M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !

945 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie

Analyse: distorsions et opinions biaisées chez Radio Ville-Marie concernant Développement et Paix

Radio Ville-Marie a écrit un court article sur le scandale Développement et Paix. D'après cet article, il semble que tout va bien chez Développement et Paix, qu'ils n'ont jamais fait ce dont on leur avait accusé, c'est à dire d'avoir accordé des fonds à des groupes qui étaient promotteurs de l'avortement. En plus, on nous donne bien l'impression que les accusations étaient sans fondement, car elles venaient de groupes "fondamentalistes" "pro-life".

Il s'agit d'un billet qui ne présente pas tous les faits. En fait, Développement et Paix est embourbé dans un scandale, et il doit être réformé.

Sans aucun doute, l'organisme Dévelopment et Paix a un beau mandat, inspiré largement de l'encyclique du pape Paul VI "Populorum Progressio" ("Sur le développement des peuples"). Sans aucun doute, non plus, qu'ils auraient, au cours des 40 dernières années, des instances ou le travail ait été bien fait par eux, même très bien fait. Donc on ne serait pas surpris que les évêques canadiens, présentement assemblés à Cornwall, déclarerait qu'ils "croient au projet de Développement et Paix et apprécient l’excellent travail de cet organisme au fil des ans". C'est à dire, ils croient au projet, et non nécéssairement à la façon dont le projet aurait été réalisé ces dernières années.

Comme je l'ai indiqué dans un billet antérieur, Développement et Paix sont embourbés dans un scandale. Ils donnent, selon toute évidence, des fonds à des groupes qui prônent l'avortement dans le tiers monde. Des allégations très documentés, et aucun vrai suivi n'a à date été fait.

Aussi, bien après le rapport qui aurait conclu que les accusations seraient "sans fondement", l'archévêque Collins de Toronto avait déclaré, le 23 juillet de cette année, soit presqu'un mois après ledit rapport, qu' « …en cette année qui vient, on a besoin d’entreprendre une révision globale de [Développement et Paix], qui inclut son mandat, sa gouvernance et sa structure organisationnelle, ses règles et son protocole appliqués aux projets de financement, et les instruments de communication reliant Développement et Paix et les évêques canadiens. »

En plus, Monseigneur Currie, un des co-auteurs du rapport qui aurait déclaré les accusations de LifeSiteNews "sans fondement", s'est ravisé tout dernièrement, après avoir passé en entrevue avec LifeSite à Cornwall. Il déclare "que j'aurais du faire plus de suivi" ("I should have followed up more"), après avoir lui même vu les preuves contre D&P.

Finalement, surtout avec les énoncés émis par les évêques, il faut savoir lire entre les lignes. Les évêques on déclarés, selon Radio Ville-Marie, que D&P devront "revoir la mise en œuvre de son mandat à la lumière de "Caritas in veritate"". Mais qu'est-ce que Caritas in veritate aurait à contribuer, exactement, à la mise en oeuvre du mandat de D&P?

Soulignons la mention dans Caritas in veritate (section 15) de "Humanae vitae", un autre encyclique de Paul VI, celui-ci sur l'éthique sexuelle. Nous voyons que le pape Benoit XVI veux lier populorum progressio, ce qui aurait inspiré D&P, et Humanae Vitae, ce que D&P, en accordant des fonds à des groupes pro-avortement, aurait ignoré. Caritas in veritate enseigne que l'ouverture à la vie est un fondement nécéssaire à tout dévelopment. Donc le pape rappelle à ses fidèles (dont, présumément, D&P) qu'on ne peux encourager le développement et la paix sans appeler à la responsabilité sexuelle, qu'on ne peux promouvoir le développement et la paix sans protéger la vie de l'enfant à naître.

Il sera bon que D&P se rappelle de cette vérité, et qu'il l'applique, en s'assurant que jamais ses fonds ne soient accordés à des groupes pro-avortement.

Et en ce qui concerne Radio Ville-Marie et ses références à des groupes "pro-life" "fondamentalistes", j'aimerais simplement demander: qu'est que veulent dire toutes ces étiquettes, comme si on pouvait s'en servir à la place d'arguments? D'ailleurs, ne savent-ils pas que l'Église catholique déclare que l'avortement est un mal intrinsèque, donc inconditionnel--ne serait-ce là une opposition "fondamentale" à l'avortment? (voir, entre autres, le catéchisme de l'église catholique, 2270.)

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !
noel-v3.JPG

945 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire