M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement été 2017

2677 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 5 jours. Merci de donner ce que vous pouvez !

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Grâce à votre appui, nous approchons du 5e anniversaire d’existence de notre site Web pro-vie Culture de Vie (www.cqv.qc.ca/blog). Depuis son lancement officiel, en automne 2012, nous avons accueilli près de 3 millions de lecteurs, en provenance des quatre coins de la planète. Et l’aventure se poursuit : depuis le début de cette année, 128 490 utilisateurs ont visité nos pages.

Nous restons à l’affût des récentes tendances vers le format télévisuel en-ligne. Les avancées technologiques actuelles, si fulgurantes, nous permettant d’acquérir, à prix modique, un équipement audiovisuel de qualité, vous verrez sous-peu des nouvelles et des chroniques vidéos pro-vie en-ligne, sur notre site et sur notre poste YouTube (www.youtube.com/user/CampagneQuebecVie). Merci de continuer à nous aider, par vos dons et vos prières, à répandre au Québec et dans le monde entier la vérité sur la Vie et la famille !

Pour la Vie,

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Merci de nous aider à bâtir une culture de Vie. Donnez généreusement.

Donner à Campagne Québec-Vie

Avortement forcé en Grande-Bretagne?

Sur le site de Europe1.fr du 8 janvier 2013, via le Salon Beige :

 

 

C’est un cas singulier auquel fait face la justice britannique. Une jeune femme, enceinte et souffrant d’une maladie héréditaire, pourrait être forcée à avorter. C’est ce que rapporte le quotidien britannique The Telegraph qui relate la démarche qui va être lancée, cette semaine, par des médecins inquiets pour la jeune femme.

L’équipe médicale qui suit la patiente souffrant de drépanocytose, une maladie des cellules - lui ayant déjà causé plusieurs accidents vasculaires - estime que la grossesse est dangereuse pour elle et pour l’enfant.

Une IVG contre sa volonté

Mais la future mère refuse d’interrompre sa grossesse. Les médecins vont donc porter l’affaire devant un juge des tutelles de la "Court of protection" - l’équivalent de notre tribunal d’Instance - et lui demander d’ordonner l’avortement, contre la volonté de l’intéressée. L’équipe médicale estime que la patiente n’a pas toutes les capacités mentales requises pour prendre cette décision. (...)
 

Si la patiente est capable de constater que l'avortement est le meurtre de son enfant, elle a certainement une capacité de raisonner supérieure à celle de son équipe de médecins...

Campagne de financement été 2017. Merci de votre contribution ! L'objectif est de 3500$.

Enfant à naître

Merci de nous aider avec un don spécial.

2677 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 5 jours. Merci de donner ce que vous pouvez !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire