M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement été 2017

2727 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 5 jours. Merci de donner ce que vous pouvez !

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Grâce à votre appui, nous approchons du 5e anniversaire d’existence de notre site Web pro-vie Culture de Vie (www.cqv.qc.ca/blog). Depuis son lancement officiel, en automne 2012, nous avons accueilli près de 3 millions de lecteurs, en provenance des quatre coins de la planète. Et l’aventure se poursuit : depuis le début de cette année, 128 490 utilisateurs ont visité nos pages.

Nous restons à l’affût des récentes tendances vers le format télévisuel en-ligne. Les avancées technologiques actuelles, si fulgurantes, nous permettant d’acquérir, à prix modique, un équipement audiovisuel de qualité, vous verrez sous-peu des nouvelles et des chroniques vidéos pro-vie en-ligne, sur notre site et sur notre poste YouTube (www.youtube.com/user/CampagneQuebecVie). Merci de continuer à nous aider, par vos dons et vos prières, à répandre au Québec et dans le monde entier la vérité sur la Vie et la famille !

Pour la Vie,

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Merci de nous aider à bâtir une culture de Vie. Donnez généreusement.

Donner à Campagne Québec-Vie

Des demandes d'euthanasie qui disparaissent...

Sur le site de Loractu.fr du 8 février 2013, ce témoignage d'un médecin sur l'euthanasie:

 

 

 

Pour un médecin qui pratique à Thionville en Moselle, la pratique reste rare. « En plus de vingt ans de service, j’ai vu des milliers de patients mais pas plus de trois ou quatre m’ont demandé une euthanasie. Chez un malade bien pris en charge au niveau de sa douleur, ainsi qu’au plan affectif, psychologique et social, la demande explicite d’abréger sa vie dans l’immédiat est absolument exceptionnelle ».
 
Selon lui il ne s’agit pas de faire de l’acharnement thérapeutique. « En revanche, un médecin a le droit d’interrompre une réanimation désespérée et pénalisante aussi bien pour le malade que pour les proches, et abréger ainsi de quelques heures ou de quelques jours la fin de vie, sans que pour autant on puisse parler d’euthanasie ».
 
Pour ce médecin, la demande est également une demande liée à l’angoisse de la maladie qui peut s’atténuer avec le temps, « Dans mon expérience, la demande d’euthanasie est plutôt le fait de personnes qui viennent d’apprendre qu’elles vont être soignées pour un cancer et dont l’angoisse est telle qu’elles implorent cette possibilité pour le moment où elles s’estimeront incurables. Lorsque cette même personne s’approche du moment où les possibilités de soins curatifs sont dépassées, elle n’exprime plus du tout ce besoin, bien au contraire ». 

Ce qui rejoint également les propos de Suicide Action Montréal sur le sujet.

Campagne de financement été 2017. Merci de votre contribution ! L'objectif est de 3500$.

Enfant à naître

Merci de nous aider avec un don spécial.

2727 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 5 jours. Merci de donner ce que vous pouvez !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire