M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !

945 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie

Bulletin Campagne Québec-Vie Noël 2010

10-weeks--child-is-born-8.jpg

Il m’arrive de m’émerveiller du privilège que nous avons, vous et moi, d’appartenir à un mouvement pour la défense des enfants à naître ! N’avons-nous pas reçu la grâce inouïe de reconnaître combien est précieuse la vie humaine à ses débuts ?

Car l’enfant à naître est précieux, certes, pour ce qu’il est – un enfant de Dieu – mais aussi pour ce qu’il représente : Dieu-parmi-nous !

En effet, de la même façon que Dieu s’est fait chair et est venu nous sauver sans que nous le méritions, l’enfant à naître, du sombre anonymat de la « grotte » du ventre de sa mère, surgit dans notre monde et nous invite –tout à fait gratuitement et inconditionnellement – à une relation d’amour capable de nous sauver de notre égoïsme.

Je dirais même qu’après l’Incarnation, et l’Eucharistie qui en est son prolongement, l’enfant, surtout à son état le plus fragile, est le Don le plus précieux que Dieu puisse donner à l’humanité, car c’est une véritable icône de Dieu-parmi-nous à contempler, une grâce sans pareil et, pour quiconque répond à l’invitation muette et docile de cet enfant à l’aimer, un tremplin vers la sainteté !

En contemplant l’enfant qui nous est donné, ce « petit », ce fœtus, celui qui ne demande rien et qui donne tout, celui qui ouvre les bras avec confiance vers maman et papa, nous comprenons bien pourquoi Jésus avait brusquement réprimandé les apôtres lorsque ces derniers eurent rabroué les enfants venus Le voir (cf. Mc 10, 13-16). Car c’est en contemplant l’enfant, et en devenant par cette contemplation comme lui, que nous accéderons au Royaume.

C’est pourquoi il faut travailler sans relâche pour que soit reconnue par tous – citoyens et gouvernements – cette vie à naître si précieuse, car, en cautionnant la suppression de l’enfant à naître, nous permettons, comme société, que soit détruite une des images les plus fidèles et les plus efficaces de la Divinité.

Et plus que jamais nous avons chacun de nous besoin de respecter et de contempler cette image du Divin, cet enfant à naître venu nous sauver, car cet enfant a tellement à nous apprendre :

  • Qu’il ne faut pas se faire plus gros, plus musclé, plus puissant pour « atteindre nos objectifs », mais, qu’au contraire, c’est la conquête du cœur qui est notre but : il faut donc, comme un enfant, se faire assez petit pour se faufiler dans les fissures des cœurs brisés…
  • Qu’il ne s’agit pas d’accumuler quoi que ce soit, pour se donner de l’importance, prendre toute la place et pouvoir imposer sa volonté, mais qu’il faut plutôt se vider de tout ce qui pourrait nous alourdir et se faire petit. C’est ainsi que le doigt de Dieu nous passera dans le trou d’aiguille (cf. Mt 19, 24).
  • Que l’on dépend plus de Dieu que l’enfant à naître ne dépend de ses parents. Lorsque nous comprenons cela, nous mesurons mieux à quel point nous avons besoin de notre Père dans les Cieux et de notre Mère, l’Église.

Noël, Noël, quelle fontaine de grâce que ce Divin Enfant, qui nous montre qu’il ne faut pas « manger » (cf. Ge 3, 6) pour devenir comme Dieu, mais bien se laisser manger pour être comme Dieu (Jn 6, 51-58) ! Il n’est pas question de traiter le monde comme un buffet; mais de renaître à l’image de Celui qui est né dans une mangeoire.

Encore une fois, joyeux Noël !

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !
noel-v3.JPG

945 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire