M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement automne 2017

1111 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 9 jours ! Merci de votre générosité.

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Très peu d'organismes d'ici n'ont à la fois la liberté et la conviction pour jouer le rôle essentiel d’éclaireur des consciences sur les enjeux pro-vie et pro-famille. Mais Campagne Québec-Vie ne peut accomplir ce travail sans vous. Merci de donner !

Pour la Vie,

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

Des nouvelles qui font comprendre pourquoi les gens ont peur de vieillir...

Le journal La Presse du 23 janvier 2011 présente cette histoire terrible arrivée à des personnes âgées hospitalisées:

"Le traitement offert aux 75 aînés transférés d'urgence au Centre multivocationnel Claude-David dans Lanaudière en 2011 était inacceptable et a pu en partie causer la mort de 18 d'entre eux en trois mois. Dans un rapport daté du 21 décembre dont La Presse a obtenu copie, la protectrice du citoyen, Raymonde St-Germain, dresse un portrait effarant du sort réservé à ces personnes âgées et accuse le ministère de la Santé d'avoir mal agi dans le dossier.

L'histoire a commencé en novembre 2010, alors que les urgences de l'hôpital Pierre-LeGardeur étaient aux prises avec un achalandage sans précédent. Quatre-vingts personnes âgées en attente d'une place en hébergement occupaient des lits de courte durée dans l'hôpital, ce qui avait de lourdes conséquences dans la salle d'urgences.

Sous les pressions du ministère de la Santé, le Centre de santé et de services sociaux (CSSS) du Sud de Lanaudière a procédé à l'ouverture accélérée de 60 lits d'hébergement pour aînés au Centre multivocationnel Claude-David.

Cet édifice désuet devait plus tard accueillir des aînés, mais les travaux de rénovation devaient s'étaler sur plusieurs mois. Or, entre le 13 et le 23 décembre 2010, 60 usagers y ont été transférés d'urgence.

Moins de trois mois plus tard, 18 d'entre eux étaient décédés. La situation était si inquiétante que la protectrice du citoyen a mené une enquête."

Ces patients avaient le droit de mourir à leur rythme, dans des unités de soins palliatifs. Pas dans le stress et le dérangement...

Campagne de financement automne 2017. Merci de nous aider à être des éclaireurs des consciences L'objectif est de 3500$.

éclaireurs des consciences

Merci de nous aider avec un don spécial.

1111 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 9 jours ! Merci de votre générosité.

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire