M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement été 2017

3102 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 5 jours. Merci de donner ce que vous pouvez !

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Grâce à votre appui, nous approchons du 5e anniversaire d’existence de notre site Web pro-vie Culture de Vie (www.cqv.qc.ca/blog). Depuis son lancement officiel, en automne 2012, nous avons accueilli près de 3 millions de lecteurs, en provenance des quatre coins de la planète. Et l’aventure se poursuit : depuis le début de cette année, 128 490 utilisateurs ont visité nos pages.

Nous restons à l’affût des récentes tendances vers le format télévisuel en-ligne. Les avancées technologiques actuelles, si fulgurantes, nous permettant d’acquérir, à prix modique, un équipement audiovisuel de qualité, vous verrez sous-peu des nouvelles et des chroniques vidéos pro-vie en-ligne, sur notre site et sur notre poste YouTube (www.youtube.com/user/CampagneQuebecVie). Merci de continuer à nous aider, par vos dons et vos prières, à répandre au Québec et dans le monde entier la vérité sur la Vie et la famille !

Pour la Vie,

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Merci de nous aider à bâtir une culture de Vie. Donnez généreusement.

Donner à Campagne Québec-Vie

Avortement illimité au Canada

adoption_par_choix.jpg(Photo : John Ensor sur flickr.com, licence creative commons)

La seule province qui limitait les avortements à ceux dits « pour sauver la vie de la mère », le Nouveau-Brunswick, vient de tomber dans l’accès illimité à l’avortement comme le restant du Canada, soit « pour n’importe quelle raison, et ce jusqu’à la naissance ». Le Nouveau-Brunswick partage ainsi cette honte avec le Canada (sauf l’Île-du-Prince-Édouard), de figurer parmi les trois seuls pays au monde qui permettent l’avortement illimité. Celui-ci se pratique déjà à raison de 100 000 femmes et enfants au Canada chaque année. Bon nombre de ces femmes « choisissent » l’avortement parce qu’elles n’ont pas d’autre choix. Ne serait-il pas souhaitable, comme société, d’investir au moins autant dans les autres choix pour qu’un choix réel existe vraiment ? Ne devrions-nous pas soutenir la femme aux prises avec une grossesse trop difficile à assumer, pour qu’elle puisse soit garder son enfant, si elle le désire, soit le confier en adoption ouverte, semi-ouverte ou fermée ? Tant de femmes désirent désespérément adopter ces poupons et souffrent des ratés de l’adoption internationale et de la procréation assistée. Nous pouvons faire mieux. Nous devons faire mieux.

Isabelle O’Connor
Gatineau (Québec)

 

Campagne de financement été 2017. Merci de votre contribution ! L'objectif est de 3500$.

Enfant à naître

Merci de nous aider avec un don spécial.

3102 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 5 jours. Merci de donner ce que vous pouvez !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire