M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement été 2017

3337 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 4 jours. Merci de donner ce que vous pouvez !

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Grâce à votre appui, nous approchons du 5e anniversaire d’existence de notre site Web pro-vie Culture de Vie (www.cqv.qc.ca/blog). Depuis son lancement officiel, en automne 2012, nous avons accueilli près de 3 millions de lecteurs, en provenance des quatre coins de la planète. Et l’aventure se poursuit : depuis le début de cette année, 128 490 utilisateurs ont visité nos pages.

Nous restons à l’affût des récentes tendances vers le format télévisuel en-ligne. Les avancées technologiques actuelles, si fulgurantes, nous permettant d’acquérir, à prix modique, un équipement audiovisuel de qualité, vous verrez sous-peu des nouvelles et des chroniques vidéos pro-vie en-ligne, sur notre site et sur notre poste YouTube (www.youtube.com/user/CampagneQuebecVie). Merci de continuer à nous aider, par vos dons et vos prières, à répandre au Québec et dans le monde entier la vérité sur la Vie et la famille !

Pour la Vie,

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Merci de nous aider à bâtir une culture de Vie. Donnez généreusement.

Donner à Campagne Québec-Vie

Abolition totale de l'avortement en Pologne : le président du parti au pouvoir et la première ministre sont d'accord

pologne-pour-la-vie.JPG
Jarosław Kaczyński, président du Parti au pouvoir, Droit et justice (à gauche) et Beata Szydło, première ministre de la Pologne

Par Olivier Bault de Nouvelles de France

Une nouvelle initiative citoyenne a été lancée au début du mois en Pologne pour interdire tout type d’infanticide prénatal. Depuis 1993, la loi polonaise interdit l’avortement sauf dans trois cas de figure : lorsque la grossesse met en danger la vie ou la santé de la femme enceinte (tant que l’enfant serait incapable de survivre hors du corps de sa mère), si les examens prénataux ou d’autres symptômes médicaux montrent qu’il existe une forte probabilité de déficience grave et incurable du fœtus ou de maladie incurable mettant sa vie en danger (tant que l’enfant serait incapable de survivre hors du corps de sa mère), et s’il existe une présomption forte que la grossesse est le fruit d’un acte interdit par la loi (viol, inceste…) (jusqu’à la 12e semaine de grossesse).

Si cette nouvelle initiative citoyenne est transformée en loi, l’avortement deviendra passible de prison pour les personnes qui y participent ou apportent leur concours, les seules dérogations étant les cas où la mort de l’enfant conçu serait la conséquence non désirée de soins médicaux apportés à la femme enceinte en vue de préserver sa santé ou sa vie.

×

Campagne de financement été 2017

Merci de nous aider à bâtir une culture de Vie. Donnez généreusement.

3337 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 4 jours. Merci de donner ce que vous pouvez !

Donner à Campagne Québec-Vie

Si l’enfant conçu souffre d’un handicap ou d’une maladie quelconque, l’Etat sera tenu d’apporter toute l’aide nécessaire à l’enfant et à sa mère ou sa famille. Il en sera de même si l’enfant est issu d’un viol.

A l’heure actuelle, la loi polonaise, si elle est une des plus restrictives en Europe, a deux grands points faibles. Le premier, c’est la faiblesse des sanctions qui font que le risque encouru en cas d’avortement illégal est faible et peu dissuasif (on trouve sans problème des annonces sur Internet pour aller se faire avorter dans d’autres pays). Le deuxième, c’est que la notion de déficience ou maladie grave et incurable a été étendue dans les faits à des déficiences qui ne sont absolument pas incompatibles avec la vie, comme le syndrome de Down (trisomie 21) et de Turner.

Les précédentes initiatives (en 2011 et 2013) ayant recueilli entre 400 000 et un million de signatures, le parlement polonais devra très probablement se saisir à nouveau de la question. La différence aujourd’hui, c’est que le parti chrétien-démocrate et conservateur Droit et Justice (PiS) qui avait voté en faveur des initiatives précédentes dispose d’une majorité absolue. S’il décidait de repousser cette initiative, il se mettrait à dos une grande partie de son électorat. Jarosław Kaczyński, le leader du PiS, a toutefois affirmé aux journalistes que lui-même, en tant que catholique, voterait en faveur de ce projet de loi et qu’à son avis la grande majorité des députés de son parti, et peut-être même tous, soutiendraient aussi cette proposition. La première ministre Beata Szydło a aussi apporté son soutien à cette initiative, mais il n’y aura pas de discipline de vote.

Hier, la conférence des évêques polonais a lancé un appel pour une meilleure protection de la vie humaine en Pologne, rappelant que dans ce domaine, il ne peut être question de compromis pour les catholiques. Les évêques ont eux aussi réclamé, outre l’interdiction totale des avortements, des programmes d’aide aux parents d’enfants malades ou handicapés ou bien issus d’un viol, en demandant aussi aux Polonais de prier pour une protection pleine et entière de la vie de chaque personne de la conception à la mort naturelle dans leur patrie et à l’étranger.

Campagne de financement été 2017. Merci de votre contribution ! L'objectif est de 3500$.

Enfant à naître

Merci de nous aider avec un don spécial.

3337 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 4 jours. Merci de donner ce que vous pouvez !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire