M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Avortement et viol sont deux traumatismes : le premier ne peut résoudre le second...

viol_et_avortement.jpgSur le blog de Jeanne Smits du 17 novembre 2014

(Photo : Steve-©-foto sur flickr.com, licence creative commons)

 

(...)Dans le viol suivi d'une fécondation, c'est-à-dire là où est conçue une nouvelle vie humaine, il y a deux victimes : la mère (la femme violée) et l'enfant.
« Le fruit de cet acte violent est un “enfant innocent” qui a droit à la vie et qui ne porte pas la culpabilité de cette action si brutale. Ce n'est pas “l'enfant innocent” qu'il faut punir en le tuant : il faut poursuivre et châtier le violeur avec tout le poids de la loi. » (...)
Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !



Laissez un commentaire