M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Au Québec, on veut choisir une approche « humanitaire » pour réduire le nombre d'euthanasies des animaux

Sur le site du journal La Presse du 10 juillet 2014 :

(Photo : Georges Alexandar sur wikipédia.org, licence creative commons)

 

 

 

 

Le Centre de services animaliers municipal, (...) sera finalement construit dans le quartier Saint-Michel. (...)

La construction de ce centre (...) coûtera 23 millions. On veut y privilégier une approche «humanitaire», a expliqué le maire Coderre, notamment en réduisant considérablement le taux d'euthanasie des animaux qui sont recueillis, qui frôle actuellement les 50% pour quelque 20 000 animaux. «C'est un bilan déplorable, un désastre, qui démontre la faillite de l'ancien système et la trop grande négligence des propriétaires», estime le maire. (...)

Et on choisira une approche « bestiale » pour euthanasier les humains, en espérant ainsi économiser des millions qui pourront servir, par exemple, à construire un centre de services animaliers de 23 millions... là où l'on se préoccuppe de ne pas euthanasier les animaux, ce serait inhumain!

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !



Laissez un commentaire