M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !

2300 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie

Discours d'un Français qui appelle à joindre l'engagement spirituel et civique, comme l'ont fait les Polonais et les Américains!

Sur le site du Salon Beige du 30 mai 2012:

"Avec l'arrivée au pouvoir en France des tenants de la culture de mort, l'heure est à la mobilisation, spirituelle et civile"

Discours de Hervé Rolland, président de Notre-Dame de Chrétienté dimanche 27 mai :

"Chers pèlerins, nous voici au milieu de nos trois jours de marche. Le moment de nous rappeler que notre pèlerinage est de Chrétienté c’est-à-dire double : religieux, bien sûr et c’est aussi un acte politique, dans la Cité, un culte public rendu au Christ, notre réponse au laïcisme desséchant de trop de nos gouvernants. La combinaison de deux : prier Dieu de nous donner plus de sainteté, de compétence et la force de nous engager à restaurer un pouvoir temporel chrétien sur les nations. Sans Dieu, c’est humainement impossible. Avec l’arrivée au pouvoir en France des tenants de la culture de mort, l’heure est à la mobilisation, spirituelle et civile. Ils préparent de mauvaises lois : ils parlent de constitutionnaliser l’avortement, de favoriser les recherches sur les embryons, ou de légaliser l’euthanasie, l’union et l’adoption homosexuelles. C’est une totale contradiction de la loi naturelle, c’est prendre le risque inouï de détruire l’ordre naturel des nations ! Après l’avortement, nous risquons de monter d’un cran vers l’inacceptable, ce qui doit réveiller nos énergies. Merci à tous ceux qui réagissent et se dressent contre ces idéologies, en particulier plusieurs évêques français qui ont parlé, comme le fait le Saint-Père.

Voici moins d’un an, à Zagreb, Benoît XVI nous a montré la voie (je le cite) : "Malheureusement, nous devons constater, spécialement en Europe, que se répand une sécularisation qui porte à la marginalisation de Dieu dans la vie et à une croissante désagrégation de la famille. On absolutise une liberté sans engagement pour la vérité, et on entretient comme idéal le bien-être individuel à travers la consommation des biens matériels et des expériences éphémères, (...) on réduit l’amour à une émotion sentimentale et à une satisfaction de pulsions instinctives, sans s’engager à construire des liens durables d’appartenance réciproque et sans ouverture à la vie. Nous sommes appelés à contester une telle mentalité ! Auprès de la parole de l’Église, le témoignage et l’engagement des familles sont très importants, votre témoignage concret, surtout pour affirmer l’intangibilité de la vie humaine de la conception à sa fin naturelle, la valeur unique et irremplaçable de la famille fondée sur le mariage et la nécessité de mesures législatives qui soutiennent les familles dans la tâche d’engendrer et d’éduquer les enfants. (...) L’ouverture à la vie est signe d’ouverture à l’avenir, de confiance dans l’avenir, de même que le respect de la morale naturelle libère la personne au lieu de l’humilier ! Le bien de la famille est aussi le bien de l’Église".

Alors, chers pèlerins, que faire ? Nous engager au service du bien Commun, sur deux fronts : ‘Ora et Labora’. D’abord, prier, travailler à notre conversion, nous remplir de la grâce et de la force du Christ et ce pèlerinage nous y aide, mais pas seulement. Le catholicisme est réaliste et incarné. Pour prendre un analogie sportive, nous entamons un marathon, dans la durée. Notre mobilisation et notre travail visent à inverser le cours des choses, à faire en sorte que les lois immorales, demain, soient changées ! Il n’y a pas de sens de l’histoire, c’est une idée de philosophe. Le seul sens, la seule voie, c’est le Christ.

Que nous dit l’Eglise dans son catéchisme ?: « Le citoyen est obligé en conscience de ne pas suivre les prescriptions des autorités civiles quand ces préceptes sont contraires aux exigences de l’ordre moral, aux droits fondamentaux des personnes ou aux enseignements de l’Evangile ». L’Eglise nous demande : « le refus d’obéissance aux autorités civiles, lorsque leurs exigences sont contraires à celles de la conscience droite ». C’est l’essence de la Chrétienté : avec l’aide de Dieu, si nous le prions, rien n’est jamais perdu. Regardez l’immense combat des Polonais qui provoqua la chute du communisme. Voyez les progrès de la culture de vie, par ex les Etats Américains qui réduisent ou interdisent l’avortement. Ils résistent, ils se battent et ils réussissent. Désormais, c’est notre tour. Ne restons plus passifs et résignés, notre combat est fondé sur notre Espérance. Une fois formé, chacun doit s’engager dans la place que lui assigne le Christ par ses dons. La culture, les media, la politique, « domaine de la plus vaste charité » (Pie XI), etc. Allons occuper les places que les ‘autres’ occupent, car nous n’y sommes pas. Allons affronter et faire chuter ces idéologies de mort : le Christ nous y appelle !

Chers amis pèlerins, pour reprendre la métaphore de notre marathon, redisons le paroles que Benoît XVI a prononcées lundi dernier : « Allons de l’avant, nous sommes dans l’équipe du Seigneur et donc l’équipe victorieuse ».

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !
noel-v3.JPG

2300 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire