M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement été 2017

3102 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 5 jours. Merci de donner ce que vous pouvez !

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Grâce à votre appui, nous approchons du 5e anniversaire d’existence de notre site Web pro-vie Culture de Vie (www.cqv.qc.ca/blog). Depuis son lancement officiel, en automne 2012, nous avons accueilli près de 3 millions de lecteurs, en provenance des quatre coins de la planète. Et l’aventure se poursuit : depuis le début de cette année, 128 490 utilisateurs ont visité nos pages.

Nous restons à l’affût des récentes tendances vers le format télévisuel en-ligne. Les avancées technologiques actuelles, si fulgurantes, nous permettant d’acquérir, à prix modique, un équipement audiovisuel de qualité, vous verrez sous-peu des nouvelles et des chroniques vidéos pro-vie en-ligne, sur notre site et sur notre poste YouTube (www.youtube.com/user/CampagneQuebecVie). Merci de continuer à nous aider, par vos dons et vos prières, à répandre au Québec et dans le monde entier la vérité sur la Vie et la famille !

Pour la Vie,

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Merci de nous aider à bâtir une culture de Vie. Donnez généreusement.

Donner à Campagne Québec-Vie

Un coup de fil déguisé révèle qu’une clinique d’avortement offre de tuer un bébé de 30 semaines: « Nous allons l’euthanasier »

avortements_tardifs.jpgBébé à naître vu par ultrason

Par LifeNews traduit par Campagne Québec-Vie

Il y a quelques semaines, une nouvelle enquête secrète a démontré comment il est facile dans l’État du Nouveau-Mexique d’avorter au troisième trimestre de grossesse un enfant à naître en bonne santé.

La ville d’Albuquerque du Nouveau-Mexique abrite l’une des dernières cliniques d’avortement des USA où un enfant à naître peut être avorté pendant toute la grossesse pour toutes sortes de raisons.

Il y a quelques semaines, un enquêteur opérant sous couverture a appelé Southwestern Women’s Options, le service d’avortements tardifs, afin de se renseigner sur la procédure d’avortement tardif d’un enfant à naître en bonne santé, rapporte CBC news. L’enquête a été menée par Priests for Life et Abortion Free New Mexico.

Laissez un commentaire Lire la suite

Meurtre de masse, dépeçage cynique, trafic d’organes: des membres du Planning démasqués par la nouvelle vidéo du CMP sur l’avortement

trafic-organes-avortement-nouvelle-video-cmp-Planning-familial_1.JPG

Matthieu Lenoir (Reinformationtv)

La tragédie que constitue l’avortement de masse connaît un nouveau développement aux Etats-Unis avec la publication par le Center for Medical Progress (CMP) d’une vidéo montrant des fonctionnaires et des avorteurs de Planned Parenthood se livrant à des tractations sordides, ce qui vaut à son auteur d’être traîné en justice. Les conversations, assorties de lourdes plaisanteries, tournent autour de la vente de morceaux de corps des bébés avortés. La vidéo a été tournée en 2014 et 2015 par des enquêteurs anonymes du CMP lors de conventions, à San Francisco, de la Fédération nationale américaine pour l’avortement (NAF), principale structure de commerce des avorteurs. Aux Etats-Unis, le nombre annuel d’avortements dépasse le million, après un pic à 1,3 million en 1990.

On trouve dans ce document de quoi vaciller. Deborah Nucatola, directrice des services médicaux de Planned Parenthood y détaille les moyens d’avorter en protégeant, pour qu’ils restent négociables, les organes de l’enfant. « Vous savez, parfois, elle (l’acheteuse de tissus) va me dire qu’elle veut le cerveau, donc nous laissons la boîte crânienne intacte », explique-t-elle. « Ensuite nous essayons de la prendre ou, en fait, de prendre tout, vous voyez, et même de la séparer du reste des tissus pour ne pas les perdre », dit-elle.

Laissez un commentaire Lire la suite

Enceinte à 16 ans, j’ai rejeté l’avortement – Aujourd’hui je n’ai aucun regret

 erica-and-baby.jpgÉrica et son bébé

Par Live Action News traduit par Campagne Québec-vie

(Secular Pro-Life) Vous vous réveillez un matin, comme à l’ordinaire. Mais ce matin, les choses commencent à changer très rapidement. Ce matin, vous sentez comme si vous avez besoin de vomir, sans savoir pourquoi. Pour la première fois, l’odeur des œufs que vous êtes en train de cuire vous est insupportable. Ensuite, vous remarquez que vos règles sont en retard d’une semaine, et vous ne savez pas pourquoi. Vous décidez alors de prendre un test de grossesse.

Plein de choses vous passent par la tête pendant que vous prenez le test : « Je ne peux pas être enceinte. Je n’ai que 16 ans. Je n’ai pas d’argent pour élever un bébé. Je n’ai personne pour m’aider. Je ne veux pas abandonner ma jeunesse. » Vous attendez les deux minutes avec anxiété. Et puis, le résultat du test: « Vous êtes enceinte ». Et là vous pensez : « Que puis-je faire? Je dois me faire avorter. Je ne suis pas prête à être une maman. »

Comme beaucoup de jeunes adultes et d’adolescentes, je me suis trouvée dans une situation très semblable à la vôtre. Je veux que vous sachiez que vous n’êtes pas seule, et que, quelque part, d’autres personnes comme vous sont en train de vivre la même chose.

Laissez un commentaire Lire la suite

Au “Rome Life Forum”, les cardinaux Burke et Caffarra parlent des liens de Fatima avec la crise de la famille, du respect de la vie, du mariage

cardinal_burke.jpgLe Cardinal Burke

Par Le blog de Jeanne Smith

De toutes les rencontres de leaders du monde pro-vie organisées dans le cadre du Rome Life Forum depuis 2014, celle qui s’est déroulée jeudi et vendredi au pied du Vatican aura été la plus riche, la plus formatrice. Face à l'idéologie du genre et à la diffusion de la culture de mort, les organisateurs, réunis dans le collectif Voice of the Family, ont voulu mettre en évidence les soubassements philosophiques, historiques, spirituels de ces constructions anti-humaines. Je reviendrai plus longuement sur tout cela, mais pour l'heure, il faut parler avant tout des conférences données pour clôturer le colloque par le cardinal Raymond Burke et le cardinal Carlo Caffarra, qui ont en commun d'avoir signé les fameux « Dubia » demandant au pape François de lever les « doutes » que fait naître l'exhortation Amoris laetitia à propos de l'enseignement de l'Eglise sur la foi et les sacrements. Chacun a évoqué Fatima à sa façon. Le cardinal Caffarra a authentifié de vive voix, et en rattachant à cette confirmation de l'ensemble de sa conférence, les paroles de sœur Lucie sur la bataille finale de Satan contre l'Eglise, portant sur la famille et le mariage.

Laissez un commentaire Lire la suite

Plus de 20 000 pro-vie marchent pour la vie en Croatie

croatia_march_for_life_2017_.jpgMarche pour la vie à Zagreb

Par Ivan Mihanovié traduit par Campagne Québec-Vie

Zagreb, Croatie, 23 mars 2017 (LifeSiteNews) - des milliers de Croates, ayant parmi eux le vice-premier ministre de Croatie, ont marché dans Zagreb, capitale de la Croatie, et dans la ville de Split située au sud du pays, lors de la seconde marche nationale annuelle pour la vie.

Selon les estimations, 20 000 pro-vie ont marché à travers le centre-ville de Zagreb et plus de 5 000 à travers celui de Split. La marche, dans chacun des deux lieux, a attiré l’attention des média, alors que la Cour constitutionnelle de Croatie a rendu plus tôt cette année une décision qui demande au parlement de changer la loi sur l’avortement en dedans des deux prochaines années.

Plus précisément, la Cour constitutionnelle, après 26 ans de délais, s’est finalement prononcé sur la « constitutionnalité » de la loi sur l’avortement, qui a été instituée en 1978 pendant le régime communiste. La Cour a déclaré en substance, que la loi était inconstitutionnelle et a demandé un changement de la loi. En attendant, la loi actuelle qui autorisait l’avortement sur demande jusqu’à 10 semaines de grossesse, reste en place.

Laissez un commentaire Lire la suite

La vie extrêmement courte d'un bébé prématuré « a touché plus de vies que ce que j'aurais jamais pu imaginé »

bebe_premature.jpgLe bébé Walter a été placé dans les bras de sa mère après sa naissance

Par Lisa Bourne traduit par Campagne Québec-Vie

Colorado Spring, Colorado, 15 mai 2017 ( LifeSiteNews ) - Une photo d'une mère qui tient son fils prématuré, né d’une fausse couche, offre avec efficacité un regard poignant sur la vie à naître.

L'image, récemment partagée sur Facebook, montre une très nette photo de l'enfant parfaitement formé dans les bras de sa mère.

Ensuite, de moins en moins nettement sur l’image, la main et le visage de la maman sont montrés, la couverture enveloppant son fils, et la partie de sa robe d’hôpital sur son cœur où il est étendu. Au loin, on voit la rampe du lit d'hôpital, complétant le cadre (pour voir tous détails de la photo, regardez la publication partagée par Save the Storks).

Mais rien de tout ceci n'est aussi clair que l'enfant dans ses bras.

Avec l'image émouvante de son fils entièrement formé, maman Lexi a exposé en détails le récit de la perte de son enfant dans la publication, partagé par Save the Storks. 

Laissez un commentaire Lire la suite

Pourquoi Notre-Dame de Fatima est-elle si préoccupée par la Russie ?

soldats_russes.jpgTroupes Russes alignées pour la marche des communistes au Kremlin

Par John-Henry Westen traduit par Campagne Québec-Vie

4 mai 2017 (LifeSiteNews) - Lorsque j'ai fait de la recherche sur Fatima pour plusieurs rencontres où j'ai pris la parole cette année, j'ai été confronté à plusieurs reprises à l'insistance de Notre Dame sur la consécration de la Russie. Notre Dame a promis qu'après qu'elle aura été faite, et que la pratique des Cinq Premiers Samedis de réparation aura été suivie, la Russie se convertirait et qu'une période de paix serait donnée au monde. Sinon, avertit la Reine des Cieux, la Russie « répandra ses erreurs à travers le monde, causant des guerres et des persécutions contre l'Église. » Elle a ajouté, « Les bons seront martyrisés, le Saint Père aura beaucoup à souffrir, de nombreuses nations seront éliminées. »

« A la fin, mon Cœur Immaculé triomphera, » a-t-elle dit. « Le Saint Père me consacrera la Russie, qui se convertira, et un temps de paix sera accordé au monde. »

De fait, le Pape Saint Jean-Paul II a confié le monde au Cœur Immaculé (de Marie) en 1984, mais nous attendons toujours cette période de paix. Nous avons vu plus de guerres, massacres, martyrs, et d'avortements dans la deuxième moitié du siècle dernier que jamais auparavant. curieusement, nous n'avons pas vu l'anéantissement de nations diverses. Mais qu'est-ce que cela a bien à voir avec la Russie?

Laissez un commentaire Lire la suite

Un bébé sauvé de l’avortement après que sa mère l’ait vu bouger sur l’échographie

bebe_sauve_par_echographie_1.JPGUn bébé bien vivant

Par LiveActionNews traduit par Campagne Québec-Vie

Une absence de règles. Un test de grossesse maison donnant deux faibles lignes. Lorsque je découvris il y a quatre mois que j’étais enceinte, j’ai paniqué.

Je n’avais pas peur pour les mêmes raisons pour lesquelles une femme enceinte de 21 ans pourrait avoir des peurs. Oui je suis jeune, mais j’ai une relation d’amour, je suis financièrement stable, j’ai une famille qui est là pour moi et qui me supporte. Si j’avais peur, c’est que cette grossesse pouvait être dangereuse pour moi.

Il y a trois ans de cela, mon petit ami, Darren fut diagnostiqué avec le cancer des testicules. Le traitement par radiations, avec lequel on l’a soigné, lui a sauvé la vie, cependant ce traitement pouvait lui causer de sérieux problèmes pour avoir des enfants. Il a été prévenu que s’il venait à en avoir, qu’il pourrait naître avec des déformations et que la mère de cet enfant, pourrait être lésée par cette grossesse.

 

Laissez un commentaire Lire la suite

Un sac contenant la dépouille d'un bébé avorté tombe d'un camion à ordures, un témoin raconte ce qu'il a vu

 bebe.JPG

Par LifeNews (a originellement paru sur National Right To Life News Today) traduit par Campagne Québec-Vie

Je cherchais à donner réponse à un autre reportage saluant l’avorteur Willie Paker, lorsque je tombai par hasard sur un article que j’avais déjà lu il y a un an ou deux. Écrit par Ross Douthat, ce chroniqueur du New York Times, le titre de son fameux article était: “Looking Away From Abortion.” (Éloigner son regard de l’avortement.)

Dieu le bénisse, M. Douthat commençait son article avec un extrait d’un essai qui a paru dans “Mortal Lessons: Notes On The Art Of Surgery,” (Leçons mortelles: notes sur l’art de la chirurgie), un magnifique livre écrit en 1976 par le Dr. Richard Selzer. Le titre de son essai est “You saw and you know” (Vous avez vu et vous savez). Ce que Selzer a vu est un parfait exemple de ce qui pourrait vous choquer le plus. Après le passage du camion à poubelles, le Dr. Selzer trouva les restes « d’une chose étrange sur le pavé »

Mais la « chose » n’était pas une « chose » du tout, mais bien des parties de bébé avorté qu’un hôpital 

«  avait mis avec des déchets, au lieu de l’enterrer ou de l’incinérer. Ce n’est pas quelque chose qui arrive tous les jours mais, ça n’arrive qu’une fois dans une vie, allégua le directeur dudit hôpital. »

Laissez un commentaire Lire la suite

12 ans après qu'elle ait été affamée à mort, n’oublions jamais Terri Schiavo

terri_schiavo_1.JPG Terri Schiavo

Par LifeNews traduit par Campagne Québec-Vie

Chaque année j’écris pour honorer ma soeur, Terri Schiavo, à la date de l’anniversaire de sa mort, le 31 mars, et je réfléchis sur l’état de notre nation en ce qui concerne le traitement des personnes vulnérables, du point de vue médical.

Pour ceux qui ne se souviennent pas, à l’âge de 26 ans, Terri a fait une chute, encore inexpliquée, alors qu’elle était seule à la maison avec son mari, Michael Schiavo. Elle eut de cette chute une grave lésion cérébrale. Malgré de nombreuses caractéristiques qui portaient à croire qu’elle était proche de la mort dans les années qui ont suivi sa blessure, Terri n’était pas mourante et ne souffrait d’aucune maladie mortelle. Elle n’était ni branchée à des machines ni en état de « mort cérébrale ».

Malheureusement, après quelques années de prise en charge de Terri, Michael, qui était son curateur, a perdu tout intérêt pour sa jeune épouse, blessée au cerveau mais d’autre part en bonne santé, et a finalement demandé aux tribunaux l‘autorisation de l’affamer et de la laisser se déshydrater délibérément jusqu’à ce que mort s’ensuive.

Laissez un commentaire Lire la suite