M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement été 2017

3102 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 5 jours. Merci de donner ce que vous pouvez !

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Grâce à votre appui, nous approchons du 5e anniversaire d’existence de notre site Web pro-vie Culture de Vie (www.cqv.qc.ca/blog). Depuis son lancement officiel, en automne 2012, nous avons accueilli près de 3 millions de lecteurs, en provenance des quatre coins de la planète. Et l’aventure se poursuit : depuis le début de cette année, 128 490 utilisateurs ont visité nos pages.

Nous restons à l’affût des récentes tendances vers le format télévisuel en-ligne. Les avancées technologiques actuelles, si fulgurantes, nous permettant d’acquérir, à prix modique, un équipement audiovisuel de qualité, vous verrez sous-peu des nouvelles et des chroniques vidéos pro-vie en-ligne, sur notre site et sur notre poste YouTube (www.youtube.com/user/CampagneQuebecVie). Merci de continuer à nous aider, par vos dons et vos prières, à répandre au Québec et dans le monde entier la vérité sur la Vie et la famille !

Pour la Vie,

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Merci de nous aider à bâtir une culture de Vie. Donnez généreusement.

Donner à Campagne Québec-Vie

Cette mère a choisi la vie pour « Pinocchio ». Elle n’en éprouve aucun regret malgré les reproches dont l’ont accablée des inconnus.

Ollie_dit_Pinocchio.jpgOllie le petit « Pinocchio »

Par Nancy Flanders (LiveActionNews) traduit par Campagne Québec-Vie

Amy Poole découvre après l’échographie de sa 20ème semaine de grossesse qu’il y a une excroissance qui se développe de façon imprévue sur la face de son fils à naître. Lorsque le petit garçon naît en février 2014, Poole est choqué en voyant son nez – qui lui rappelle celui de Pinocchio.

« Lorsqu’ils ont mis Ollie dans mes bras, j’étais tellement surprise que j’en perdis la parole, » dit Poole au The Daily Mail. « Il était si petit, mais il y avait cette énorme excroissance de la taille d’une balle de golf sur son nez. Au début je me demandais comment j’allais m’adapter à cela. Mais je savais que j’allais l’aimer quelle que soit son apparence. »

Selon The Daily Mail, Ollie passa après sa naissance une IRM du cerveau qui confirma les soupçons du Médecin sur la présence d’une encéphalocèle. On parle d’une encéphalocèle lorsqu’il y a une extériorisation d'une partie du cerveau à travers un orifice présent dans le crâne, créant une masse – qui s’est développée dans le cas d’Ollie sur son nez.

Laissez un commentaire Lire la suite

« Amoris laetitia » : les quatre cardinaux des « Dubia » publient une nouvelle lettre au pape François, faute d'avoir obtenu une audience

Cardinal_Caffarra_2017_Rome_Life_Forum.jpgLe cardinal Carlo Caffarra lors du Rome Life Forum en mai dernier

Par Jeanne Smits (LeblogdeJeanneSmits

Les quatre cardinaux des « Dubia », les cardinaux Brandmüller, Burke, Caffarra et Meisner, viennent de rendre publique la lettre qu’ils ont adressée au pape François le 25 avril dernier pour lui demander – en vain – une audience privée en vue de parler de la « confusion et de la désorientation » au sein de l’Eglise après la publication, il y a un an, de l’exhortation Amoris laetitia. Dans cette lettre, ils rappellent les cinq questions posées publiquement l’an dernier, demandant si l'exhortation est conforme à l’enseignement pérenne de l’Eglise. La lettre porte la signature du cardinal Carlo Caffarra, s'exprimant en son propre nom et au nom des trois autres signataires des « Dubia ».

On lira ici, sur le site de « L'Homme nouveau », l'excellent commentaire de Thibaud Collin.

Les cinq questions posées pouvaient recevoir une réponse simple par oui ou par non ; à ce jour, le pape n’a pas voulu donner une telle réponse alors que les questions correspondent aux ambiguïtés relevées dans son exhortation et que plusieurs conférences épiscopales ont publié des documents d'application de celle-ci qui vont dans un sens évidemment hétérodoxe.

Laissez un commentaire Lire la suite

Après avoir pris la pilule abortive, elle savait qu'elle avait commis une erreur, mais son bébé a été sauvé

Rebekah_Buell.JPGRebekah Buell et ses fils Zechariah et Eli

Par Micaiah Bilger (lifenews) traduit par Campagne Québec-Vie

Rebekah Buell sait que l’angoisse pousse souvent les femmes enceintes à considérer l'option d'avorter leur enfant à naître.

Elle le sait, parce que c'est exactement comme cela qu'elle se sentait il y a 4 ans.

Buell avait 19 ans, elle était enceinte et elle venait juste de quitter un mari violent, comme le rapporte le Sacramento Bee. À ce moment, elle était aussi étudiante à l’université et elle prenait soin de son jeune fils.

La Californienne raconte qu'elle était désespérée et angoissée, qu'elle avait très peu d'encouragement ou de soutien de sa famille et de ses amis; l'avortement semblait être la seule solution. Elle s'est donc rendue à l’organisme du Planning familial Planned Parenthood, où elle a pris le premier des deux médicaments abortifs, puis elle a quitté ce lieu avec le paquet contenant le deuxième médicament, à prendre plus tard à la maison. Immédiatement, Buell l'a regretté.

Laissez un commentaire Lire la suite

Les conséquences dramatiques des « mariages » homosexuels

ambassadeur-us-esp-drapeau-lgbt.jpg

Par Jean-Pierre Dickès (media-presse.info)

Nous apprenons [qu'en 2014] 3 % des « mariages » en France ont concerné des duos homosexuels. Paris atteint le record avec 1.331 unions homosexuelles soit 13 % de la totalité des mariages. Dans le quartier du Marais, ce chiffre passe à 32 %. Compte tenu des données qui viennent d’Amérique, nous pouvons vraiment leur souhaiter du bonheur car ils vont en avoir besoin.

Nous avons donné les références de nos affirmations en nous basant sur des recherches scientifiques ; ceci non pas pour allonger le texte mais afin de ne pas pouvoir être accusés d’homophobie. Ces références ont été laissées en langue américaine afin de faciliter d’éventuelles recherches à nos lecteurs. Les titres des articles concernés se suffisent souvent à eux-mêmes.

Nous pensons réellement rendre service aux homosexuels en leur exposant ces faits établis par des travaux scientifiques.

1. Une étude a suivi 156 couples de même sexe. Seulement sept d’entre eux pratiquaient la fidélité dans leurs relations sexuelles. Il est noté que cette situation favorisait la diffusion des maladies vénériennes et les états de détresse psychologiques. (McWhirter, D. and Mattison, A. “The Male Couple: How Relationships Develop.” (Upper Saddle River, NJ: Prentice Hall).

 

Laissez un commentaire Lire la suite

Une infirmière d’Ontario contrainte à la démission parce qu’elle refuse toute participation à l’euthanasie

Mary_Jean_Martin.jpgMary Jean Martin

Par Jeanne Smits (réinformationtv)

On ne fusille pas ceux qui s’opposent à la dictature du relativisme, pour laquelle tout est relatif sauf la culture de mort. On les persécute dans leur vie familiale ou professionnelle : au bout du compte, c’est la mort sociale qui est recherchée. Une infirmière canadienne vient d’en faire l’expérience : Mary Jean Martin a été contrainte à la démission en Ontario pour la simple raison qu’elle refuse toute participation à l’euthanasie, devenue légale dans le pays l’an dernier. C’est une grave atteinte à l’objection de conscience, dira-t-on. C’est surtout une intolérable pression pour obliger des personnes à participer non pas à ce qu’elles jugent subjectivement mauvais, mais à ce qui est objectivement criminel.

Mary Jean Martin s’occupait principalement de personnes âgées et très malades. C’était sa vocation : entrée dans la profession à la fin des années 1980, elle voulait avant tout aider les plus « vulnérables », ceux qui sont en difficulté. Elle était chargée de coordonner les soins à domicile pour le compte du Local Health Integrated Network (Réseau local intégré pour la santé), organisme public parfaitement aligné sur l’idéologie du gouvernement socialiste de l’Ontario.

Laissez un commentaire Lire la suite

Elle savait que son fils à naître ne vivrait pas longtemps. Mais elle ne l’aurait jamais avorté

onedaymore.JPGOneDayMore

Cora Sherlock (lifenews) traduit par Campagne Québec-Vie

C’était la Chidren's Hospice Week (Semaine des hôpitaux pour enfants) le 25 mai 2017, et en Irlande, c'est l'occasion de célébrer le travail merveilleux effectué par les nombreuses organisations qui fournissent de l’aide aux familles ayant des enfants atteints de maladies réduisant leur durée de vie. Durant toute cette semaine, nous avons entendu des témoignages sur l’aide extraordinaire que de nombreuses familles et leurs enfants ont reçue.

C’est aussi un moment pour réfléchir sur d’autres façons d’assister ces familles. Il existe deux organisations en Irlande qui fournissent d’excellents soins aux enfants diagnostiqués avec une maladie réduisant leur durée de vie : One Day More (ou, en français, « Un jour de plus ») et Every Life Counts (en français « Chaque vie compte »). Ces deux organisations se sont donné comme mission, d’assister les familles ayant des enfants souffrant de telles maladies, et de leur fournir le support dont elles ont besoin.

Laissez un commentaire Lire la suite

Interdiction des avortements eugéniques : nouvelle initiative citoyenne contre l’avortement en Pologne

drapeau_de_la_pologne.jpgDrapeau de la Pologne

Par Olivier Bault (réinformationtv)

Le 6 juin, une nouvelle initiative citoyenne contre les avortements eugéniques a été annoncée à Zakopane devant la Conférence des évêques de Pologne. Kaja Godek, une des personnes à l’origine de l’initiative Zatrzymaj Aborcję ! (Arrêtez l’avortement) qui est elle-même mère d’un petit garçon touché par la trisomie 21, a demandé aux évêques de soutenir ce projet de loi citoyen dont le but est d’interdire l’avortement pour cause de malformation ou maladie de l’enfant conçu. Il s’agit d’une des trois causes permettant d’avorter en Pologne, les autres étant les cas de grossesse issue d’un acte interdit par la loi (viol, inceste…) et les cas de grossesse mettant en danger la vie ou la santé physique de la femme enceinte. Dans les faits, les avortements eugéniques qui correspondent à la première de ces trois causes possibles comptent pour 96 % des plus de mille avortements réalisés chaque année dans les hôpitaux polonais. La conférence épiscopale a apporté son soutien officiel à l’initiative des associations pro-vie dans un communiqué du 7 juin dans lequel il est dit que « Les évêques recommandent cette initiative à la prière et soutiennent la collecte des signatures ».

Laissez un commentaire Lire la suite

Royaume-Uni : les grossesses ont diminué de 42,6% chez les adolescentes après la réduction du financement de la contraception et de l’éducation sexuelle

pregnancy.jpg

Par le Père Mark Hodges traduit par Campagne Québec-Vie

SHEFFIELD (Angleterre), 5 juin 2017 (LifeSiteNews) – Le Catholic Herald, un journal du Royaume Uni, rapporte qu’une nouvelle étude indique que le taux de grossesse chez les adolescentes diminue lorsque le financement de l’éducation sexuelle libérale baisse.

« L’impact des réductions budgétaires sur la grossesse chez les adolescentes » une analyse des données antérieures et postérieures aux coupes dans le financement de l’éducation sexuelle basée sur la contraception en Angleterre – réductions dénoncées par les libéraux et saluées par les chrétiens.

Les chercheurs David Paton du Nottingham University Business School et Liam Wright du School of Health and Related Research de l’Université de Sheffield ont mené l’étude, qui a été publiée dans The Journal of Health Economics.

Laissez un commentaire Lire la suite

Ça y est: aux Etats-Unis, des compagnies d’assurance refusent des soins là où le suicide assisté est légal

brian_callister-2.JPGLe médecin Brian Callister

Par Jeanne Smits (Réinformationtv)

L’une des motivations fondamentales, et bien entendu peu souvent mise en avant par les partisans de l’euthanasie et du suicide assisté, est économique. Il n’aura pas fallu attendre longtemps, en définitive, pour que cela soit montré au grand jour. Selon le quotidien Washington Times, des assurances santé dans l’Etat du Nevada, où le suicide assisté est légal, ont récemment refusé des traitements onéreux et nécessaire à la survie de leurs clients, proposant de les aider plutôt à mettre fin à leurs jours.

On ne saurait montrer plus clairement l’intérêt économique des législations qui permettent d’échapper à la prise en charge des frais les plus lourds entraînés par la maladie : généralement, ceux qui arrivent en fin de course, étant donné que les derniers mois de vie sont généralement présentés comme les plus « chers » au cours de la vie d’un assuré.

Laissez un commentaire Lire la suite

Le petit Charlie Gard, interdit d’aller se faire soigner ailleurs, doit être débranché contre la volonté de ses parents

charlie-gard-parents-debranche.jpgLe petit Charlie Gard, atteint d’une maladie génétique rare.

Par Clémentine Jallais (Réinformationtv)

La décision est tombée hier, 8 juin : les parents du petit Charlie Gard ont perdu leur appel devant la Cour suprême britannique. Ses parents, Chris Gard et Connie Yates, qui souhaitaient emmener aux Etats-Unis leur fils de 10 mois, atteint d’une maladie rare, se sont vus opposer le refus des médecins et des juges. Et leur décision est formelle : l’enfant doit être débranché, ici, à Londres.

Une histoire qui montre, une fois de plus, le pouvoir outrancier que peut s’octroyer la gent médicale, aidée des juges, pour décider ce qui est bon pour les uns et mauvais pour les autres : qui doit vivre et qui doit mourir. Et sans égards aux droits parentaux.

Laissez un commentaire Lire la suite