M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

IL NE RESTE QU'UN JOUR. L'objectif de notre campagne est atteint !

3626 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- MERCI !

Ania « Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

--Ania

Donner à Campagne Québec-Vie

Dès les premiers jours d’un gouvernement libéral, le projet de loi « mourir dans la dignité » sera adopté selon P. Couillard

Aux nouvelles de Radio-Canada du 30 mars 2014, à 3'45''on pouvait entendre le chef du Parti libéral, Philippe Couillard, affirmer:

(photo : François Thivierge sur wikimédia.org, licence creative commons)

 

 

 

« Je me suis engagé lors des derniers jours de la session parlementaire à remettre ce projet de loi à l’ordre du jour de l’Assemblée nationale dans l’état où il est, et à continuer le processus d’adoption… En passant, c’est le projet de loi de la fin de vie, mais je voudrais également rappeler que dans ce projet de loi, bien sûr il y a l’aide médicale à mourir, mais il y a également l’étendue ou l’extension des soins palliatifs au Québec. On est en face actuellement de 600 millions de dollars de coupures dans le système de la santé au Québec. Alors si on veut développer ça, si on veut développer les soins de santé, si on veut développer les services palliatifs, ça prend une économie robuste. »


Ce qui est un aveu : 1 — Que malgré les dires de la ministre Hivon, les soins palliatifs trop peu répandus ne répondent pas actuellement aux besoins de la population. 2-Que pour les implanter, il faudra avoir la volonté d’y mettre l’argent et l’énergie nécessaire. 3-Que cette énergie est clairement utilisée actuellement pour mettre en place l’euthanasie.

Il faut rappeler que jamais la mascarade de la commission Mourir dans la dignité n’aurait été nécessaire pour laisser croire à la population qu’elle était écoutée et qu’après mûres réflexions, ces soins seraient essentiels.

Alors que pour l’euthanasie, plusieurs années de tragi-comédie furent imposées à la population pour tenter de faire croire qu’une réflexion portée par l’écoute des spécialistes (ils se sont prononcés majoritairement contre l’euthanasie) avait amené la commission à recommander l’euthanasie.

Des années de comédie pour des décisions prises dès le début, il y a des gens qui ont une drôle de conception de la politique…

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

×

DERNIÈRE JOURNÉE. L'objectif de notre campagne est atteint !

3626 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- MERCI !

Ania « Merci pour votre ministère. Ma prière est qu'il grandisse dans le nom de Jésus. C'est beau des gens qui se tiennent debout pour la Vie ! »

--Émilie

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire