M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement automne 2017

96 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 13 jours ! Merci de votre générosité.

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Très peu d'organismes d'ici n'ont à la fois la liberté et la conviction pour jouer le rôle essentiel d’éclaireur des consciences sur les enjeux pro-vie et pro-famille. Mais Campagne Québec-Vie ne peut accomplir ce travail sans vous. Merci de donner !

Pour la Vie,

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

Bonne nouvelle, le retour des boites à bébé

Sur le site du Salon Beige du 11 juin 2012:

 

 

 

 

11 pays d'Europe ont instauré le système des "boîtes à bébés"

Destinées aux parents en détresse qui veulent abandonner leur nouveau-né dans l'anonymat absolu, ces boîtes se multiplient en Europe, à tel point que les Nations unies tirent la sonnette d'alarme. L'ONU préfère l'avortement ?

L'Allemagne a été la première à réintroduire le mécanisme en avril 2000. Depuis, dix autres pays européens l'ont adopté, comme l'Italie, la Suisse ou encore la Pologne. Aujourd'hui, plusieurs centaines de "boîtes à bébé" sont installées sur le Vieux continent. En France, cet abandon existe avec l'accouchement sous X, lui aussi remis en question par ceux-là même qui militent pour l'avortement.

Pour les Nations unies, le système des boîtes à bébés violerait le droit fondamental d'un enfant de connaître ses parents. En revanche, le droit fondamental d'un enfant à la vie... Et pour Le Monde :

"Les défenseurs de cette pratique sont souvent les mêmes qui militent contre l'avortement."

Campagne de financement automne 2017. Merci de nous aider à être des éclaireurs des consciences L'objectif est de 3500$.

éclaireurs des consciences

Merci de nous aider avec un don spécial.

96 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 13 jours ! Merci de votre générosité.

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire