M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement été 2017

3102 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 5 jours. Merci de donner ce que vous pouvez !

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Grâce à votre appui, nous approchons du 5e anniversaire d’existence de notre site Web pro-vie Culture de Vie (www.cqv.qc.ca/blog). Depuis son lancement officiel, en automne 2012, nous avons accueilli près de 3 millions de lecteurs, en provenance des quatre coins de la planète. Et l’aventure se poursuit : depuis le début de cette année, 128 490 utilisateurs ont visité nos pages.

Nous restons à l’affût des récentes tendances vers le format télévisuel en-ligne. Les avancées technologiques actuelles, si fulgurantes, nous permettant d’acquérir, à prix modique, un équipement audiovisuel de qualité, vous verrez sous-peu des nouvelles et des chroniques vidéos pro-vie en-ligne, sur notre site et sur notre poste YouTube (www.youtube.com/user/CampagneQuebecVie). Merci de continuer à nous aider, par vos dons et vos prières, à répandre au Québec et dans le monde entier la vérité sur la Vie et la famille !

Pour la Vie,

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Merci de nous aider à bâtir une culture de Vie. Donnez généreusement.

Donner à Campagne Québec-Vie

En Australie, Baby Bee Hummingbirds transforme les embryons surnuméraires en bijoux

 bijoux_macabres.jpg

Photo de droite « bijoux » d'embryons

Par Jeanne Smits (Réinformationtv)

Comble de mauvais goût ou signe d’une perte absolue du sens des réalités ? Il a fallu quelques vérifications avant de présenter ici cette information qui semble proprement incroyable : une société artisanale australienne, Baby Bee Hummingbirds, propose de transformer les embryons surnuméraires en bijoux pour leur donner une fin « digne ». Non, ce n’est pas un mauvais canular ni un fake news : il y a réellement des familles, des mères qui font fabriquer des bagues ou des pendentifs à la suite d’une fécondation in vitro pour garder sur elles des embryons qui n’auraient pas été utilisés pour obtenir une grossesse.

Le pire, c’est qu’il ne s’agit pas de leur part d’une option « ultralibérale » ou « mercantiliste » comme on l’entend souvent dire à propos des évolutions de plus en plus surréalistes de la culture de mort. Sincèrement attachées à ces plus petits des tout-petits dont elles savent bien qu’il s’agit de minuscules êtres humains, ces mamans cherchent en quelque sorte à les honorer, peut-être pour ne pas vivre avec l’atroce conscience de les avoir fait fabriquer pour les faire tuer, au cours d’une procédure qui se moque largement de la valeur unique de la vie humaine.

Laissez un commentaire Lire la suite

La « neutralité » de l’État et la « fœtusophobie » : deux poids, deux mesures

drapeau_de_la_marche_nationale_pour_la_vie_2017.jpg

Drapeau de la Marche nationale pour la vie

Par Éric Lanthier, animateur du Tour d’horizon sur les ondes du 92,7FM

La semaine dernière, le maire d’Ottawa a mis en valeur ses couleurs « fœtusophobes ». Jim Watson cherchait à empêcher les Pro-vie d’hisser à nouveau leur drapeau sur le terrain de l’hôtel de ville d’Ottawa alors qu’en 2014, il avait hissé celui du lobby LBGT: deux poids, deux mesures diront plusieurs citoyens de bonne foi.

Le 11 mai dernier à Ottawa, le mouvement Pro-vie a réussi à mobiliser plusieurs milliers de sympathisants à la cause des enfants à naître. Pendant que les défenseurs des plus vulnérables étaient réunis sur la colline parlementaire, automobilistes, cyclistes et piétons pouvaient voir le drapeau Pro-vie hissé sur le terrain de l’hôtel de ville d’Ottawa. Ce drapeau ne faisait pas que des heureux. Bien au contraire, il suscita l’émoi de huit conseillers municipaux ainsi que du maire Jim Watson.

Des conseillers outrés

Après avoir pris connaissance que le drapeau Pro-vie flottait sur l’enceinte de l’hôtel de ville, sept conseillers municipaux dénoncèrent le fait que la ville d’Ottawa avait permis une telle action. Leur missive trouva écho non seulement auprès d’un huitième conseiller mais également auprès du maire Watson lui-même. Effectivement, la réaction de ses huit conseillers amena le maire d’Ottawa à choisir son camp et à se ranger derrière les « fœtusophobes¹ ».

Laissez un commentaire Lire la suite

Un spécialiste déclare que les jeunes deviennent transsexuels parce que c’est à la mode

 

hopital_lady_cliento.JPGHôpital Lady Cliento de Brisbane, Australie, où se trouve la clinique du genre

Par l'abbé Mark Hodges traduit par Campagne Québec-Vie

Brisbane, Australie,12 avril 2017 (LifeSiteNews) - Les enfants pensent que c’est génial d’être transsexuel et beaucoup essaient de définir eux-mêmes leur propre identité, affirme un psychiatre australien.

Le psychiatre Stephen Stathis qui dirige la clinique du genre au Brisbane’s Lady Cilento Children’s Hospital (l'hôpital pour enfant, Lady Cilento de Brisbane) et qui est responsable du diagnostic de la dysphorie du genre, rapporte que « beaucoup » de jeunes « essaient d’être transsexuels afin de se distinguer. »

Il semble qu’il soit à la mode de se déclarer « transsexuel ». « Quelqu’un m’a dit, “Docteur Steve…Je veux devenir transsexuel, c’est la nouvelle tendance,” » relate Stathis.

Laissez un commentaire Lire la suite

Le congrès des États-Unis vote l’arrêt du financement de Planned Parenthood et se débarrasse de l’Obamacare

House-of-Representatives.jpg

Le congrès américain

Par Claire Chretien traduit par Campagne Québec-Vie

WASHINGTON, D.C., 4 mai, 2017 (Lifesitenews) – Le congrès américain a récemment voté, à 217 voix contre 213, l’arrêt du financement de Planned Parenthood ainsi que l’abrogation de l’Obamacare, envoyant son remplacement, le « TrumpCare », au Sénat.

The American Healthcare Act (AHCA) (la Loi américaine sur les soins de santé) enlève à Planned Parenthood la plus grande partie de son financement fédéral pour l’année prochaine.

L’AHCA est un type de projet loi qui n’a besoin que de 51 votes au Sénat, plutôt que de 60, pour passer. Ce type de loi, soumis à un processus appelé « rapprochement budgétaire », doit être essentiellement relatif au budget. Les groupes pro-vie se sont déclarés confiants que le langage employé dans l’AHCA passera l’examen relatif au budget, qui se tiendra au Sénat.

Le congrès était initialement censé voter sur le« TrumpCare » le 24 mars, mais les dirigeants républicains ont dû retirer le projet de loi après que de nombreux conservateurs s'y soient opposés. Ils ont rejeté ce projet de loi parce qu'il ne va pas assez loin pour abroger Obamacare.

Laissez un commentaire Lire la suite

Éloges au président Trump pour avoir annulé le financement du Fonds des Nations Unies pour la population: « Le sang des Chinoises n’est plus sur nous »

Trump_Praised_for_defunding_fnuap.jpg

Par Life News traduit par Campagne Québec-Vie

Une des principales militantes contre les avortements forcés et le contrôle démographique en Chine, a fait l’éloge du président américain Donald Trump pour sa décision de couper les vivres au Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP). Il s’agit du programme de l’ONU qui s’est avéré maintes fois complice du programme chinois d’avortement coercitif, dans le cadre de la politique des deux enfants.

Comme le rapporte Life News, le département d’État des États-Unis a envoyé une lettre à la Commission sénatoriale des affaires étrangères, dans laquelle est annoncée l’intention de cesser le financement FNUAP pour la population en raison de sa collaboration aux avortements et stérilisations forcés en Chine. Le montant de la réduction est d’au moins 32,5 millions $ pour 2017 ; les fonds seront redirigés à l’Agence des États-Unis pour le développement international, qui procure de l’assistance médicale à des familles partout dans le monde.

Reggie Littlejohn, fondatrice et présidente de l’organisme Droits des femmes sans frontières (Women’s Rights Without Frontiers) et l’une des plus ferventes militantes contre le gynécide en Chine, se déclare, à Life News, folle de joie que l’administration Trump annonce la coupure d’assistance financière américaine au FNUAP. Comme le démontrent clairement ses activités, relate-t-elle, « le FNUAP en Chine est allié du programme de contrôle démographique coercitif du pays, dont la mise en œuvre comprend l’avortement et la stérilisation forcé ».

Laissez un commentaire Lire la suite

Entretien: Comment la franc-maçonnerie attaque la vie et la famille

franc-maconnerie.jpgTemple maçonnique du Grand Orient de France, rue Cadet, Paris.

Par Jeanne Smits (Reinformation.tv)

Professeur d’histoire à l’université CEU San Pablo de Madrid, Alberto Bárcena est aussi un spécialiste de la franc-maçonnerie en Espagne et auteur du livre Iglesia y masonería, las dos ciudades (Eglise et maçonnerie, les deux cités) publié il y a quelques mois. Dans un entretien accordé à Infocatolica, il revient sur une de ses idées force : il importe moins de savoir qui appartient ou non à la franc-maçonnerie, mais de regarder les faits. « A leurs fruits vous les connaîtrez »… A partir de là, Alberto Bárcena affirme que l’ONU et d’autres organisations moins transparentes comme les Bilderberg sont utilisées pour atteindre les objectifs de la maçonnerie qui, passant par l’ingénierie sociale, visent à la destruction de la famille. Et ce au mépris des souverainetés nationales. Son premier constat : les rites maçonniques ont un caractère luciférien.

« En voyant les rites maçonniques on finit par comprendre qu’à l’intérieur de la maçonnerie, on adore Lucifer, même si jamais on ne l’y appelle Satan. L’objet de la maçonnerie est cet “objet caché” qu’ils offrent à l’initié pour le rendre supérieur. Et dans ce voyage initiatique, il rencontre Lucifer. Ils peuvent changer son nom ou le camoufler derrière des rites, mais dans certains de ces rites cela est très évident, comme lorsqu’on piétine un crucifix », explique Alberto Bárcena.

Les rites lucifériens de la franc-maçonnerie non contestés par un haut maçon

Celui-ci raconte comment il a pu échanger avec le petit-fils d’un franc-maçon du 33e° qui voulait l’initier. « Je lui ai parlé des rites et il m’a répondu : “Cette partie, je la connais déjà, Lucifer est celui qui apporte la connaissance à l’homme au paradis et Dieu celui qui expulse les deux.” Pour eux, Lucifer est l’allié de l’homme. Au cours d’une conférence à laquelle j’ai participé en même temps qu’un ancien Grand Maître de la Grande loge d’Espagne, Tom Sarobe, j’ai lu en public, en long et en large, le rituel maçonnique, parce qu’une dame dans le public me l’avait demandé. Lorsque j’eus fini, Sarobe, qui s’était présenté comme maçon, ne dit pas un seul mot. C’est alors que j’ai su que ce que j’avais lu correspondait à la vérité. Il était là en tant que représentant de la maçonnerie et s’il ne m’a rien dit après m’avoir entendu, nous pouvons supposer qu’il approuvait ».

Laissez un commentaire Lire la suite

Cardinal Sarah: L'Église fait face à un « risque grave » de schisme sur la moralité

Cardinal-Robert-Sarah.jpgCardinal Robert Sarah

Par Pete Baklinski traduit par Campagne Québec-Vie

New York, 24 avril 2017 (LifeSiteNews) -- Le Cardinal Robert Sarah avertit que l'unité de l'Église est menacée par des personnes influentes à l'intérieur de l'Église qui « insistent » que les Églises nationales ont la « capacité de décider par elles-mêmes » à propos des sujets de la doctrine et de la morale.

« Sans une Foi commune, l'Église est menacée de confusion et ensuite, progressivement, elle peut glisser dans la dispersion et le schisme, » a-t-il dit.

« Aujourd'hui, il y a un risque grave de fragmentation de l'Église, de mettre en pièces le Corps Mystique du Christ en insistant sur les identités nationales des Églises et ainsi sur leur capacité de décider pour elles-mêmes, par-dessus tout, dans les domaines si cruciaux de la doctrine et de la morale, » a-t-il ajouté.

Laissez un commentaire Lire la suite

Chef de file pro-vie : « Après 2000 ans, est-ce que l'Église Catholique est en train de modifier sa position sur la Vie et la Famille? »

 Westen.jpg

 Par Maike Hickson (OnePeterFive) traduit par Campagne Québec-Vie

Les 10 et 11 mars 2017, la convention « Ramener l'Amérique à la Vie » a eu lieu à Cleveland en Ohio. La convention était une rencontre de plus de 1500 défenseurs de la vie de différentes souches religieuses et de partout aux États-Unis. Cette rencontre, qui incluait la courageuse Abby Johnson, ex-directrice d'une clinique de Planned Parenthood, mettait en vedette plusieurs orateurs catholiques tels Michael Hichborn (Lepanto Institute), John Smeaton (Société pour la protection des enfants à naître), Gabriele Kuby (auteure catholique allemande), ainsi que John-Henry Westen (LifeSiteNews).

C'est John-Henry Westen qui proposa un sujet élargi qui aurait un impact sur tout le travail pro-vie, nommément: « Après 2000 ans, est-ce que l'Église Catholique est en train de modifier sa position sur la Vie et la Famille? » Avec ce sujet de défi, Westen parla du sérieux problème que l'Église Catholique ̶ qui jusqu'ici se trouvait au premier rang de la protection de la vie innocente et vulnérable ainsi que des standards moraux concernant le mariage et la famille ̶ semble maintenant se distancer de cette vocation et orientation sous le Pape François. L'affaiblissement continu de la résistance morale et doctrinale de l'Église Catholique affectera inévitablement tous ces gens du monde entier qui se battent pour la défense de la vie humaine, depuis que celle qui peut être soutenue comme en étant la voix morale la plus puissante, semble se retirer, ou à tout le moins, devenir plus silencieuse.

Ce qui est important pour nous de savoir dans la situation présente c'est que John-Henry Westen ̶ après sa critique charitable et détaillée  du pape actuel ̶ a reçu une ovation debout, et ainsi a trouvé un encouragement solide pour son approche bien sentie. Cet événement pourrait bien être un signe que les conservateurs de différents milieux religieux perçoivent que de graves changements sont proposés et sont mis en oeuvre à Rome présentement.

Laissez un commentaire Lire la suite

Ma grossesse n’était pas prévue mais c’était ce qui pouvait m’arriver de mieux

 Camille_et_Dan_image.jpgBonjour, mon nom est Camille et une grossesse non-planifiée n’est qu’une partie de l’histoire que je vais vous raconter, mon histoire. #wecandobetterthanabortion

Par Susan Michelle-Hanson (LiveActionNews) traduit par Campagne Québec-Vie

Et voilà comment Camille Williams débuta sa récente publication virtuelle parce qu’elle avait besoin de partager son point de vue, au milieu du flot de messages médiatiques qui glorifient l’avortement.

 Il y a environ douze ans, Camille se retrouva enceinte sans l’avoir planifié. Elle avait alors 23 ans, était célibataire et sans diplôme. Elle ne pouvait s’imaginer comment elle pourrait élever un enfant. Le père de l’enfant, Dan, est vite devenu un ex petit ami, après lui avoir fait savoir très clairement que ça ne l’intéressait pas de l’épouser. Cela aurait conduit certaines femmes à avorter, mais pas Camille qui a choisi une autre voie.

Ne dissimulant pas les périodes difficiles, elle a récemment choisi de parler pour donner aux femmes une image réaliste accompagnée d’espoir, comme pour dire, « oui c’est dur, mais c’est le bon type de difficulté, que vous ne regretterez pas d’avoir choisi. »

Laissez un commentaire Lire la suite

Interview de Stéphane Mercier, licencié par l’université catholique belge UCL pour son argumentation contre l’avortement

stephane-mercier.jpg
Au centre, Stéphane Mercier

Par Jeanne Smits  (reinformationTV)

Stéphane Mercier, le professeur de philosophie qui s’est retrouvé au centre d’une polémique à l’Université catholique de Louvain-la-Neuve (UCL) pour avoir invité ses étudiants à réfléchir sur un argumentaire philosophique contre l’avortement, est désormais sous le coup d’une sanction prononcée par la direction : licenciement pur et simple à effet immédiat au 1er avril. Stéphane Mercier avait bien voulu donner une longue interview à reinformation.tv quelques jours avant que tombe cette sanction, nous livrant dans le même temps le portrait d’un homme engagé et conscient des responsabilités propres à notre époque. La voici.

RITV : Stéphane Mercier, vous vous êtes montré très clairement pro-vie. Aujourd’hui, cela vous vaut accusation. Assumez-vous cette qualité ?

Stéphane Mercier : A 100 %, et cela fait ma fierté : ma fierté à la fois comme être humain de prendre ainsi la défense, à ma modeste mesure, d’autres êtres humains, et ma fierté comme philosophe parce que j’ai l’impression que philosophiquement, le droit à la vie est indiscutable. Et plus profondément encore, comme catholique romain, parce que comme le disent les saints, la gloire de Dieu, c’est l’homme vivant.

Laissez un commentaire Lire la suite