M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Appel des évêques catholiques du Québec à prier pour que les députés votent contre le projet de loi 52 (euthanasie)

Invitation spéciale à tous les catholiques du Québec à l’occasion de la Journée mondiale des malades, le mardi 11 février 2014

(Photo : Assembleetest sur wikimedia.org, licence creative commons)

Il y a maintenant plus de vingt ans que la journée du 11 février, fête liturgique de Notre-Dame de Lourdes, a été désignée par le pape Jean-Paul II comme Journée mondiale des malades. Au Québec, cette année, ce sera également le jour où l’Assemblée nationale reprendra ses travaux. Elle aura, à son programme de session, le projet de loi 52, qui rendrait possible l’euthanasie de personnes qui sont en fin de vie, sous l’appellation d’« aide médicale à mourir ».

Comme évêques catholiques du Québec, nous avons déjà exprimé notre ferme opposition à ce projet de loi. Nous voulons aujourd’hui inviter tous les catholiques à prier — et de façon toute spéciale en la Journée mondiale des malades, le 11 février —, pour que l’Esprit-Saint touche les coeurs et les consciences des députés qui seront bientôt appelés à voter sur ce projet de loi et pour que chacun et chacune d’entre eux sache l’accueillir au plus intime de son âme.

Plusieurs des saints et bienheureux qui ont vécu au Québec se sont distingués par leur dévouement auprès des malades: du bienheureux François de Laval, premier évêque de Québec, au saint Frère André, sans oublier sainte Marguerite d’Youville et la bienheureuse Catherine de Saint-Augustin, pour ne nommer qu’eux. Ces grands témoins de l’amour de Dieu ont su voir l’incomparable dignité de chaque personne, si fragile et diminuée qu’elle soit. Confions-nous à leur intercession en ce moment charnière de l’histoire de notre peuple, alors que nos élus ont à prendre une décision particulièrement lourde de conséquences.

Dans sa récente exhortation intitulée « La Joie de l’Évangile », le pape François a formulé l’appel suivant: « Nous tous, les chrétiens, petits mais forts dans l’amour de Dieu, comme saint François d’Assise, nous sommes appelés à prendre soin de la fragilité du peuple et du monde dans lequel nous vivons. » (no 216) Que le Seigneur nous donne force et courage pour nous faire proches des grands malades et des mourants et pour être à notre tour des témoins de l’amour de Dieu et de l’espérance en la vie éternelle.

Pierre-André Fournier
archevêque de Rimouski
président de l’Assemblée des évêques catholiques du Québec
27 janvier 2014

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !



Laissez un commentaire