M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

IL NE RESTE QUE 3 JOURS. Tout montant est le bienvenu. L'objectif de notre campagne de financement pour l'automne est de 3 500 $.

2386 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 3 jours !

Ania « Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

--Ania

Donner à Campagne Québec-Vie

Comportement sexuels à risques? Vous pouvez continuer, on paye pour votre médication quotidienne préventive du sida...

Parmi les médicaments remboursés par la Régie de l'Assurance-Maladie du Québec, on trouve le Truvada : Dénomination commune : comprimés d’emtricitabine / fumarate de ténofovir disoproxil

Fabriquant/Distributeur : Gilead Science Inc.
DIN au Canada : 02274906

Qu'est-ce que ce médicament

(Photo : Fersolieslava sur wikipédia.org, licence creative commons)

 

Truvada est le nom d’une co-formulation de deux médicaments anti-VIH à dose fixe : il s’agit d’une seule pilule qui renferme à la fois du ténofovir et du FTC. Truvada est utilisé en association avec d’autres médicaments pour le traitement des personnes vivant avec le VIH. Certains docteurs peuvent aussi prescrire le Truvada à des personnes séronégatives afin de réduire le risque de transmission du VIH.  (...)

Des essais cliniques ont révélé que lorsque le Truvada est pris dans le cadre d’un éventail d’outils de prévention du VIH (dépistage fréquent du VIH et d’autres infections transmissibles sexuellement, counseling en sécurisexe, utilisation de condoms), il peut réduire le risque de transmission du VIH chez certaines personnes. 

Quelques précisions :

La prophylaxie pré-exposition, ou PPrE, est une stratégie qui pourrait permettre à une personne séronégative qui court le risque de contracter le VIH de réduire son risque d'infection par le VIH. Il s'agit de prendre régulièrement des médicaments anti-VIH.La PPrE n'a pas encore été approuvée par Santé Canada, mais les États-Unis ont déjà donné le feu vert à une sorte de PPrE, soit le Truvada quotidien par voie orale. Il est possible que certains médecins canadiens soient disposés à prescrire cette forme de PPrE pour une utilisation « non indiquée sur l'étiquette ». L’utilisation du Truvada quotidien comme PPrE est très efficace s’il est pris tous les jours et il est moins efficace si les pilules ne sont pas prises tous les jours. (...)

La PPrE est une nouvelle méthode pour prévenir l’infection par le VIH. En vertu de cette stratégie, les personnes séronégatives prendraient des médicaments anti-VIH afin de réduire leurs risques d’être infectées par le virus. Les personnes à risque auraient besoin de prendre des médicaments anti-VIH de façon régulière — en commençant avant d’être exposées au VIH et en continuant après.

Et les coûts ? Sur le site de Catie.ca (la source canadienne de renseignements sur le VIH et l'hépatite C) :

Compte tenu du coût élevé des médicaments anti-VIH (Le Truvada coûte environ 800 $ par mois), il faudra pseut-être faire pression sur les gouvernements provinciaux et territoriaux afin qu’ils couvrent la PPrE dans le cadre de leurs régimes d’assurance-médicaments et que les personnes qui en ont besoin y aient accès. Actuellement, le coût de la PPrE est couvert par certains régimes d'assurance-maladie privés et publics.

En bref, au Québec, pour une personne, les contribuables paient 800$ par mois pour qu'une personne puisse prendre des comportements sexuels à risque sans être trop inquiétée par le virus du sida. Sur le site de Catie.ca :

Lors d’une étude particulière, les hommes gais et bisexuels séronégatifs qui ont été invités à prendre tous les jours un comprimé (Truvada) ont vu leur risque global de contracter l’infection au VIH diminuer de 44 %. Les hommes qui ont fait preuve d’une très bonne observance thérapeutique ont vu leur risque réduit de 73 %. Une analyse poussée a laissé croire que le niveau de protection était plus élevé encore (plus de 90 %) chez les personnes qui prenaient du Truvada tous les jours et dont les concentrations du médicament attestaient une bonne observance.

Un exemple ? Marc-André Leblanc de Gatineau témoigne (en anglais). Il reçoit une prescription lui permettant de recevoir le Truvada au coût de 80$ par mois, le reste des 850$ que lui coûterait le médicament étant payé par les contribuables. Ne vous inquiétez surtout pas, on coupera ailleurs dans le système de santé... :

LeBlanc, who lives in Gatineau, Quebec, read about PrEP’s deployment in the US. He found himself thinking a lot about US guidelines — guidance that recommends PrEP for people who are unable or unwilling to consistently use condoms and who are at high risk for HIV.

He’d noticed his own condom use slipping over the previous three years. (...).

It turned out that his doctor — a gay man with lots of HIV-positive patients — already knew about PrEP. They discussed LeBlanc’s risk profile. His doctor ordered a full round of tests for sexually transmitted infections, including HIV, as well as a test to determine kidney health. At a follow-up appointment, his doctor prescribed Truvada. LeBlanc returns for STI and kidney testing every three months. “I just take it with my vitamins, which I’ve been taking for years,” he says. “It’s already part of my routine, so that made it super easy to add Truvada. It’s been seven months, and as far as I know, I haven’t missed a pill.”

(...)

But the bigger barrier may be price. It costs more than $850 a month. LeBlanc, who is covered by Quebec’s provincial prescription drug plan, pays just $80 a month, with the rest of the tab picked up by the province. “Cost is a big [problem]. If I had to pay the almost $900 a month, that was going to be a nonstarter. If I had to pay that out of pocket, I absolutely wouldn’t be on PrEP,” he says.

Heureusement, nous étions là pour payer...

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

×

IL NE RESTE QUE 3 JOURS. Tout montant est le bienvenu. L'objectif de notre campagne de financement pour l'automne est de 3 500 $.

2386 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 3 jours !

Ania « Merci pour votre ministère. Ma prière est qu'il grandisse dans le nom de Jésus. C'est beau des gens qui se tiennent debout pour la Vie ! »

--Émilie

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire