant une préparation liquide saline qui provoque l’avortement.

-Deuxième choix, le curetage: à l’aide d’un couteau recourbé, on arrache littéralement l’enfant de l’utérus de la mère; il est alors déchiqueté en morceaux. -Troisième choix, l’aspiration: une machine broie complètement la victime par effet de succion; si, par malheur, la tête, à cause de son volume, empêche le corps d’être aspiré, on l’écrase tout simplement à l’aide d’une pince.

Résultat par aspiration (10e sem.) (Hiltz Publishing).

-Quatrième choix, la césarienne: les enfants sont sortis et jetés vivants dans une poubelle remplie de fœtus; certains médecins ou infirmières, obligés de quitter ces cliniques à cause de dépressions, affirment qu’il faut parfois briser le cou ou l’échine des bébés qui pleurent dans la poubelle» (Michel Côté, Satan, Père du Mensonge, Éditions Évangélisation 2000).

Cette information devrait être répandue partout sur la planète. Quand les médecins avorteurs nous parlent d’avortement en douceur, ils nous mentent honteusement. Quand les mouvements féministes nous vantent les bienfaits de l’avortement, il ne faut pas les croire, ce sont des hypocrites. Quand le populaire abbé Raymond Gravel annonce dans les médias qu’il est contre l’avortement, mais pour le droit de la femme à avorter, il n’a sûrement pas pris connaissance de cette réalité.

L’information sur cette question est contrôlée par les forces du mal qui mentent effrontément à la population. On ne veut surtout pas que le bon peuple soit mis au courant de toutes ces horreurs. Il y a dans ce dossier un complot à tous les niveaux pour occulter la réalité des cliniques de la Mort.

Infatigable défenseur de la vie.

Après la lecture de ce livre, j’ai vraiment compris que Satan est mort de rire devant les millions d’avortements pratiqués à l’échelle mondiale. Le Prince du mal atteint son objectif qui est la culture de la Mort. Dans ce dossier, les extrémistes ne sont pas les mouvements pro-vie, comme on le chante insidieusement sur tous les toits; ce sont ceux et celles qui pratiquent impunément cette barbarie, avec la complicité d’une majorité silencieuse qui préfère se fermer les yeux.

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !
noel-v3.JPG

1295 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire