M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Une nouvelle directrice exécutive pour le Fonds des Nations Unies pour la population : Natalia Kanem, pionnière de la « santé reproductive »

nouvelle-directrice-executive-Fonds-Nations-unies-population-Natalia-Kanem.jpgNatalia Kanem directrice exécutive du FNUAP.

Par Reinformation.tv

Universitaire et médecin d’origine panaméenne, Natalia Kanem a été confirmée par Antonio Guterres comme directrice exécutive du FNUAP après avoir assuré l’intérim à la suite de la mort l’an dernier du directeur Babatunde Osotimehin, du Nigéria.

Mme Kanem [...] entre 1992 et 2005, [...] a occupé divers postes à la fondation Ford et a beaucoup œuvré en Afrique de l’Ouest, notamment en tant qu’administratrice du programme du Bureau pour la santé sexuelle et reproductive du Nigéria. Dans le langage des institutions internationales et des riches fondations anti-populationnistes, la santé reproductive vise l’accès à la contraception, et de manière plus discrète, à l’avortement.

Laissez un commentaire Lire la suite

Avortement tardif : les Américains disent non

Capitol.jpg

Isabelle O’Connor Montcerf-Lytton (VivereCanada)

La Chambre des représentants américaine vient d’adopter, ce 3 octobre, un projet de loi interdisant l’avortement tardif (après vingt semaines), lequel attend l’assentiment du Sénat. Les Américains, comme la plupart des autres pays démocratiques, reconnaissent que l’avortement tardif est inacceptable tant pour l’enfant-à-naître que pour la femme. Non seulement l’enfant-à-naître ressent-il la douleur à ce stade mais, comme l’affirme une douzaine de fois la Cour suprême du Canada dans sa décision Morgentaler de 1988, « les risques de l’avortement croissent avec chaque semaine de gestation et en retardant trop l’avortement, les comités d’avortement thérapeutiques des hôpitaux posent une menace à la sécurité de la femme. » Au Canada, les intervenants déplorent aussi publiquement le risque accru de naissance vivante à la suite des tentatives d’avortement tardif, ce qui cause un traumatisme accru pour la femme et le personnel ainsi qu’un dilemme moral et juridique sur la façon de se débarrasser du nouveau-né. Après que toute aide possible ait été offerte à la femme pour garder son enfant si tel est son désir, il faut penser à l’adoption ouverte, semi-ouverte ou fermée, même pour des enfants-à- naître ayant un pronostic incertain ou difficile, que certains organismes accueillent.

Laissez un commentaire

Lettre d'opinion : « Cours d'éducation sexuelle : Le pompier pyromane »

classroom-1.JPG

Par Stéphane Bürgi, marié, père de quatre jeunes enfants, agent de pastorale et doctorant au Centre d'études du religieux contemporain de l'Université de Sherbrooke

Depuis quelques années, il est question d'éducation sexuelle au Québec. Hypersexualisation, maladies transmissibles sexuellement, grossesses précoces, le tout accompagné de détresses psychologiques : personne ne peut aujourd’hui nier que les jeunes ont un réel besoin d’éducation à la sexualité.

Doit-on pour autant se réjouir de l'arrivée du nouveau cours dans les salles de classe du Québec? En fait, si on y regarde de plus près, on peut sérieusement se demander si le contenu du programme, plutôt que d'offrir une solution, ne fera pas qu'aggraver le problème.

Par exemple, est-il approprié d'enseigner, en classe, le fonctionnement des organes sexuels – incluant la fonction du plaisir – dès les premières années du primaire? Il s'agit pourtant d'un apprentissage prévu dans le programme, où il est écrit qu'un enfant de 6-7 ans doit pouvoir « situer les organes sexuels des filles et des garçons et leurs fonctions (reproduction, plaisir, élimination) »

 

Laissez un commentaire Lire la suite

Un nouveau traitement neurologique efficace sur un homme en « état végétatif persistant »

terri_schiavo.jpg

Par Jeanne Smits (Reinformation.tv)

Cela faisait 15 ans qu’un patient – dont l’identité n’a pas été révélée – était dans un état d’« éveil non répondant » à la suite d’un accident de voiture. Ce qu’on appelle habituellement l’état végétatif – l’état d’une personne dont on estime qu’elle n’a aucune conscience de son entourage ni d’elle-même – a pu être levé grâce à un traitement innovant mis en place par l’Institut des sciences cognitives Marc-Jeannerod du CNRS de l’université de Lyon avec les hospices civils de Lyon. Il a pu en un mois recouvrer un état de conscience minimale grâce à la stimulation électrique répétée du nerf vagal au moyen d’un implant thoracique.

Son état était à l’origine plus mauvais que celui de Vincent Lambert, qui se trouve, lui, en état de conscience minimale. Ce qui est censé justifier la mise à mort de l’un est salué comme un progrès remarquable chez l’autre…

Laissez un commentaire Lire la suite

Mutilations et suicides chez les jeunes «transgenres» ?

Mutilations-suicides-transgenres-LGBT.jpeg

Par Clémentine Jallais (Reinformation.tv)

Un rapport instructif de l’organisation écossaise de défense des droits des homosexuels, « Stonewall », révèle que la majeure partie des jeunes dits « transgenres » se font volontairement du mal, un mal allant jusqu’aux mutilations, voire jusqu’au suicide. Un comportement qui dénote un malaise profond, un trouble psychologique intense – et réel, comme le montrent fort bien les chiffres. Mais pour « Stonewall », il ne peut être en aucun cas être la cause de leur « disphorie sexuelle ». Il est, encore et toujours, la conséquence du rejet dont ils font l’objet. Le message est clair : il faut renforcer l’éducation sexuelle dans les écoles sur ce sujet – et sur tous ceux du vaste domaine LGBT…

Le très engagé « Stonewall »

L’étude « School Report Scotland », menée avec l’Université de Cambridge, a pour principal objectif de porter, on l’imagine bien, sur les intimidations et les discriminations que subissent les élèves LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels et trans). Mais les chiffres lancés confirment, encore une fois, autre chose.

Laissez un commentaire Lire la suite

Débat pro-vie en France provoqué par...Québec-Vie ?

Laroque-Timbaut_-_Mairie_-2.JPGMairie de Laroque-Timbaut dans le sud-ouest de la France

Par Georges Buscemi, président de Campagne Québec-Vie

 maire.jpg
Lionel Falcoz, Maire
de Laroque Timbaut

Lorsque nous avons lancé notre site Web de nouvelles pro-vie nous n'aurions jamais pu croire que notre influence s'étendrait jusqu'en... France.

Mais en 2015 nous avons vite constaté que même si notre site de nouvelles avait principalement pour but de sensibiliser la population québécoise sur les enjeux reliés à la foi, la famille et la vie humaine, les Français aussi pouvaient être fort intéressés par ce que nous publiions. C'était à un tel point qu'en février 2015, un article à lui seul avait été lu par plus d'un million de Français !

Save

Laissez un commentaire Lire la suite

Cette presse qui s’enchante de la sologamie… le mariage pour soi-même, et contre les autres

 mariee-1.JPG

Par Clémentine Jallais (Reinformation.tv)

Les articles de presse fleurissent ici et là, en Europe et ailleurs, sur ce nouveau concept qui agite les déçus de l’union matrimoniale… Vous enchaînez les liaisons douloureuses ? Vous vous remettez difficilement de votre divorce ? Personne n’est jamais venu demander votre main ? Et bien, faites-ça toute seule ! Mariez-vous avec vous-même !

Cette nouveauté de la sologamie illustre bien la décomposition de notre société occidentale qui a profondément mis à mal le mariage, mais aussi le narcissisme, mode « épanouissement personnel », qui affecte et ronge ceux qui y cèdent. Le fait que la presse relaie autant ce phénomène, somme toute mineur, et le place même dans la continuité des revendications du mariage homosexuel est aussi très révélateur – adieu les codes.

Laura Mesi est partie en voyage de noces avec elle-même 

Ce sont des femmes, pour la plupart, entre trente et quarante ans – et elles veulent médiatiser leur geste, évidemment non reconnu par les pouvoirs publics ou du moins pas encore. Il y a plus de vingt ans, en 1993, l’américaine Linda Baker en avait donné le tout premier exemple à Santa Monica – c’est l’acteur Ron Cummins qui avait reçu son consentement… Et depuis, la mayonnaise prend. La dernière en date est une Italienne, Laura Mesi, qui a célébré la semaine dernière son union avec elle-même, entourée de ses amis et de sa famille. L’entraîneuse de fitness, 40 ans, a revêtu une belle robe blanche et claqué 10.000 € dans sa réception – elle est même partie en voyages de noces en Égypte. En mai 2015, la britannique Sophie Tanner avait carrément demandé à son père de l’emmener devant une Église unitarienne de Brighton, où elle s’était juré amour et fidélité. Qu’on se rappelle le personnage de Carrie Bradshaw dans « Sex and the City », où elle annonce dans un épisode qu’elle va se marier à elle-même, lassée de toujours célébrer les mariages des autres…

Laissez un commentaire Lire la suite

Après une fausse couche, une mère publie les puissantes photos de son bébé de 20 semaines : Il n’était pas « un amas de cellules »

Danica-Peters-7.jpgDanica Peters et son bébé Harlee.

Par Becky Yeh (LiveActionNews) — traduit par Campagne Québec-Vie

Le 7 décembre 2014, Danica Peters et son mari apprennent qu’ils attendent leur premier enfant. Le couple est à la fois surpris et ravi. Avant la grossesse de Peters, son mari avait subi trois opérations chirurgicales et six semaines de radiothérapie pour une tumeur cérébrale et elle était sceptique sur leur capacité à avoir un enfant. Par conséquent, la nouvelle concernant l’arrivée prochaine d’un enfant était une surprise totale.

Néanmoins, la joie de la grossesse fut rapidement assombrie par l’inquiétude après l’échographie faite à la 20ème semaine. Peters apprit qu’elle était déjà en travail et que le col de l’utérus s’était déjà dilaté. Malheureusement les médecins ne pouvaient rien faire pour empêcher la naissance de Harlee, leur bébé.

Samedi 28 mars, Peters met Harlee au monde; il vit pendant 2h 20 mn et décède. Peters raconte comment la face et le corps de son fils étaient parfaitement formés et elle a chéri les moments que sa famille a passés avec lui.

Laissez un commentaire Lire la suite

Plus de 40 familles ont retiré leurs enfants d’une école qui a imposé une leçon transgenre à des enfants de 5 ans

Rocklin_Academy.jpg

Par Lianne Laurence (LifeSiteNews) — traduit par Campagne Québec-Vie

ROCKLIN, Californie, 22 septembre 2017 — Quarante et une familles ont retiré 73 enfants des prestigieuses écoles à charte Rocklin Academy, dans la région de Sacramento, parce que la direction continue de défendre une leçon de transgendérisme en maternelle, dont plusieurs parents disent qu'elle a traumatisé leurs enfants de 5 ans et dont ils n’étaient pas informés au préalable.

Une mère qui a retiré son fils de la 6e année et sa fille de la 3e de l’école Rocklin Academy Gateway, où l’incident a eu lieu, a gardé un décompte des parents qui ont fait de même.

«C’était juste le point de bascule pour la plupart des familles», ce parent a demandé que son nom ne soit pas publié, dit LifeSiteNews.

Certains parents ont retiré leurs enfants «uniquement pour cela», tandis que d’autres avaient «plusieurs raisons, mais oui, cela faisait partie de la raison de tout le monde,» dit-elle.

Laissez un commentaire Lire la suite

La Commission européenne exige des géants de l’Internet une censure accélérée des « discours de haine »

Commission-europeenne-Internet-discours-haine-censure-acceleree.jpg

Par Olivier Bault (Reinformation.tv)

Commissaire à la Justice, aux consommateurs et à l’égalité des genres, la Tchèque Věra Jourová, dont le parti est affilié à l’Alliance des Démocrates et des Libéraux pour l’Europe (le groupement libéral-libertaire et fédéraliste ADLE), voudrait que les géants de l’Internet comme Facebook, Twitter, Microsoft et YouTube appliquent mieux et plus vite leur censure contre l’apologie du terrorisme et les « discours de haine ».

En mai 2016, ces compagnies avaient déjà accepté de lutter contre ce qu’on appelle en France le « racisme », mais la Commission européenne considère qu’elles n’en font pas assez : elle voudrait que les discours étiquetés comme tels par des « Trusted Flaggers », que l’on pourrait qualifier en français de « signaleurs de confiance », soient retirés en moins de 24 heures. La Commission souhaite aussi que ces sociétés fassent intervenir des logiciels pour bloquer automatiquement tout contenu étiqueté « discours de haine ». En exposant les mesures proposées, le commissaire Věra Jourová a accusé Facebook d’être une « autoroute de la haine », précisant qu’elle avait elle-même fermé son compte Facebook face aux attaques dont elle y faisait l’objet.

Laissez un commentaire Lire la suite