M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !

35 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie

Bébé Teddy a vécu moins de deux heures, mais il a sauvé une vie après sa mort

baby-teddy.JPG

Par Cora Sherlock de LifeNews - traduit par Campagne Québec-Vie

Un nouveau-né, qui avait reçu un diagnostic d’une condition qui prévoyait une faible espérance de vie, est devenu le plus jeune donneur d’organes du Royaume Uni.

À 12 semaines de grossesse, les parents de Bébé Teddy Houlston ont reçu un diagnostic prénatal d’anencéphalie.  Chez les bébés atteints de cette condition, leur cerveau et leur boite crânienne ne se développent pas.  Dans la majorité des cas, les bébés qui reçoivent un diagnostic d’anencéphalie décèdent pendant la grossesse, sont mort-nés ou ne vivent que très peu de temps après la naissance.

La mère de Teddy, Jess Evans et son père, Mike Houlston savaient qu’ils attendaient des jumeaux quand ils apprirent la terrible nouvelle.  Mme Evans raconta au journal Daily Mirror que le diagnostic était à « fendre le cœur. »

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !
noel-v3.JPG

35 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie

Au Royaume Uni, dans le cas d’un diagnostic prénatal, quel qu’en soit le handicap, les parents peuvent choisir  l’avortement  car il est permis dans ces cas, à n’importe quel moment pendant la grossesse. C’est pourquoi on a offert aux parents de Teddy d’avorter.  Mme Evans a expliqué aux journalistes les raisons de leur refus :

« Nous avons décidé que même si nous n'avions qu'un moment ou 10 minutes ou 1 heure avec lui, que ce temps serait le plus précieux qu'il nous serait donné de vivre... »

Après avoir pris cette décision qui prônait l’importance de la vie, les parents de Teddy ont pris l’incroyable et généreux engagement de faire don des organes de leur bébé.

Expliquant cette décision, la mère de Teddy a déclaré: « Le don d’organes est un geste auquel je tiens depuis que je suis toute petite ».

Le père de Teddy raconte qu’au départ, ils ne pensaient pas que la transplantation serait un succès car c’était quelque chose qui n’avait jamais été fait auparavant.  Teddy est né à l’University Hospital of Whales,  à Cardiff.  Il est décédé 100 minutes plus tard puis en quelques minutes, les médecins ont procédé à la chirurgie pionnière, ce qui a ensuite permis que ses reins sauvent la vie d’un adulte à Leeds.

En partageant leur joie après avoir reçu la nouvelle, les parents de Teddy souhaitent que les gens puissent voir le visage de leur fils et que tous puissent entendre parler du don incroyable qu’il a été capable d’offrir malgré sa vie qui fut si brève.

« Nous n’avons jamais douté de lui.  Il a vécu et est mort en héros.  Il m’est impossible d’expliquer combien je suis fier de lui. » affirme M. Houlston.

« Aujourd’hui, il fait encore beaucoup partie de notre famille, nous parlons de lui tous les jours, nos enfants parlent de lui, nos familles aussi, nous nous souvenons toujours de lui, sa mémoire nous accompagne tout le temps. » ajoute Mme Evans.

Le succès de la transplantation « nous a aidés à vivre notre deuil » dit-elle « En sachant qu’il a été capable d’un tel bien, de plus de bien que plusieurs d’entre nous ne pourrons jamais offrir au cours de notre vie—notre fierté est immense.  Nous espérons que l’histoire de Teddy saura inspirer d’autres familles qui se retrouvent dans la même situation, celle de perdre un enfant. »

Teddy aurait eu 1 an le 22 avril.  Le jour de son anniversaire, ses parents, avec Noah, son frère jumeau qui a survécu, se sont recueillis sur sa tombe. Un don d’organes provenant d’un bébé atteint d’anencéphalie est une première et les spécialistes espèrent que d’autres opérations comme celle-là seront effectuées dans le futur.

Une infirmière spécialiste qui a travaillé avec l’équipe qui suivait Teddy avant sa naissance et pendant la transplantation a décrit l’expérience comme « un défi ».  Elle affirme que c’était un « privilège » d’avoir pu être présente au cours de la vie de Teddy et que sa vie était « une heure et demie de pur bonheur ».

Angharad Griffiths ajoute qu’une certaine tristesse était naturellement présente dans la chambre puisque que les parents de Teddy savaient qu’il allait les quitter. 

« Ils savaient qu’il allait décéder mais ils étaient ravis qu’il soit né vivant et qu’ils aient obtenu ces minutes précieuses avec lui et qu’ils aient pu passer ces minutes si précieuses à l’apprécier et à se réjouir de sa vie. »

L’histoire de Teddy est un rappel à tous ceux qui suggèrent et soutiennent l’avortement (aussi appelé IMG) pour les bébés qui reçoivent un diagnostic prénatal d’une condition qui prévoit une faible espérance de vie, qu’il y a une meilleure avenue—une avenue où les parents peuvent obtenir l’opportunité de passer du temps avec leur bébé et même prendre la courageuse décision de faire don des organes de leur bébé et lui permettre de sauver une vie humaine.

Publicité

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !
noel-v3.JPG

35 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire