M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Charte des valeurs: imposition du matérialisme comme religion d’État, par le biais du laïcisme

(Selon Fabienne Larouche, «Tout ce qui est laïc dans la sphère politique et publique et le religieux, chez toi, dans le privé ou dans des lieux de culte » (...) «On a le droit d'avoir un espace public laïc et quand je dis espace public, je ne parle pas juste des fonctionnaires de l'État. Pour moi, c'est une étape et il y a d'autres étapes à venir. »)
Nous avons reçu cette lettre qui reflète l'opinion de maints Québécois :
J’admire le courage de ceux qui ont décidé de s’afficher de la sorte, mais je vous ferai remarquer que le Seigneur n’a jamais commandé que l’on porte une petite croix comme bijou dans le cou. Porter sa croix ce n’est pas au sens propre mais au sens figuré. Notre foi chrétienne doit d’abord être dans notre coeur puis vécue à l’extérieur par notre témoignage verbal et vécu. Le port de bijou ne fut jamais promu par les premiers disciples et le Seigneur a toujours insisté que l’extérieur n’était pas important mais bien plutôt l’intérieur. Si on porte une croix dans le cou et qu’on vive comme n’importe quel païen, cela ne glorifie pas le Seigneur, mais si on ne vit pas dans le péché comme les autres, cela parle plus fort que la petite croix dans le cou.
De plus, je voudrais vous sensibiliser au fait que je crois que le parti québécois ne veut pas surtout nuire aux chrétiens mais bien plutôt aux musulmans qui ont un agenda politique d’étendre l’Islam à l’occident. Les femmes musulmanes sont juste la pointe de l’iceberg, elles représentent l’islam radical et si les musulmans peuvent s’imposer sur l’arène publique et politique, quand ils seront au pouvoir eux ils ne nous laisseront plus nos droits. Comme ils arrivent ici en masse et ont de nombreux enfants, bien plus que nous, un jour ils vont nous envahir et notre pays ne sera même plus chrétien de nom..... C’est pourquoi je suis en faveur de la charte, si ça peut nuire aux extrémistes musulmans, tant mieux, car je ne crois pas que cela nuira significativement aux véritables chrétiens.
Pour le premier point, nous sommes tout à fait d’accord pour dire que « l’habit ne fait pas le moine ». Par contre tout moine ou religieux ou pasteur peut raconter que son habit lui a permis d’être reconnu et de pouvoir servir ses frères qui étaient dans le besoin, spirituel comme matériel. Dès le premier siècle, les disciples du christ utilisèrent le symbole du poisson pour se reconnaître. Et nul ne peut nier que le monde occidental est redevenu un univers païen comparable à celui de l’Empire romain. Libre à chacun de s’afficher ou pas comme chrétien. On peut trouver de bonnes raisons pour s’identifier comme chrétien ou pas, selon les circonstances, les tempéraments, etc.
Pour ce qui est du Parti Québécois, nous avons traité amplement de cette question très importante dans l’article suivant : Pourquoi régler par le laïcisme (anti-laïcité) le problème de l'interprétation intégriste et terroriste de la religion musulmane. Malheureusement, pour qui a suivi le parcours du Parti Québécois, son antichristianisme ne peut se cacher sous le voile d’une « charte des valeurs québécoises ».
Étape par étape, comme le disent Pauline Marois et les partisans de la charte, nous avons déconfessionnalisé et déchristianisé les écoles et les hôpitaux. Maintenant, nous retirons à tous les employés de l’état le droit de s’afficher comme chrétien. La suite, c’est Fabienne Larouche qui nous l’apprend dans le Journal de Montréal du 19 octobre 2013, elle qui se dit agressé par la vue d’un signe religieux dans la rue et demandant que cela aussi soit interdit. Elle mentionne que cela ne serait que la prochaine étape sur un parcours de multiples étapes…
Le Parti Québécois n’a que faire de la question du voile, si ce n’est qu’il est extrêmement utile pour poursuivre l’établissement d’un laïcisme totalitaire qui n’est pas s’en rappeler le laïcisme communiste qui sévit toujours chez notre partenaire économique chinois.
Le Parti Québécois ne peut heurter de front un peuple majoritairement chrétien. Il doit donc utiliser l’épouvantail islamiste pour faire accepter une progressive limitation de la liberté religieuse et de la liberté de conscience qui réduira à la clandestinité, comme le souhaite Fabienne Larouche, la première à le dire à haute voix, « les religions », mais au Québec on parle surtout de religion chrétienne, dans le placard de la vie privée…
Plus de religion sur la place publique, plus de religion à l’école et plus de religion à la garderie. C’est l’imposition du matérialisme comme religion d’État, par le biais du laïcisme.
Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !



Laissez un commentaire