M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Développement et Paix : des nouvelles de la rencontre du Conseil national

Sur le site de radio Ville-Marie du 10 décembre 2012:

 

(Robert Walley, fondateur et directeur de Matercare international, soignant le poignet brisé d'une femme haïtienne, après le tremblement de terre)

La rencontre du Conseil national de Développement et Paix (D&P) qui avait lieu du 30 novembre au 2 décembre a donné lieu à la première visite d’un président de la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC) en plus de quarante ans. Le Conseil national et Mgr Richard Smith ont eu « un échange constructif » sur « des questions d’intérêt commun ». Une heure et demi était prévue pour le passage de Mgr Smith.
(...)
Outre la confirmation du choix de Pat Kennedy en tant que nouveau président, la lettre de M. Breau en dit peu sur la teneur des discussions, se contentant de préciser que « de l'information a été fournie par le personnel et un certain nombre de débats importants ont eu lieu sur des sujets différents ». En revanche, elle confirme dès les premières phrases que « l’organisation reste fidèle à sa mission », et que « ses plans pour l'avenir sont conformes à la justice sociale dans notre monde ».
 
Les internautes qui espéraient en apprendre davantage via les réseaux sociaux au cours de la rencontre de trois jours n’ont pu que constater un silence radio de ce côté.
Suite à une autre rencontre – celle du Comité permanent de la CECC sur D&P et du Comité de liaison de D&P – qui a eu lieu le 22 novembre, un communiqué de presse conjoint publié le 4 décembre confirme la révision de deux politiques de l’organisme qui seront soumises au vote du Conseil national au printemps 2013. Les deux comités appuient ces révisions. La première de ces politiques concerne les « critères éthiques qui serviront à guider Développement et Paix dans son travail avec ses partenaires » ; la seconde concerne le « processus que Développement et Paix désire appliquer comme procédure opératoire normative dans sa collaboration avec ses partenaires, avec les évêques et avec la CECC elle-même ». Ce deuxième document servira notamment à mieux gérer d’éventuels conflits.
 
En parlant de conflit, ce même communiqué précise que le Comité permanent de la CECC se réjoui de « constater que Développement et Paix compte subventionner un nouveau projet au Kenya, en collaboration avec le Vicariat d’Isiolo dans lequel MaterCare Internationalis est l’un des partenaires ». MaterCare International est une organisation qui regroupe des professionnels de la santé catholiques et qui se spécialise en santé des mères et des enfants nés ou à naître.
(...)

Souhaitons que Développement et Paix suive une éthique rigoureuse, respectant le droit des enfants à naître. Les catholiques du pays pourront alors de nouveau faire confiance à l'organisme et le financer.

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !



Laissez un commentaire