M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Cher CNN, si « Ceci est une pomme », alors reconnaissez que « Ceci est une personne humaine » et que « Ceci est un homme »

child_in_the_womb.jpgLa réponse d’And Then There Were None (Et puis il n’y eut personne) au “This is an apple” (Ceci est une pomme) du CNN

Par Claire Chretien — traduit par Campagne Québec-Vie

31 octobre 2017 (LifeSiteNews) — La reprise, par un groupe pro-vie, d’une vidéo du CNN, intitulée “This is an apple” (Ceci est une pomme), démontre que le bébé dans le ventre de sa mère est une personne humaine, quelle que soit la véhémence avec laquelle les gens hurlent qu’il ne l’est pas.

CNN a réalisé une vidéo qui montre que la façon dont on parle d’une pomme n’en fait pas une banane. LA vidéo est apparemment une tentative de faire passer CNN comme étant un média honnête.

And Then There Were None (ATTWN) (Et puis il n’y eut personne), le groupe pro-vie dirigé par un ancien directeur d’une clinique de Planned Parenthood, Abby Johnson, a fabriqué sa propre version de la vidéo.

Laissez un commentaire Lire la suite

« Vous êtes répugnant ! », hurle Jeffrey Sachs en voyant John-Henry Westen de LifeSiteNews

repugnant-hurle-Jeffrey-Sachs-John-Henry-Westen-LifeSiteNews.jpgJohn Henry Westen.

Par Jeanne Smits (Reinformation.tv)

La scène se déroule dans la Casina Pio IV qui abrite l’Académie pontificale des sciences, au cœur des jardins du Vatican. Nous sommes le 5 novembre ; là énième rencontre de grands [de] ce monde à propos du « changement climatique », cette fois sous l’angle de la santé, a commencé et John Henry Westen, fondateur et rédacteur en chef du plus important des sites pro-vie et pro-famille, LifeSiteNews, est assis dans un couloir aux abords de la salle de réunion. Jeffrey Sachs, conseiller spécial du secrétaire général de l’ONU pour les Objectifs du développement durable (ODD), l’avise. Et se met à hurler : « Vous êtes répugnant ! Vous êtes répugnant, répugnant ! » En cause ? Un article publié la veille par LifeSite qualifiant Sachs de « globaliste pro-avortement ».

Jeffrey Sachs ne l’a pas supporté, non pas parce que ce n’est pas vrai, mais en raison des mots choisis semble-t-il. Car il ne fait pas de doute que l’économiste, directeur de l’institut de la Terre de l’université de Columbia, conseiller de nombreux gouvernements à travers le monde au nom de sa lutte contre la « pauvreté » et contre le « réchauffement », est notamment favorable à un contrôle de la population fondée sur la contraception dont les « ratés » doivent selon lui pouvoir être compensés par l’avortement légal. Il fait de ce dernier point une condition du développement durable, comme nous l’écrivions ici le 25 juillet 2016.

Laissez un commentaire Lire la suite

Les abus sexuels sur mineurs de Kevin Spacey expose le lien entre homosexualité et pédophilie

abus-mineurs-Spacey-homosexualite-pedophilie.jpgKevin Spacey

Par Clémentine Jallais (Reinformation.tv)

C’est comme s’il avait voulu se dédouaner en annonçant qu’il était gay – mais les LGBT n’ont pas du tout apprécié. Depuis dix jours, le célèbre acteur, réalisateur et producteur américain se voit l’objet d’une succession d’accusations, proférées par de jeunes hommes et des hommes jeunes : mineurs ou majeurs à l’époque des faits, ils ont été manifestement agressés sexuellement par Kevin Spacey. Évidemment, ce dernier ne se souvient pas de ces abus ; dans ses excuses, il a prétexté l’ébriété et s’est rapidement réfugié « sous l’arc-en-ciel LGBT », comme s’en sont offusquées les associations du même métal. L’homosexualité et la pédophilie auraient partie liée ! Quand la réalité vous rattrape…

Kevin Spacey rattrapé par ses abus sexuels sur des mineurs

Le processus est le même que pour Harvey Weinstein. Accusés, confrontés, mis au ban par la justice médiatique, ils vont tout perdre ou en tout cas beaucoup. Et pourtant ils étaient arrivés « haut » et du bon côté politique. A la suite des révélations visant Kevin Spacey, Netflix qui produit la série à succès « House of Cards » dont il tenait la tête d’affiche a tout simplement décidé de mettre un terme à sa participation : il ne recevra même pas l’Emmy Awards d’honneur en novembre prochain, comme c’était prévu. Au lieu de ça, il a été admis, tout comme Harvey Weinstein, dans une clinique huppée de l’Arizona, pour une cure de désintoxication sexuelle…

Laissez un commentaire Lire la suite

Un juriste propose de légaliser la transplantation d'utérus

Doctors-performing-surgery-in-operating-theatre.jpg

Par Pauline Mille (Reinformation.tv)

On connaît la tactique humaniste pour imposer une révolution sociétale : découper toute réforme en tranches de saucisson. L’homme nouveau unisexe LGBT doit pouvoir être enceint : c’est pourquoi un juriste britannique propose de légaliser la transplantation d’utérus.

Lorsque le Grand Orient de France a entrepris d’exclure l’Église catholique de l’école et de l’hôpital, il a présenté la chose en tranches de saucisson, chaque tranche étant la dernière, promis, juré, ce qui a entraîné le consentement des modérés et le passage à la suite du programme. On est passé ainsi de la laïcité gratuite et obligatoire à l’expulsion des congrégations, leur spoliation, leur interdiction d’enseigner, leur éviction de la santé publique, suivies des inventaires et de la séparation de l’Église et de l’État.

Toutes les autres révolutions sociétales suivent le même schéma, le même mode opératoire. Du Pacs au mariage pour tous. De la dépénalisation de l’avortement en cas de détresse à IVG remboursée par la sécu et « droit de la femme ». De la désinscription de l’homosexualité de la liste des paraphilies à la reconnaissance des droits LGBT, avec remboursement des opérations éventuelles, et, à la fin, le droit de la femme à être un homme, celui de l’homme à être une femme, donc à être enceint : c’est la conséquence logique du processus engagé, puisque l’on n’est plus dans l’égalité des droits, mais dans l’égalité en fait.

Laissez un commentaire Lire la suite

L’école des jeunes mères

mere-enfant-1.jpg

Par Augustin Hamilton

L’école Rosalie-Jetté n’est pas une école ordinaire. Un article du Devoir rapporte qu'elle permet aux jeunes mères enceintes ou ayant un enfant de poursuivre leurs études secondaires. Leur âge va de 15 à 21 ans et elles sont de tous niveaux d’études, elles peuvent laisser leur enfant à la pouponnière de l’école avant de prendre leurs cours. L’école donne en plus du cursus ordinaire des cours de cuisine, des cours prénataux, postnataux et autres. Cette école est très flexible dans ses horaires pour accommoder les jeunes mères, par exemple, quand elles doivent s’absenter pour la naissance de leur enfant.

Laissez un commentaire Lire la suite

L’administration demande à la Cour suprême de sanctionner les avocats d’ACLU qui ont aidé une mineure clandestine à obtenir un avortement

pregnant-mother3-licensed.jpg

Par Reinformation.tv

Le ministère de la justice estime que les représentants de l’association (gauchiste) de défense des libertés civiles ont trompé l’administration à propos de l’affaire de la jeune fille enceinte qui avait réussi à entrer sur le territoire américain depuis le Mexique sans ses parents.

Au cours de la procédure engagée par ACLU, une cour fédérale d’appel avait fait droit à sa demande d’avortement le 24 octobre et dès le lendemain, avant même que l’administration ne puisse s’adresser à la Haute cour, celui-ci a été réalisé.

Laissez un commentaire Lire la suite

Apple retire une application populaire de prière pro-vie suite aux plaintes de libéraux

apple_computers.jpg

Par Mark Hodges — traduit par Campagne Québec-Vie

Cupertino, Californie, 17 octobre 2017 (LifeSiteNews) – Apple a banni une application mobile pro-vie après que des personnes pro-avortement se soient plaints, bien que l’application ai été approuvé et fut offerte sur l’App Store par le passé. 

Human Coalition (HC) a créé cette application mobile qui envoie des alertes de prière à des intercesseurs et à des groupes confessionnels.

« L’application de prière de Human Coalition représente une plateforme par laquelle les militants pro-vie peuvent se rejoindre ensemble en priant pour les femmes considérant avoir un avortement, leurs enfants et familles, » affirme à LifeSiteNews la directrice des relations publiques de HC, Lauren Enriquez. « Nos usagers ont toujours trouvé cette application utile quant à leur mission d’étendre toute forme de soutien, incluant la prière, aux femmes et enfants que nous servons et sauvons. »

L’application, lancée en 2014 pour des téléphones Apple et Android, envoie des informations anonymes en temps réel de femmes qui appellent des centres pour les femmes enceintes en difficulté et considèrent l’avortement, afin que les gens pro-vie puissent prier pour ces femmes.

Laissez un commentaire Lire la suite

La Haute Cour juge légale l’expulsion d’un étudiant chrétien ayant rappelé la définition du mariage

Haute-Cour-expulsion-etudiant-chretien-definition-mariage.jpg

Par Reinformation.tv

C’était en 2015. Felix Ngole, marié, 39 ans, en cours de troisième cycle en travail social à l’université de Sheffield, poste sur Facebook, dans un fil lié à Kim Davis, le fonctionnaire du Kentucky qui avait refusé d’enregistrer les mariages homosexuels, des commentaires rappelant la définition du mariage dans la vision biblique, chrétienne, à savoir l’union stricte d’un homme et d’une femme.

« Le mariage homosexuel est un péché que nous le voulions ou non. Ce sont les paroles de Dieu et les sentiments de l’homme ne changent pas ses paroles. » Des commentaires que l’université de Sheffield avait jugés « désobligeants envers les homosexuels et les bisexuels » et qu’elle avait rapidement fait suivre d’une éviction manu militari

Laissez un commentaire Lire la suite

Voici l’avorteur qui pratique des avortements tout le long des neuf mois de la grossesse

leroy-carhart.jpgLeroy Carhart.

Par Cassy Fiano (LiveActionNews) — traduit par Campagne Québec-Vie

Leroy Carhart, le célèbre exécuteur d’avortements tardifs, a récemment fermé son établissement à Germantown dans le Maryland ; établissement rachetée par une organisation pro-vie, Maryland Coalition for Life. Carhart a été contraint de déménager vers un nouveau site et il en train d’ouvrir un nouvel établissement à Bethesda. Il sera situé dans un bâtiment médical à locataires multiples et il continuera de pratiquer des avortements tout le long des neuf mois de la grossesse.

Mais la question est telle : comment Carhart a-t-il pu être autorisé à continuer sa pratique ?

Leroy Carhart est un avorteur dangereux : il n’a de privilège d’admission dans aucun hôpital ; il a blessé et tué plusieurs patients ; il a eu des comportements dangereux, contraire à la déontologie et inappropriés avec ses patients. Et tout ceci sans même compter les nombreux enfants à naître qu’il a violemment assassinés.

Lors d’un discours adressé aux membres du Religious Coalition for Reproductive Choice, Carhart a déclaré : « Nous ne demandons pas le droit d’aspirer les cerveaux de chaque enfant qui marche dans la rue ; nous devons continuer à offrir des services d’avortements sécuritaires aux femmes qui en ont besoin. » Mais pour Carhart, les avortements « sécuritaires » incluent ceux dits par naissance partielle et le démembrement des bébés membre par membre, lorsqu’ils sont encore vivants. Ces avortements ne sont « sécuritaires » ni pour le bébé, ni pour la mère. Le fait que Carhart ait bâclé tant d’avortements ; le fait qu’il ait blessé de nombreuses femmes ; le fait qu’il en ait tuées au moins deux, le démontre. Or il a énergiquement combattu les lois interdisant la méthode d’avortement par naissance partielle (“D&X” ou “intact D&E”).

Laissez un commentaire Lire la suite

Le gouvernement Trudeau veut abolir l'article 176 du Code criminel qui protège les membres du clergé, les pasteurs et les lieux de culte

parliament-hill-and-buildings.jpgParlement du Canada (à droite).

Voici une lettre D'Éric Lanthier, s'adressant à tout un chacun, qui nous informe que Justin Trudeau veut enlever une loi qui protège spécialement les membres du clergé et les ministres du culte, les lieux de cultes (les prêtres, les pasteurs, les églises, les cimetières etc...). Bref encore un pas vers un Canada sans Dieu et sans l'Église Catholique — qui protège l'enfant à naître.

Bonjour,

J'ai une demande importante à te faire part. Tu peux accéder à mon message de trois façons, en lisant ce courriel, en visionnant ce vidéo ou en écoutant la bande sonore qui explique pourquoi je fais appel à toi:

VIDÉO: http://ericlanthier.net/appel-du-coeur-protegeons-nos-droits-detre-proteges-en-mode-video/

AUDIO: http://ericlanthier.net/appel-du-coeur-protegeons-nos-droits-detre-proteges-en-format-audio/

Chers amis, collègues et compagnons d’œuvres, il s'agit d'un moment historique. Le gouvernement Trudeau s’apprête à retirer du code criminel la protection que jouissent nos lieux de culte ainsi que les membres du clergé dans leurs fonctions.

L'article 176 protège nos lieux et nos représentants de représailles, de persécutions et d'agression. Maintenant, le gouvernement veut enlever cette reconnaissance.

Laissez un commentaire Lire la suite