M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes.

noel-v1.JPGMerci de nous aider avec un don spécial en ce temps de Noël, où nous célébrons la naissance de notre Sauveur. Notre objectif est de 5 000$. Merci de votre précieuse collaboration.

Pour la Vie,

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

2300 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie

Elle a pris la pilule abortive, ensuite elle a vu son enfant de 7 semaines

bebe-a-naitre0.JPG

Par Sarah Terzo de LiveActionNews - traduit par Campagne Québec-Vie

La clinique d'avortement Planned Parenthood avait informé Christina que son avortement par la pilule serait “comme une ménorragie,” elle n’était donc pas préparée pour les douleurs atroces, des saignements abondants, et le fait de voir son enfant avorté avec un corps parfaitement formé. 

Christina était enceinte de 9 semaines (9 semaines d'aménorrhée, 7 semaines de la conception --Ed) lorsqu’elle se présenta à Planned Parenthood sous la pression de son fiancé. Elle avait déjà un enfant de 4 mois à la maison et elle ne jouissait pas d’une bonne santé. Voici ce qu’elle reçut de Planned Parenthood en termes de “conseils” :

La conseillère me demanda si j’étais sous la contrainte, si ma décision était personnelle à 100 %. Elle me conseilla de m’assurer que c’est cela que je voulais.

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !
noel-v3.JPG

2300 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie

Elle a ensuite continué à me dire que la procédure se déroulera assez facilement… et que je ne verrai rien du tout. Ils n’employaient jamais le mot bébé. Ils disaient toujours “ça” ou “tissu” ou “la procédure”. Ils ne disaient jamais rien sur le niveau de développement. Ils me disaient que ce serait trop petit pour voir quoi que ce soit. 

En utilisant le lien ci-dessous vous pouvez voir la description de la procédure de l’avortement médical par le Dr Anthony Levatino : 

Planned Parenthood ne voulait pas non plus l’informer de la douleur qui serait causée par l’avortement. Après la prise des pilules, elle raconte comment la procédure s’avéra très différente de ce qu’elle attendait : 

La pilule ne correspondait absolument pas à ce que Planned Parenthood m’avait dit. Ils avaient dit que ce serait comme avoir des menstrues abondantes. Cela ressembla à l’ENFER! C’était pire que l’enfantement de mon fils. 

Le pire était encore à venir. Christina était à sa 9e semaine de grossesse, calculée à partir de ses dernières menstrues. Étant donné que la conception se passe généralement et approximativement deux semaines après cela,  pendant l’ovulation, elle portait un enfant de 7 semaines.

bebe-a-naitre.jpg 

Elle n’était pas du tout préparée au choc lié à la vue du corps de son enfant :

Deux heures après la prise du 2e cachet de pilules, le bébé se retrouva dans les toilettes. Lorsque je revins tout était dans un sac. J’ai brisé le sac et j’ai pris le petit bébé sans défense dans ma main. J’ai pleuré et j’avais le sentiment que je venais juste de tuer quelqu’un d’aussi innocent. 

Christina s’est rendue compte trop tard de son mauvais choix. (Pour les femmes qui s’en rendent comptent plutôt que Christina après avoir pris la pilule abortive, Abortion Pill Reversal (l’antidote de la pilule abortive) est disponible à help online(l’aide en ligne) ou 24/7 gratuitement au 1-877-558-0333. Ils disposent d’un important réseau de médecins sur l’étendue du territoire national, ils ont sauvé 175 bébés après l’annulation des processus d’avortement.) 

bebe-a-naitre2.jpg

Le supplice de Christina ne s’acheva pas avec la perte de son bébé dans les toilettes. Après quelques jours, elle fut transférée pour cause de saignements aux urgences. Elle continua à avoir des contractions douloureuses pendant deux semaines. 

Christina est consciente d’avoir été dupée par Planned Parenthood et elle pleure toujours son enfant. 

Je l’ai regretté à 100 % après cette nuit-là. Rien ne peut vraiment vous préparer pour un avortement quelle que soit la voie empruntée. Je me bats toujours contre cela et j’en ai des cauchemars tout le temps. Je me pose toujours la question de savoir ce qui se serait passé si je ne l’avais pas fait?

Elle espère que son témoignage aidera une autre femme à ne pas vivre la même expérience traumatique. Elle déclare :

Depuis cette nuit-là, je me sens mal et j’ai honte. J’ai un autre fils et ça me brise le cœur de penser que j’aurai pu en avoir deux maintenant… J’aimerais que davantage de gens puissent savoir à quoi ressemble vraiment un bébé de neuf semaines. SEULEMENT NEUF SEMAINES.

Publicité

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !
noel-v3.JPG

2300 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire