M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Céline Dion : l'autre côté de la médaille...

celine-dion.JPG

Note de la rédaction : Ceci est une lettre d’un lecteur qui a ressenti un malaise suite à la lecture de l’article sur Céline Dion du numéro de février 2016 de la revue Culture de Vie. 

Par Paul-André Deschesnes

Je viens de recevoir le dépliant mensuel « Culture de vie » de février 2016.

La première page est consacrée au couple Dion-Angélil. Nous apprenons dans cet article que la mère de Céline a songé à un avortement au début de sa grossesse. Après avoir consulté son curé, elle a compris qu’elle n’avait pas le droit d’agir contre la nature et elle a donné naissance à Céline. Voilà une très bonne nouvelle.

Malheureusement, il y a l’autre côté de la médaille. Sur toutes les tribunes, Céline et sa grande amie Julie Snyder défendent le droit des femmes d’avorter ; de plus, elles font la promotion des manipulations génétiques, des bébés éprouvette, de toutes les formes de fécondation artificielle et de la gratuité pour tous ces traitements, strictement interdits par le Magistère.

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Le couple Dion-Angélil (celui-ci est récemment décédé), était-il un bon exemple pour notre société ? Divorcé à deux reprises, René Angélil s’est marié avec Céline après de nombreuses années de vie en concubinage. Quand elle n’était qu’une enfant (15-16 ans), sa mère est allée trouver René Angélil (45 ans) pour lui donner sa fille, en espérant qu’il en ferait une star internationale.

Aujourd’hui, cette star de niveau mondial nage dans les milliards de dollars et habite en permanence la ville la plus perverse et décadente de toute la planète, LAS VEGAS.

Enfin, les spectacles de Céline Dion sont très souvent l’occasion d’un déshabillage érotique à connotation sexuelle de style « Madonna ».

Personnellement, le style de vie de Céline Dion, adorée par le bon peuple québécois, ne correspond pas à mes valeurs fondamentales. Un petit article nous informant qu’un prêtre a sauvé Céline de l’avortement aurait été suffisant. Mais que Céline Dion fasse la UNE du bulletin « Culture de vie » était à mon point de vue nettement exagéré et en contradiction avec les valeurs que nous défendons.

Je reste un ardent défenseur et promoteur de « Campagne Québec-Vie ». Continuez votre excellent travail. Je prie pour vous. Vous pouvez publier mon opinion dans un prochain numéro.

Merci.

Publicité



Laissez un commentaire