M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement été 2017

2581 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 8 jours. Merci de donner ce que vous pouvez !

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Grâce à votre appui, nous approchons du 5e anniversaire d’existence de notre site Web pro-vie Culture de Vie (www.cqv.qc.ca/blog). Depuis son lancement officiel, en automne 2012, nous avons accueilli près de 3 millions de lecteurs, en provenance des quatre coins de la planète. Et l’aventure se poursuit : depuis le début de cette année, 128 490 utilisateurs ont visité nos pages.

Nous restons à l’affût des récentes tendances vers le format télévisuel en-ligne. Les avancées technologiques actuelles, si fulgurantes, nous permettant d’acquérir, à prix modique, un équipement audiovisuel de qualité, vous verrez sous-peu des nouvelles et des chroniques vidéos pro-vie en-ligne, sur notre site et sur notre poste YouTube (www.youtube.com/user/CampagneQuebecVie). Merci de continuer à nous aider, par vos dons et vos prières, à répandre au Québec et dans le monde entier la vérité sur la Vie et la famille !

Pour la Vie,

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Merci de nous aider à bâtir une culture de Vie. Donnez généreusement.

Donner à Campagne Québec-Vie

En Argentine, un enfant de six pourra changer de « genre »

Sur le site de theoriedugenre.fr du 2 octobre 2013 :

(Le jeune Coy Mathis)

 

 

Comme le relate la BBC dans un article du 27 septembre, Manuel, un petit garçon argentin de six ans, pourra désormais s’appeler Lulu et être considéré comme une fille.
 
La législation argentine n’a en effet requis aucune décision médicale et de justice pour qu’un « changement de genre  » soit autorisé sur les documents d’état civil.
 
(...) 
Les parents avaient vu leur requête rejetée deux fois auparavant par l’administration de la province de Buenos Aires qui considérait qu’un enfant de moins de 14 ans ne disposait pas de la capacité de jugement suffisante pour prendre une telle décision. Les parents de l’enfant ont alors fait appel à une agence de protection de l’enfance, laquelle s’est appuyée sur la Convention des droits de l’enfant des nations unies pour considérer ce rejet comme une violation des droits de Manuel/Lulu.
 
Un enfant – donc un individu dont le jugement et la raison sont encore en construction – peut donc désormais «  choisir  » d’être transgenre sur simple réclamation.
 
Désormais, Lulu/Manuel est le plus jeune transgenre : un petit garçon peut désormais être considéré dans son état civil et dans sa vie de tous les jours comme une petite fille, en attendant peut-être d’être opéré dans quelques années.
 
Ici le découplement entre l’anatomie et le genre est total ce qui n’est pas sans poser de problèmes. Ainsi Coy Mathis, un garçon américain qui se considère transgenre de 6 ans a été autorisé en juin à utiliser les toilettes pour fille de son école du Colorado, ce qui n’a pas été sans perturber les autres petites filles élèves de l’établissement (...)

 

Campagne de financement été 2017. Merci de votre contribution ! L'objectif est de 3500$.

Enfant à naître

Merci de nous aider avec un don spécial.

2581 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 8 jours. Merci de donner ce que vous pouvez !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire