M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

IL NE RESTE QU'UN JOUR. L'objectif de notre campagne est atteint !

3626 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- MERCI !

Ania « Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

--Ania

Donner à Campagne Québec-Vie

Après avoir refusé l'avortement, les parents de jumelles conjointes les appellent un « miracle »

Screenshot-2016-07-14-13.36.05-672x372.png

Par Nancy Flanders (LiveActionNews) - traduit par Campagne Québec-Vie

Shellie Tucker et son mari Greg étaient heureux d'apprendre qu'ils attendaient leur deuxième enfant. Avec un fils, Owen, à la maison, le couple avait espéré agrandir leur famille. Ce à quoi ils ne s’attendaient pas c'est qu'ils auraient des jumeaux identiques, et qu'un spécialiste leur conseillerait de les avorter.

À 20 semaines de gestation, une échographie de routine a révélé que Shellie était enceinte de jumelles conjointes. Les petites filles étaient jointes à la poitrine et à l'abdomen, et partageaient  un diaphragme et le foie.

2-Screenshot-2016-07-14-13.36.21-300x169.pngCette photo et suivantes: Captures d'écran d'un entretien
avec ABC Good Morning America / Youtube

« Il [le médecin] nous a demandé d'aller voir un spécialiste qui, à ce moment a conseillé que nous avortions », a déclaré Tucker lors d'une conférence de presse. Le médecin ne croyait pas que les filles seraient capables de survivre et qu'il serait préférable de les avorter.

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

« Alors qu’il me disait ça, je pouvais littéralement sentir les filles donner des coups de pied dans mon ventre et je savais que cela n’était pas possible », a déclaré Tucker.

Le couple a refusé l'avortement et a demandé un deuxième avis.

« Nous avons tous deux beaucoup de foi », a-t-elle expliqué. « Et je pense que dans cette situation, vous devez en avoir, et nous avons compté dessus et compris que, peu importe le résultat, nous allions passer à travers. »

3-Screenshot-2016-07-14-13.36.15-300x169.pngIls se trouvèrent bientôt à l'Hôpital des enfants de Philadelphie, où les médecins sont bien reconnus pour avoir séparé avec succès 21 paires de jumeaux conjoints. Les médecins de cet hôpital croyaient que les filles pouvaient survivre et être séparées avec succès. Les jumelles, Amelia et Allison, sont nées à l'Hôpital pour enfants de Philadelphie.

 « Elles sont sorties en criant », a déclaré Tucker au Good Morning America.  « Et ce fut la plus belle des sensations. »

4-Screenshot-2016-07-14-13.37.48-300x169.pngUne équipe de médecins a pratiqué une opération de sept heures pour séparer les jumelles quand elles avaient à peine huit mois.

 « C’est un moment extrêmement dramatique lorsque les tables se détachent et les bébés vont chacun de son côté », a expliqué Dr Holly Hedrick, la chirurgienne principale. « Et c’est un moment difficile aussi, parce que vous savez, qu'avant l'opération, elles étaient heureuses. Elles se portaient à merveille. Elles n’avaient aucun problème à être toujours attachées l'une à l’autre. »

5-Screenshot-2016-07-14-13.35.50-300x169.pngLes filles ont maintenant quatre ans et leur père parle du «sentiment le plus merveilleux » de les voir séparées, surtout pour la première fois.

 « Je suis reconnaissant chaque jour, et je ne peux pas le décrire», a déclaré Tucker en pleurant.  « Regarder les filles et les voir grimper partout et faire toute sorte de coups, aussi irrité que je puisse devenir parfois, je ne peux pas m’empêcher de rire parce qu'elles sont un miracle absolu. »

Publicité

×

DERNIÈRE JOURNÉE. L'objectif de notre campagne est atteint !

3626 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- MERCI !

Ania « Merci pour votre ministère. Ma prière est qu'il grandisse dans le nom de Jésus. C'est beau des gens qui se tiennent debout pour la Vie ! »

--Émilie

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire