M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !

1620 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie

Décès de l’abbé Raymond Gravel : un homme sincère à la formation déficiente

(Photo : Louperivois sur wikipédia.org, licence creative commons)

L’abbé Gravel n’est plus. Radio-Canada avait déjà préparé l’assemblage des propos « progressistes » de l’abbé Gravel, que ce soit sur l’avortement, l’euthanasie, l’homosexualité, les divorcés remariés, etc.

Mais parmi les louanges que recueille précieusement la chaîne de télévision, personne ne peut nier que la qualité première de l’abbé Gravel était sa sincérité et son refus de la langue de bois. L’abbé Gravel disait ce qu’il pensait, ce qui fit sa popularité, non recherchée, puisque sa pensée rejoignait exactement ce que pensait la majorité des Québécois qui ont rejeté l’Église catholique pour se forger une image de Dieu et du Christ qui les rassurerait.

Un Dieu bon toujours prêt à pardonner, sans jamais inciter à la conversion ni au changement de vie, acceptant tous les comportements sexuels, l’élément problématique de la doctrine de l’Église catholique qui a entraîné la défection des fidèles au Québec.

C’est cette sincérité qui amenait l’abbé Gravel à recueillir une réelle audience et à susciter l’enthousiasme ou la colère, selon ses propos.

L’abbé Gravel ne laissait pas les gens indifférents. On ne pourra l’accuser d’avoir été un tiède.

Très souvent, il aura été radicalement dans l’erreur. Sa formation théologique et biblique s’est déroulée à une époque où dans les universités québécoises, l’imagination personnelle du professeur et cette capacité de croire que seuls ils avaient compris le sens évangélique des écritures leur permettait un manque de rigueur et de logique ouvrant la porte à toutes les interprétations des textes bibliques, tout comme de l’enseignement du Christ.

Que l’abbé Gravel repose en paix. Celui qui n’a pu comprendre la profondeur de l’enseignement du Christ transmis dans son Église n’est certainement pas la personne la plus coupable. Tous ceux qui ont laissé la formation des prêtres aller à vau-l’eau dans les décennies passées auront une bien plus grande responsabilité…

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !
noel-v3.JPG

1620 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire