M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !

1620 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie

Après avoir vu les vidéos de Planned Parenthood, l’offre d’un couple d’adopter fait le tour de la Toile

Kevin2.jpg 

Par Murray Vasser de LiveActionNews - traduit par Campagne Québec-Vie

10 novembre 2015 - La quatrième d’une série de vidéos d’enquête filmées en caméra cachée montrait une employée de Planned Parenthood trier négligemment les restes en morceaux d’un fœtus avorté, à la recherche de pièces à vendre. « C’est un bébé, un autre petit garçon », s’amuse-t-elle en saisissant une jambe déchiquetée.

Après avoir vu cette vidéo, Kevin Cook, étudiant d’Asbury Theological Seminary, dans le Kentucky, a posté la réponse suivante :

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !
noel-v3.JPG

1620 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie

Cela fait presque deux ans à présent que je prie, j’espère, j’attends et je crie vers Dieu pour qu’Il me donne un enfant. Les problèmes de fertilité font partie des expériences les plus pénibles et les plus éprouvantes auxquelles j’ai été confronté au cours de ma courte vie commencée il y a 30 ans. Nicole a fait une fausse couche il y a environ un an et demi et nous tentons depuis désespérément d’avoir un enfant, en vain pour l’instant.

Quand je vois l’horreur abjecte de ces vidéos de Planned Parenthood et que je constate qu’ils profitent de la vente d’organes de fœtus, je n’ai pas le cœur brisé… j’ai le cœur totalement fracassé. (…)

Je suis consterné de voir que ceux qui se vantent de lutter pour les droits civils et la justice sociale n’ouvrent pas la bouche sur ce sujet. Que dit la gauche évangélique à propos de l’avortement ?! (…)

Si, parmi ceux qui lisent ces lignes, certains envisagent d’avorter leur bébé, je suis prêt à le prendre. Mon épouse et moi prendrons bien volontiers tous vos bébés ! Je suis très sérieux. Si vous êtes enceinte et que vous ne voulez pas de votre enfant, nous le voulons. Ce n’est pas un fœtus, c’est une bénédiction. La vie a du prix.

Pour Kevin et sa femme, Nicole, ce n’était pas de vaines promesses. Le 30 octobre, Kevin a posté un autre message sur son blog, avec la photo ci-dessous :

Après des mois de prières et de discernement, Nicole et moi avons décidé d’agir. La semaine dernière, nous avons commencé à nous renseigner sur le processus d’adoption. Nous avons fait des recherches et avons pris contact avec plusieurs agences. Bien que cela semble difficile, nous espérons pouvoir adopter un bébé qui sinon aurait été avorté.

A Lexington, nous avions vu des gens avec des pancartes qui donnaient des informations aux passants devant une clinique d’avortement. Il y a deux semaines, Nicole était dans le quartier et elle s’est arrêtée pour leur parler. Elle a appris qu’il s’agissait de la seule clinique d’avortement à Lexington, qu’elle était ouverte les jeudis et vendredis matin, pour pratiquer seulement des avortements sur ou sans rendez-vous.

Nous avons donc décidé de sortir pour témoigner de notre foi. Nous avons préparé nos pancartes et, ce matin, nous nous sommes rendus sur place pour prier et révéler aux gens l’amour de Dieu.

kevin2_645_652_55.jpg

Kevin et Nicole Cook

Ce jour-là, debout devant la clinique d’avortement, Kevin et Nicole ont été moqués et largement ignorés. Mais ils n’ont pas renoncé. Ils sont rentrés chez eux et ont publié la photo sur Facebook, en racontant leur rêve d’adoption.

Leur histoire a immédiatement trouvé écho auprès d’autres. Bientôt, des dizaines de milliers de personnes avaient partagé leur message. Les commentaires ont commencé à fuser.

Quatre jours après leur première publication, Kevin a de nouveau posté sur son blog :

Nous avons été en contact avec des dizaines de femmes enceintes qui envisageaient d’avorter, mais qui ont réfléchi en voyant notre message et sont entrées en contact avec nous. (…)

Nous cherchons toujours la solution la plus adaptée pour que Dieu nous utilise pour sauver la vie d’un enfant en danger d’être avorté, et nous serions ravis d’en sauver deux si Dieu le voulait ! Des femmes continuent de nous envoyer des messages et nous lisons chacun dans l’espoir de sauver une vie, soit en adoptant nous-mêmes l’enfant, soit en les mettant en contact avec une agence d’adoption locale. Nous savons que c’est un long processus et que beaucoup de choses peuvent changer avec le temps, mais nous espérons bientôt trouver nos deux enfants et commencer notre aventure ensemble !

Nous avons pris contact avec une avocate spécialisée en adoption et avons hâte de travailler avec elle ! (…)

Des centaines de femmes nous ont écrit pour nous dire qu’elles préfèreraient donner leur enfant à l’adoption plutôt que de l’avorter, mais qu’elles ne savaient pas comment faire. Nous avons passé beaucoup de temps, ces derniers jours, à mettre ces mères en relation avec des agences d’adoption locales. Nous comptons mettre en place une base de données d’agences d’adoption solides, nationales et régionales, destinée à être distribuée aux femmes qui envisagent d’avorter. Pour venir à bout de l’avortement, il faut aussi présenter aux femmes enceintes les étapes simples à suivre pour choisir une alternative à la mort. (…)

Nous espérons submerger littéralement les agences d’adoption dans tout le pays de demandes de mères naturelles qui ont vu notre message et qui ont choisi la vie !

Le lendemain, un ami de Kevin a raconté sur Facebook :

Je viens juste d’être témoin de ça. Kevin et moi travaillons au Starbucks et une femme l’a reconnu après avoir vu sa publication sur l’adoption. Elle nous a dit qu’une autre femme avait renoncé à l’avortement grâce à leur message et qu’elle voulait donner son bébé à cette femme et à son mari !!!

Kevin et Nicole cherchent toujours à adopter et ont également ouvert un compte GoFundMe pour recevoir une aide financière dans leur processus.                                                                

Reproduit avec la permission de LiveActionNews

Publicité

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !
noel-v3.JPG

1620 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire