M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes.

noel-v1.JPGMerci de nous aider avec un don spécial en ce temps de Noël, où nous célébrons la naissance de notre Sauveur. Notre objectif est de 5 000$. Merci de votre précieuse collaboration.

Pour la Vie,

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

2300 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie

Des centaines de milliers de Français ont défilé dans les rues contre le "mariage" gai! Et désinformation des médias...

Sur le site du journal Le Figaro du 18 novembre 2012:

 

(Les enfants ne sont pas pris en considération dans les revendications pour le "mariage" gai.)

Entre 70.000 et 200.000 manifestants ont défilé à Paris pour protester contre l'ouverture du mariage et de l'adoption aux couples homosexuels.

 Dans la capitale, la «manif pour tous», premier grand défilé contre le projet de mariage gay, a gagné le pari de la mobilisation. Les organisateurs annoncent plus de 200.000 manifestants à Paris - 70.000 selon les calculs de la Préfecture de police - et en revendiquent plus de 500.000 dans toute la France où une petite dizaine de rassemblements étaient organisés dans d'autres grandes villes.

Plusieurs dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées samedi, en début d'après-midi, place Denfert-Rochereau, ballons bleus, blancs ou roses à la main, pour protester contre le projet de loi du gouvernement. Afin d'éviter toute dérive, la plupart des pancartes du défilé ont été réalisées par les principaux organisateurs de la manifestation. On pouvait y lire des slogans tels que «Tous nés d'un homme et d'une femme» ou «papa + maman, y a pas mieux pour un enfant».

De rose vêtue, la parodiste Frigide Barjot, autoproclamée «catho-déjantée» et coorganisatrice de l'événement, a fait passer un message pacifique avant le départ de la cohorte et un message d'amour aux homosexuels. Cette «manifestation pour tous», se veut apolitique, «transreligieuse», mais aussi «contre l'homophobie», a-t-elle martelé avant que son goût de la provocation ne reprenne le dessus. «Nous sommes nés d'un homme et d'une femme, un enfant, c'est le résultat d'un orgasme d'un homme et d'une femme», a interpellé la cofondatrice du groupe Jalons, déplorant une transformation du Code civil.

Aux avant-postes du cortège, une voiture décapotable transportait un couple fictif de jeunes mariés saluant la foule, elle en robe blanche, lui en costume. Un clin d'œil à la tradition défendue par les opposants au texte adopté il y a dix jours en Conseil des ministres.

Une autre manifestation avait lieu le lendemain, organisé par Civitas. Le Devoir ne fait que reprendre l'article de désinformation de l'Agence France Presse sur le sujet, donnant la parole à la militante Caroline Fourest (au centre sur la photo), sans mentionner qu'elle faisait partie des contre-manifestantes. Voici l'extrait paru dans le journal Le Devoir du 19 novembre 2012:

Au lendemain d’une première démonstration de force avec plus de 100 000 manifestants dans plusieurs villes de France, des milliers de personnes sont de nouveau descendues dans les rues de la capitale pour dénoncer le projet de loi du gouvernement socialiste d’ouvrir le mariage et l’adoption aux couples homosexuels.
 

Tranchant avec l’ambiance bon enfant des défilés de la veille, entre ballons roses et poussettes, le ton s’est durci dès le début du rassemblement convoqué par l’Institut Civitas devant le ministère de la Famille, où des militantes du mouvement féministe ukrainien Femen et des journalistes ont été agressés.
 
« Une dizaine de militantes des Femen avaient décidé de faire une protestation pacifique et drôle, d’arriver habillées en nonnes avec des slogans humoristiques et, quand elles se sont avancées vers les manifestants, des types les ont prises en chasse, déchaînés », a raconté à l’AFP la journaliste et essayiste Caroline Fourest. « Les filles ont pris des coups dans toutes les parties du corps », ainsi que des journalistes qui les avaient filmées, a-t-elle ajouté par téléphone depuis un fourgon de police.

Et maintenant, voici LES FAITS (article de Nouvelles de France du 19 novembre 2012, cliquez ici pour voir les photos et vidéo plus révélateurs que des mots, sur l'esprit "pacifique" des protestataires):

Dimanche, une dizaine de militantes du mouvement Femen ont perturbé le début de la manifestation contre le « mariage » gay organisée par l’Institut Civitas. Elles protestaient. On ne sait pas trop contre quoi, peut-être la liberté de critiquer publiquement un projet de loi. Vociférantes, un voile de religieuse sur la tête, les seins à l’air, des messages agressifs peints sur le corps (« In Gay We Trust », « Occupe-toi de ton cul », « Fuck Church »...) et ce qui ressemblait à des bombes lacrymos à la main (« Holy Sperm », « Jesus Sperm »). À part Je ne compte plus les confrères qui ont pris pour argent comptant (et repris) les propos de celle qu’ils qualifient simplement de « journaliste et essayiste » (surtout pas militante, vous avez remarqué, notamment sur la question homosexuelle) sans les vérifier ni se demander pourquoi celle qu’ils citaient les contactait par téléphone depuis un car de police où elle se trouvait avec les autres féministes…ça, il s’agissait d’une « protestation pacifique et drôle ». C’est ce qu’a déclaré Caroline Fourest, qui les accompagnait.

Effectivement, ni l'agence France-Presse, ni le journal Le Devoir, ne relève l'absurdité de leur présentation... Ce sont les "protestataires pacifiques et drôles"(sur la photo, nues avec un voile de religieuse, aspergeant les manifestants de "Holy Sperm") que les policiers ont choisi d'arrêter et d'amener au poste pour des comportements répréhensibles. Comment se fait-il que ces journaux et agences ne dénoncent pas le travail des policiers?

POUR EN SAVOIR PLUS, VOIR LES REPORTAGES DE KTO ET L'EXCELLENT COMPTE RENDU PARU SUR LE SITE DEPOUR UNE ÉCOLE LIBRE DU 18 NOVEMBRE 2012.

 

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !
noel-v3.JPG

2300 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire