M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Une Loi « Pour la Vie » votée en Pologne

pologne-pro-vie.JPGLa première ministre de la Pologne, Beata Szydlo

Par Olivier Bault (Journal Présent)

Le parlement polonais a adopté la semaine dernière une première loi intitulée « Pour la Vie » dans le cadre de la réalisation des promesses formulées par le premier ministre Beata Szydlo lors du rejet début octobre du projet de loi citoyen « Stop à l’avortement », qui visait à interdire totalement l’avortement sauf en cas de danger pour la vie de la femme enceinte.

Le premier ministre et le chef du parti conservateur Droit et Justice (PiS), Jaroslaw Kaczynski, ainsi que plusieurs députés et sénateurs du PiS et une partie des médias conservateurs traditionnellement pro-vie, avaient alors expliqué qu’interdire l’avortement en cas de grossesse issue d’un viol ou en cas de maladie ou malformation grave et incurable de l’enfant conçu, c’est prendre le risque d’un effet boomerang, avec à terme le risque de voir les partis aujourd’hui dans l’opposition revenir au pouvoir et libéraliser totalement l’avortement sur le modèle de l’Europe occidentale.

Le PiS envisage encore uniquement de restreindre le concept de maladie grave et incurable notamment en interdisant l’avortement lorsque l’enfant est touché par la trisomie 21, ce qui reviendrait à interdire plus de 90 % des avortements réalisés dans le cadre de la loi actuelle. Mais dans un premier temps, la promesse du PiS est de mettre en place un programme d’aides aux familles et aux femmes, pendant la grossesse et après l’accouchement, en cas de grossesse « difficile », c’est-à-dire avec un enfant issu d’un viol ou atteint d’une malformation ou maladie grave et incurable.

Laissez un commentaire Lire la suite

Ex-avorteur : l'avortement est barbare et n'a pas de place dans aucune société civilisée

Screen-shot-2016-10-11-at-12.36.39-PM-1.jpg

Par Nancy Flanders (LiveActionNews) - traduit par Campagne Québec-Vie

Le Docteur Vansen Wong a commencé à pratiquer des avortements à la fin des années 1990 quand un collègue lui demanda de l'aider dans son service obstétrique. Wong accepta et se mit à avorter ses patientes le soir, pour se faire de l'argent en vue de rembourser ses prêts étudiants. Pendant plus de 7 ans, il avorta une centaine d'enfants avant de changer d'opinion et de sentiment sur la question.

"Je voulais être le défenseur des femmes, quelqu'un qui serait sans jugement face à des femmes ayant déjà pris leur décision", explique Wong dans une discours du 30 septembre à l'Université de Saint-Louis.

Wong s'attendait à ce que la plupart des avortements soient motivés par des situations de crise. Or, il se rendit rapidement compte que les avortements qu'il faisait n'étaient pas nécessités par des viols ou des raisons thérapeutiques. Une fois même une patiente demanda un avortement parce qu'elle partait en voyage en Europe.

"Ces femmes disaient: "ce n'est pas le bon moment", explique Wong.

Laissez un commentaire Lire la suite

Voici comment réduire les harcèlements sexuels

woman-1006100_640.jpg

Par Solange Lefebvre-Pageau

24 octobre 2016 - Une fois de plus, l’actualité québécoise nous expose les graves enjeux des harcèlements sexuels. Cette situation est triste à en pleurer. Assurément pour la personne qui en est la victime (le plus souvent, une femme), mais aussi, tôt ou tard, pour la personne n’ayant su résister à une impulsion sexuelle désordonnée. Une vie affective et sexuelle non intégrée, voire déséquilibrée, ne conduit ni à la paix intérieure ni à l’estime de soi nécessaires à tout être humain pour poursuivre courageusement la route de la vie. Je désire réfléchir à partir de quelques questions. 

Une première question 

Comme on ne cesse de le voir et comme on le verra toujours, la maîtrise de la sexualité — qui est la dimension la plus vulnérable de l’être humain — est difficile à conquérir. Pour tous, hommes et femmes ! Face à notre condition humaine, je pose cette première question : Qui, un jour ou l’autre, n’a pas succombé à une certaine tentation relativement à son être sexué — son être de chair? … Ce constat invite à l’humilité personnelle et au respect de toute personne, quelles que soient ses erreurs passées d’ordre affectif et sexuel. 

Une seconde question 

Face au brasse-camarade relié au harcèlement sexuel que les médias mettent actuellement sous nos yeux, j’en arrive à me poser une seconde question : En mettant l’accent surtout sur la dénonciation du harcèlement sexuel masculin, favorisons-nous chez les femmes et chez les hommes une plus grande capacité pour des relations harmonieuses? C’est pourtant fondamental pour l’avenir d’une réelle égalité homme-femme dans la complémentarité.

Curieusement, chaque fois que l’on met en exergue le harcèlement sexuel masculin dans notre société québécoise, nous observons qu’on l’associe à la recommandation faite à nos politiciens de se hâter de remettre officiellement en application l’enseignement sexuel pour tous, en milieu scolaire, tant au niveau primaire que secondaire, tout en réclamant qu’il soit offert par des spécialistes en la matière. Car, dit-on, « les parents sont gênés d’aborder ce délicat sujet de la sexualité avec leurs enfants ».

 

Laissez un commentaire Lire la suite

Le « catholicisme confortable », ça suffit ! L’Eglise doit se préparer à la persécution.

martyre.JPG

Par Monseigneur Charles Pope (NCRegister) - traduit par Campagne Québec-Vie

La consternation croît chez certains catholiques parce que l’Église, du moins sa hiérarchie, vit selon eux dans le passé. Ces catholiques ne semblent pas conscients que nous sommes en guerre et que tous les fidèles sont appelés à la sobriété et à se séparer davantage de la culture ambiante, en témoins courageux prêts au martyre.

C’est un âge sombre pour  notre culture, mais dans la plupart des paroisses et des diocèses tout se passe comme d’habitude : on y trouve de tout sauf ce sobre avertissement dont notre époque a tant besoin.

Les Saintes Écritures nous l’enseignent : Béni soit Yahvé mon rocher, qui exerce mes mains au combat et mes doigts à la bataille, (Psaume 144: 1). Préparer les gens à la guerre –  une guerre morale et spirituelle, pas une guerre armée de fusils – doit comporter une énumération complète des erreurs de notre temps, et des illustrations à la fois  explicites et charitables de la vérité face à l’erreur et de la lumière face à l’obscurité.

Mais une telle capacité semble manquer aux milieux catholiques d’aujourd’hui. Dans les paroisses types, règne une sorte d’atmosphère pusillanime et tranquille – une peur d’aborder les questions « controversées » de crainte que quelqu’un ne soit offensé ou que la paroisse ne soit perçue comme un lieu « inhospitalier ».

Laissez un commentaire Lire la suite

Les médecins de l'Université de Groningen en Hollande tuent des bébés nouveau-nés...et c'est parfaitement "légal"

bebe-pleure.JPG

Wesley J. Smith (LifeSiteNews) -- traduit par Campagne Québec-Vie

29 février 2016 -- Des médecins du Centre Médical de l'Université de Groningen commettent l'infanticide.

Si un bébé naît avec de sérieux handicaps -- et que les médecins de la mort concluent qu'il aura une ''vie invivable'' -- le sort du bébé se réduit en bout de ligne à une injection létale.

Les docteurs ont même créé une liste: ''Critères-justifiant-qu'un-bébé-soit-tué'', appelée ''Protocole de Gronigen''.

Voir ici à ce sujet:

Un rapport : près de 650 bébés sont euthanasiés chaque année en Hollande.

Laissez un commentaire Lire la suite

Le gouverneur Greg Abbott engagé à faire du Texas l'État pro-vie le plus fort des États-Unis

greg-abbott.jpg

Par Becky Yeh (LiveActionNews) - traduit par Dominic Larkin pour Campagne Québec-Vie

Le gouverneur du Texas Greg Abbott tient fermement à ce que de nouvelles règles soient appliquées pour que les installations d'avortement dans cet État incinèrent ou enterrent les restes d'enfants avortés. Malgré la menace d'une action en justice et l'opposition des groupes pro-avortement, le gouverneur républicain a déclaré : «il est impératif d'établir des normes plus élevées qui reflètent notre respect pour le caractère sacré de la vie. »

Abbott, qui a dit que les enfants à naître ne doivent pas être « traités comme des déchets médicaux », a affirmé son accord pour les règles interdisant les installations d'avortement à disposer des corps d'enfants avortés dans des décharges.

Les règles ont été proposées en juillet par la Commission de la santé et des services sociaux de l'État avec une période de commentaires de 30 jours. Cependant, Breitbart signale que l'État a republié les règles avec plus d'informations après avoir examiné les commentaires, déclenchant  une autre période de commentaires de 30 jours.

Laissez un commentaire Lire la suite

Un reportage fait jaser, mais cherchons les raisons profondes de la résistance de certains à l'égard du Pape

pape-francois-bonsoir.JPG

Un reportage récent de Radio-Canada sur le Pape François fait jaser. Le souverain pontife serait confronté à des résistances au sein de sa curie. La mafia, des cardinaux corrompus et des traditionalistes lui mettraient des bâtons dans les roues. On brosse ainsi le portrait d’un pape sympathique, humble, simple, qui bouleverse les conventions et qui irrite un establishment sclérosé et égoïste. 

C’est de la poudre aux yeux. Oui, il est fort possible que le Pape ait de belles qualités qui font de lui un farouche opposant des fraudeurs au sein de sa curie. Mais là n’est pas la question cruciale pour un pape, dont la mission principale est l’évangélisation. La foi, la théologie et la morale priment sur tout. Et c’est sur ces points que plusieurs résistent au Pape. Pourquoi? On en parle très peu dans ce reportage où dominent plutôt les questions financières. Bien qu’il ne soit pas surprenant qu’un reportage de la Société Radio-Canada soit axé principalement sur le matériel aux dépens du spirituel, les catholiques pratiquants et les personnes de bonne volonté se doivent de bien saisir les raisons théologiques profondes de la résistance de certains catholiques à l’égard du Pape. 

Retour sur l’article « Prions pour le Pape François » 

Le mois d’août dernier, j’avais publié une note ayant comme titre: Prions pour le Pape François. C’était une première tentative de démontrer que tout ne tournait pas rond en matière de foi et de morale chez François. J’écrivais dans cette lettre que les « paroles, écrits et gestes » de François présageaient « des malheurs pour l’Église et la société en général, et pour le mouvement pro-vie et pro-famille en particulier ». Encore à ce jour, ce texte a des retentissements. Les réactions sont partagées. Certains catholiques sont transportés de joie à la nouvelle que quelqu’un ose dire tout haut ce qu’ils pensent tout bas. D’autres se sentent blessés. Pour beaucoup d’entre eux, le Pape est un homme bon et chaleureux dont la haute cote médiatique est gage de fierté. Finalement, pour certains pratiquants, toute critique envers le Pape est en soit déplacée.  

Ce que j’en conclus aujourd’hui, c’est que trop peu de catholiques pratiquants suivent de près les développements à Rome; pire, trop peu d’entre eux connaissent bien leur foi; finalement, et ceci est pour moi assez désolant : beaucoup trop parmi eux consomment passivement les médias de masse, se fiant, pour leur instruction, à des journalistes mondains qui se contre-fichent de la foi et de la raison. Je l’ai dit et je le redis maintenant : aucun progrès dans notre combat pour la vie et la famille n’est possible sans un grand mouvement d’instruction philosophique, morale, théologique et culturelle de la population en général et des catholiques pratiquants en particulier. 

En attendant ce grand mouvement d’instruction, commençons dès maintenant une petite leçon de théologie. En réaction à ma lettre sur le Pape François du mois d’août, plusieurs m’ont fait savoir qu’il était impossible que le Pape erre, car l’Esprit Saint l’aurait choisi. Or, à la télévision bavaroise en 1997, on avait demandé à Benoît XVI, lorsqu’il était cardinal, si le Saint-Esprit était responsable du choix du Pape. Voici sa réponse: 

« Je ne dirais pas que le Saint-Esprit choisit le pape. ... Je dirais que l’Esprit ne prend pas tout à fait le contrôle de l’affaire, mais plutôt que, comme un bon éducateur pour ainsi dire, il nous laisse beaucoup d’espace, beaucoup de liberté, sans jamais nous abandonner complètement. Ainsi le rôle de l’Esprit doit être compris dans un sens beaucoup plus élastique que celui de nous dicter le candidat pour lequel il faut voter. Probablement la seule assurance est que la chose ne soit pas complètement désastreuse. » Et le Cardinal Ratzinger de conclure : « Il y a trop d’exemples de papes que le Saint-Esprit n’aurait évidemment pas choisi ! »

« Il y a trop d’exemples de papes que le Saint-Esprit n’aurait évidemment pas choisi ! » – gardons cette phrase à l’esprit. Le Pape François est pape, mais sa nomination comme pape n’est pas de ce fait même la volonté de l’Esprit Saint. Dieu dans sa providence permet parfois le mal, même la triste réalité d’un pape qui erre (ce qui est fort possible, l’infaillibilité n’étant engagée qu’en des circonstances fort restreintes). Ce mal est permis pour qu’en soit tiré un plus grand bien, même si c’est parfois très difficile pour nous de discerner ce que pourrait être ce bien. Pour ma part, je crois que nous vivons une période de purification de l’Église : l’arbre a été émondé, et le sera davantage, pour une prochaine croissance. 

Une liste de lecture 

Sur ce, voici ci-dessous une liste de lecture sur le Pape François, pour éclairer ceux et celles qui se demandent pourquoi certains catholiques opposent au Pape une résistance doctrinale et morale. Première observation : certains de ces textes sont longs, même très longs. Mais cela est inévitable, étant donné qu’une critique d’un pape requiert une argumentation soignée et détaillée. Aussi, cette liste est (évidemment) non-exhaustive mais elle est, je crois, représentative. Par ailleurs, l’inclusion d’un article dans cette liste ne signifie pas mon accord avec le ton utilisé dans l’article, ni avec tout ce que l’auteur écrit dans ce même article, ni, bien sûr, avec tout ce que cet auteur aurait écrit à d’autres endroits. Je pense qu’au final ces articles ont tous le mérite de bien exposer les multiples déficiences théologiques et morales qui semblent parsemer les discours et actions du pape régnant. 

Avant de passer à la liste de lecture, il faut se rappeler que dans ma première lettre le but de mes déclarations était d’encourager à prier, veiller et jeûner pour François et pour l’Église. Le but demeure le même avec la présente note et les textes qui l’accompagnent. Il faut aussi préciser qu’en critiquant certaines actions et paroles du Pape, je ne présume rien quant à ses intentions profondes, qui pourraient bien être excellentes. Je ne fais que critiquer ses actions et paroles publiques, pour le bien de l’Église et de la cause pro-vie et pro-famille, tout en sachant trop bien que moi aussi je pourrais être dans l’erreur... Par contre, j’ai fait mon possible, je pense, pour bien former ma conscience. Finalement, si j’ai la ferme conviction qu’il est nécessaire, pour le bien commun temporel et spirituel, de tirer l’alarme sur ce que j’estime être des problèmes graves avec le pontificat de François; au final, tout en croyant sincèrement agir au nom de Jésus Christ mon sauveur, je me soumets entièrement au jugement de l’Église catholique, son corps mystique. 

Que la lecture des textes suivants nous apportent une meilleure connaissance de la crise au sein de l’Église et que cette connaissance nous aide à prier et à œuvrer davantage pour cette Église et pour son Pape ! 

Pour la Vie et la Famille, 

Georges_Signature.jpg
Georges Buscemi
Président de Campagne Québec-Vie 

Une liste de lecture (non-exhaustive mais représentative) sur les raisons pour lesquelles plusieurs catholiques résistent au Pape François: 

1) Prions pour le Pape François (ma première lettre concernant le Pape, rédigée pour le bulletin de Campagne Québec-Vie du mois d’août 2016, accompagnée d’un bulletin de six pages contenant des articles sur François)

2) Une critique théologique d’Amoris Laetitia (Étude poussée des déficiences doctrinales de l'exhortation apostolique Amoris Laetitia, signée par 45 théologiens)

3) Amoris Laetitia: L’anatomie d’une débâcle pontificale (par Christopher Ferrara, avocat pro-vie, traduction anglaise d’un article publié dans The Remnant)

4) Le Jet Privé du Pape François (par Stefan Jetchick, activiste pro-vie, résident de Québec)

5) Déclaration de fidélité à l’enseignement immuable et à la discipline ininterrompue de l’Église sur le mariage (Déclaration contre les innovations d’Amoris Laetitia, signée par plus de six mille personnes, y compris plusieurs évêques et cardinaux)

6) Avec une ardente préoccupation : Nous accusons le Pape François (Un texte traduit de l’anglais, publié dans le journal The Remnant et le journal Catholic Family News)

7) Première lettre ouverte au Pape François (par l’abbé Guy Pagès, sur les déclarations du Pape au sujet de l’Islam)

8) L’année de la miséricorde commence: un appel pressant à François de changer de cap ou de renoncer à l’office pétrinien (un autre article du Remnant)

9) Déclaration au lac de Garde (Lago di Garda en Italie) du Forum Romain sur la crise ecclésiale et de la civilisation (sur la crise au sein de l’Église dont François semble être la personnification – déclaration faite par des membres du Forum Romain, un groupe d’étude catholique fondée par Dietrich Von Hildebrand, un philosophe catholique)

10) On ne peut interpréter dans le sens de la Tradition le chapitre VIII d’Amoris Lætitia (Entretien de Roberto de Mattei avec l’abbé Claude Barthe)

Laissez un commentaire

Un chercheur de l’Association Américaine de Psychologie détruit le mythe selon lequel les homosexuels sont ‘nés comme ça’

marque-de-la-bete.JPG

Par Fr. Mark Hodges (LifeSiteNews) - traduction de Campagne Québec-Vie

Mise à jour: Pour une étude complète et récente de la question du mythe selon lequel les homosexuels sont "nés comme ça", voir ce rapport publié dernièrement dans The New Atlantis, par Lawrence S. Meyer et Paul R. McHugh.

WASHINGTON, D.C., LifeSiteNews du 22 septembre 2016 – Un grand chercheur de l’Association Américaine de Psychologie (AAP), activiste lesbienne de surcroît, a reconnu que les homosexuels ne sont pas “nés comme ça.” 

Dre Lisa Diamond, corédactrice en chef du livre de l’AAP sur la sexualité et la psychologie et l’un des “membres les plus respectés” de l’AAP, déclare que l’orientation sexuelle est sujette au changement.

Dre Laura A. Haynes, psychologue clinicienne, résume le manuel de l’AAP, le livre de Diamond et ses conférences sur You Tube ainsi : “le combat contre l’idée selon laquelle ‘ils sont nés ainsi et ne peuvent changer’ est maintenant terminé. Diamond demande aux activistes LGBT d’arrêter la promotion du mythe.”

Laissez un commentaire Lire la suite

Un bébé n’ayant "aucune chance" de survie célèbre son premier anniversaire

naomi-joy-Lemaire-photo-Bakker45.jpg

Nancy Flanders (LiveActionNews) - traduit par Campagne Québec-Vie

Naomi Joy Bakker ne devrait pas vivre. À 23 semaines de gestation, une échographie de routine a permis le diagnostic d’une limite de développement intra-utérin. Le placenta n’était pas bien collé à l’utérus et elle n’était pas suffisamment alimentée. Les médecins ont dit à ses parents, Angela et Michael, que leur bébé avait un haut risque de décès avant la naissance. Un deuxième avis a confirmé cela et les Bakkers ont été conseillés d’avorter Naomi. Ils ont refusé et maintenant ils célèbrent son premier anniversaire de naissance.

«Elle a eu un an le 1er juillet et on a eu une grande fête de superhéros pour elle» a dit Mme Bakker. «Une fête d’accueil en quelque sorte puisque plusieurs de nos ami(e)s ne l’avaient jamais rencontrée. On s’est isolé beaucoup jusqu’à ce que la période de grippe et de toux soit passée»

1-One-year-700x700.jpg
Première année de Naomi. Crédit photo: Angela Bakker.

Laissez un commentaire Lire la suite

Un travailleur de l’industrie de l’avortement: Les bébés sont si développés « qu’ils sortent en pleurant et en cherchant leur maman »

fingers-715477_640.jpg

Par Sarah Terzo (LiveActionNews) - traduit par Campagne Québec-Vie

After-Tiller_Dr-Hern-e1437425337121-300x174.jpg
L’avorteur de troisième trimestre Warren Hern

La clinique d'avortement du médecin avorteur Warren Hern à Boulder, Colorado, procède à des avortements à tous les stades de la grossesse jusqu'à la naissance. Il annonce effrontément la possibilité d’avorter au troisième trimestre sur son site internet. La prochaine fois que quelqu'un vous dit qu’on ne pratique jamais d’avortements au troisième trimestre, envoyez- le sur le site de Hern.

Abby Johnson, ancienne gérante de clinique d’avortement devenue pro-vie, a décrit une conversation qu'elle et les travailleurs de son usine d'avortement ont eue à propos de Hern. Johnson a déclaré que son patron disait que les bébés avortés par Hern sont tellement développés « qu’ils sortent en pleurant et en cherchant leur maman ».

Je me souviens qu'un jour à Planned Parenthood nous étions debout dans le laboratoire des produits de conception, discutant jusqu’à quel stade de la grossesse Warren Hern effectuait des avortements (il les exécute jusqu'à la date de la naissance au Colorado). Je me souviens de mon patron riant et disant: « Il les avorte à un stade si avancé qu'ils sortent en pleurant et en cherchant leur maman. » Tout le monde dans la salle a ri lorsqu’elle a fait mine de tenir un bébé et de lui donner une fessée sur le derrière.

Laissez un commentaire Lire la suite