M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Culture de vie : une jeune femme refuse d’avorter malgré son cancer – et vient d’accoucher d’un beau bébé en pleine santé

Cancer-_femme-_rejette-avortement.JPGAleks Patete et son fils nouveau-né, qui vint au monde le 26 août.

Par Jeanne Smits (Reinformation.tv)

Aleks Patete a choisi la vie pour son petit garçon, DJ, alors même que le corps médical l’incitait à avorter en raison d’un cancer à l’ovaire diagnostiqué lors de sa grossesse. La jeune femme, de Cleveland, Ohio, a refusé de mettre fin à la vie de l’enfant et celui-ci vient de naître, un beau bébé en pleine santé.

Il faut dire qu’Aleks Patete, 28 ans, estime lui devoir la vie. Elle s’était rendue à l’University Hospital de Cleveland en novembre dernier pour subir une échographie de routine à sept semaines de grossesse. C’est au cours de l’examen qu’on lui découvrit un kyste ovarien : on allait vite constater qu’il s’agissait d’un cancer.

 « C’était un miracle. Le cancer aurait pu progresser bien davantage, et nous n’en aurions pas eu la moindre idée si je n’avais pas été enceinte. Dieu a envoyé DJ pour me sauver la vie », a-t-elle raconté à People Magazine.

Laissez un commentaire Lire la suite

Des patients atteints de maladies mentales qu’on euthanasie et auxquels on prend leurs organes

euthanasie.JPG

Wesley Smith (LifeNews.com) — traduit par Campagne Québec-Vie

Dans ma première publication anti-euthanasie, sortie dans Newsweek en 1993, j’étais inquiète qu’une fois que la mort médicalement assistée soit acceptée, alors « la récolte d’organes serait bientôt considérée comme bénéfique à la société. »

« Alarmiste ! » Ainsi m’appelait-on. « Argumentateur de la pente glissante ! » On m’avait assuré que cela ne se produirait jamais.

Jusqu’à ce que cela se produise.

Maintenant, aux Pays-Bas et en Belgique, les patients ayant une déficience mentale ou un handicap sont volontairement euthanasiés et leurs organes récoltés une fois qu’ils sont tués¹. Le Canada discute même de se joindre à ce duo infâme.

J’ai attendu pour que la communauté réunie autour des transplantations d’organes se lève debout et rejette conjointement le meurtre et le don d’organes. Mon attente fut plutôt vaine.

Laissez un commentaire Lire la suite

Les adolescentes lesbiennes deviennent enceintes deux fois plus souvent que la moyenne de leur groupe d’âge

young_gay_couple.jpg

Par Jeanne Smits (Reinformation.tv)

Voilà une information qui devrait faire réfléchir au discours habituel sur l’homosexualité. De nouvelles statistiques publiées dans le Minnesota aux Etats-Unis révèlent que les adolescents LGBT de cet Etat présentent beaucoup plus de risques que les autres jeunes de leur groupe d’âge de concevoir un enfant [ou d'être la cause d'une grossesse], qu’il s’agisse des jeunes filles lesbiennes ou des garçons homosexuels. « Cela est très contre-intuitif », note sobrement Judith Kahn, responsable de Teenwise Minnesota, l’organisation qui a réalisé l’étude des données récentes sur la santé sexuelle adolescente.

Ce constat arrive un moment où le taux de grossesse adolescente est en forte baisse au Minnesota.

Les organisations qui travaillent avec les adolescents LGBT attribuent le nombre de grossesses chez les lesbiennes à de nombreux facteurs : des problèmes de santé mentale s’ajoutent à l’absence de domicile, l’abus de drogues et la violence sexuelle, d’après le témoignage des jeunes filles enceintes interrogées. Les associations accusent également le langage moralisateur à la maison qui serait responsable de « comportements à risque ».

Laissez un commentaire Lire la suite

Un jeune trisomique montre la valeur de toutes vies en sauvant un enfant de la noyade

Valerio-Catoia.jpgValerio Catioa a été honoré du titre de « champion de la solidarité d'Italie »

Par Mark Hodges (LifeSiteNews) — traduit par Campagne Québec-Vie

Lazio, Italie, 25 août 2017 — Un garçon de 17 ans, ayant la trisomie 21, est devenu un héros en Italie en sauvant une petite fille de la noyade.

Valerio Catioa et sa famille était en vacances à la plage de Saubadia, le 12 juillet, quand deux demoiselles, respectivement âgées de 10 et 14 ans étaient littéralement emportées, par un retour de vague, vers la mer. Elles ne pouvaient résister à la force du courant qui les poussait toujours plus loin de seconde en seconde. Elles crièrent à l’aide.

« La plus petite commença à couler puis reparut à la surface, » rapporte le Republic. Valerio « instinctivement » se jeta à l’eau à son secours sur-le-champ.

Le père de Valerio entendit aussi le cri des filles et entra immédiatement en action. Devant les maîtres-nageurs qui essayaient d’aider, les deux héros atteignirent les deux filles qui se débattaient pour rester à la surface.

Pendant que le père assistait la plus vieille, Valerio rejoignit la plus jeune, la maintint hors de l’eau et la ramena saine et sauve au rivage.

Laissez un commentaire Lire la suite

Née à 24 semaines et pesant 12 oz, elle quitte l’hôpital « Avec la bénédiction de Dieu »

Ariana_Sophia_Cruz-Gutierrez.jpgAriana Sophia Cruz-Gutierrez (image tirée du site Capital Gazette)

Par Doug Mainwaring (LifeSiteNews) — traduit par Campagne Québec-Vie

Annapolis, Maryland, 10 août 2017 — Née prématurément à juste 24 semaines et avec un poids équivalent à trois bâtonnets de beurre (« stiks of butter », mesure américaine), cette petite fille quitte l’hôpital après y avoir séjourné 5 mois.

Ariana Sophia Cruz-Gutierrez est le premier bébé prématuré à survivre si petite au Centre Médical Anne Arundel à Annapolis (AAMC) au Maryland.

Le Dr. Suzanne Rindfleisch, directrice de l’unité de soins intensifs néonataux au AAMC, a déclaré au Capital Gazette « Elle pesait 12 oz et chuta à 8 oz. Ce fut long et pénible pour elle, mais elle a maintenant un brillant avenir devant elle. Étant née à 24 semaines de grossesse, elle eut tous les problèmes d’une naissance prématurée, elle fut mise sur moniteurs, et eut des intubations et des transfusions. L'échographie de sa tête était normale et durant tout son séjour à l'hôpital, ses parents restèrent près d’elle ».

Laissez un commentaire Lire la suite

Des jeunes filles qui refusent le vaccin HPV victimes de pressions et d’intimidation de la part des infirmières scolaires

refus-vaccin-HPV-pressions-intimidation-infirmieres-scolaires-Royaume-Uni.jpg

Par Anne Dolhein (Reinformation.tv)

Une association internationale de défense de la santé naturelle, l’ANHI (Alliance for National Health International) vient de mettre en garde les parents britanniques contre la manière dont les infirmières scolaires tentent d’imposer la vaccination très controversée contre le papillomavirus humain à des adolescentes qui ont choisi de le refuser, même au mépris de la volonté expresse de leurs parents. Le vaccin HPV, supposé prévenir le cancer du col de l’utérus, mais dont l’efficacité est contestée alors que ses effets secondaires sont régulièrement dénoncés, ne figure pas parmi les injections obligatoires au Royaume-Uni.

Ces pressions, affirme l’ANHI, s’exerce de manière particulièrement déloyale dans la mesure où elles poussent des mineures à aller contre la volonté de leurs parents ou de leurs responsables légaux et à se faire vacciner malgré le refus de ces derniers.

Le vaccin HPV n’est pas obligatoire au Royaume-Uni

L’association propose une lettre type aux parents pour affirmer clairement leur refus du vaccin, expliquant qu’ils ont parlé avec leur enfant du vaccin, et à faire signer conjointement par les parents et leur fille adolescente, avec copie à leur conseil juridique. Selon l’ANHI, les jeunes filles risquent à défaut d’être soumises à des interrogatoires indus pour expliquer les raisons de leur refus lors des campagnes de vaccination à la rentrée, en vue de les faire changer d’avis.

Laissez un commentaire Lire la suite

Influencer la population grâce à une hormone ! Un danger pour la liberté

test-tubes-2.JPG

Par Paul-André Deschesnes

Est-ce la découverte du siècle ?

Alors qu’un récent sondage nous informait qu’une part importante de la population du Québec s’oppose aux Haïtiens qui entrent illégalement au Québec par milliers (8000 en juillet et août) en traversant la frontière canadienne par les petits bois et les champs agricoles, une importante découverte nous a été annoncée dans le journal Le Devoir du 16 août 2017.

Pour comprendre cette incroyable fumisterie, il faut se replacer dans le contexte présent où le gouvernement canadien tente sans succès de gérer le chaos et l’anarchie, qu’il a créés lui-même, face aux milliers de demandeurs d’asile.

Au Canada et au Québec en particulier, on vit maintenant sous la dictature de la pensée unique issue d’une idéologie délirante de gauche. L’intelligentsia québécoise et presque tous les médias tiennent toujours le même discours très aseptisé. Ceux et celles qui osent les contredire sont aussitôt étiquetés de droite et de racistes.

4 réactions Lire la suite

Dictature LGBT : un promoteur immobilier obligé de construire un bar gay pour obtenir un permis de construire

bar-gay-permis-construire-Dictature-LGBT-Londres.jpg

Par Jeanne Smits (Reinformation.tv)

Le conseil d’arrondissement de Tower Hamlets dans l’Est de Londres se fait l’intermédiaire de la dictature LGBT : il vient de signifier à un promoteur immobilier que pour obtenir un permis de construire sur le territoire de la municipalité il lui faudra construire un nouveau bar gay. Le promoteur, Regal Homes, a acheté le terrain dans cette zone anciennement populaire et aujourd’hui en plein boom dans la capitale britannique, mais il n’a pas le droit d’y faire ce que bon lui semble, que ce soit sur le plan moral ou sur le plan économique.

L’affaire va très loin puisque le Tower Hamlets Council a fait savoir qu’il jugera souverainement de la conformité du projet et de sa réalisation. Sous l’autorité du maire, John Biggs, le conseil a décidé qu’il appartiendrait à Regal Homes d’assurer que le pub Joiners Arms qui a pourtant fermé ses portes en 2015 puisse retrouver une nouvelle vie lors du développement du site.

La dictature LGBT pose des conditions pour obtenir un permis de construire

Le bar devra « rester un lieu de réunion centré sur les lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres pour 12 ans au moins » aux termes des exigences du conseil municipal et ce, qu’il soit économiquement viable ou non. Il ne sera d’ailleurs jugé conforme qu’après inspection en bonne et due forme par les autorités municipales qui devront s’assurer qu’il soit suffisamment « gay », sans que l’on sache exactement ce que cela veut dire.

Laissez un commentaire Lire la suite

Le message d’une fille de 9 ans devant une clinique d’avortement

brianaindiana-1.JPGImage tirée de CBN News.

Par Micaiah Bilger (LifeNews.com) — traduit par Campagne Québec-Vie

Le message d’une petite fille de 9 ans adressé à des femmes devant une clinique d’avortement à Indianapolis, a captivé l’attention de plus de 2 millions de personnes.

Le 21 juillet, Briana, âgée de 9 ans, et sa famille se sont joints à un rassemblement pro-vie devant la clinique d’avortement Women’s Med Center, à Indianapolis [aux États-Unis], rapporte le CBN News.

Cette enfant courageuse, Briana a pris un appareil amplificateur et a commencé à s’adresser aux femmes qui entraient dans la clinique, et ceci sans aucun encouragement de personne. Son nom de famille n’est pas nommé pour des raisons privées.

Elle dit ceci : « J’ai 9 ans et je suis la voix de votre bébé en ce moment. Ne me tuez pas. Sauvez-moi. Laissez-moi vivre. Laissez-moi voir le monde… Laissez-moi grandir pour que je puisse adorer Jésus et Dieu. Voilà ce que votre bébé est en train de dire. »

Laissez un commentaire Lire la suite

Un Cardinal défend la famille contre la théorie du genre

Cardinal-Sarah-puy-fou-vendee-interieure.jpgLe cardinal Robert Sarah, célèbre dans la cathédrale les 700 ans du
diocèse de Luçon (à gauche), et se recueille sur le tombeau
de saint Louis-Marie Grignion de Montfort, (à droite).

Provient de Reinformation.tv

Le cardinal Sarah était ces jours derniers en Vendée, à l’occasion des 700 ans du diocèse de Luçon. Son Eminence a profité de la circonstance pour visiter samedi le Puy-du-Fou avec Philippe de Villiers. Au cours de la messe qu’il a célébrée devant les bénévoles, le cardinal a donné une homélie vibrante de foi, dont nous reproduisons la conclusion :

« (…) Aujourd’hui encore, plus que jamais peut-être, les idéologues de la révolution veulent anéantir le lieu naturel du don de soi, de la générosité joyeuse et de l’amour. Je veux parler de la famille !

« L’idéologie du genre, le mépris de la fécondité et de la fidélité sont les nouveaux slogans de cette révolution. Les familles sont devenues comme autant de Vendée à exterminer*. On planifie méthodiquement leur disparition, comme autrefois celle de la Vendée.

Laissez un commentaire Lire la suite