M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Campagne de financement pour Noël 2016

noel-v1.JPGMerci de nous aider avec un don spécial en ce temps de Noël, où nous célébrons la naissance de notre Sauveur. Notre objectif est de 5 000$. Merci de votre précieuse collaboration.

Pour la Vie,

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

2450 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie

À partir du 1er juillet 2012, l'échographie est obligatoire en Virginie avant un avortement!

Sur le site de Yahoo du 20 avril 2012, nous avons cette heureuse information:

 

(Rosemary Codding du "HealthCare" Center)

 

A partir du 1er juillet, les femmes souhaitant avorter en Virginie, dans l'est des Etats-Unis, devront subir une échographie et se voir proposer de regarder l'image du foetus: les féministes s'insurgent de cette mesure et dénoncent une "insulte" faite aux femmes.

"C'est tout simplement une insulte faite aux femmes et aux médecins", dit à l'AFP Rosemary Codding qui dirige le Falls Church HealthCare Center à Falls Church, en Virginie.

"C'est une intrusion totale du gouvernement dans le cabinet médical, avec un seul objectif, continuer à faire honte aux femmes et les rabaisser", dit la directrice de ce centre de santé pour les femmes qui réalise un millier d'avortements par an.

En vertu de la loi votée pour "aider les femmes à prendre une décision bien informée", la Virginie fera partie des huit Etats américains qui obligent une femme désirant un avortement à passer une échographie la veille de l'avortement, et qui impose à son médecin de lui proposer de voir l'image du foetus et d'entendre les battements de son coeur pendant que lui-même le décrit.

Presque partout, la femme pourra refuser la proposition --mais pas l'échographie elle-même-- sous réserve de le stipuler par écrit.

Au Texas toutefois, toutes ces contraintes, déjà en place, sont obligatoire. (...)

Car les droits des femmes concernant l'avortement sont dans la ligne de mire des législateurs depuis quelque temps aux Etats-Unis.

Le Guttmacher Institute recense ainsi une batterie de réglementations restreignant et compliquant l'accès à ce droit accordé il y a 39 ans au niveau fédéral. 32 Etats refusent par exemple que l'avortement soit remboursé par des fonds publics, 46 autorisent les établissements de santé à refuser de le pratiquer et 19 ont légiféré sur les "conseils" à donner aux femmes sur les risques de cancer du sein, de souffrance du foetus ou de dépression en cas d'avortement.

Parce que la réalité est horrible, les groupes "pro-choix" font tout pour la cacher. Ces échographies devraient être expliquées et diffusées à la télévision. Le film le Cri Silencieux, échographie d'un avortement, film très ancien, ne peut paraître sur les écrans de télévision. L'appui à l'avortement repose sur le refus de voir la réalité et de la montrer au grand public. C'est ainsi qu'on appelle "Centre de santé des femmes" ou "healtcare center" des cliniques d'avortements. Jamais vous ne verrez les responsables de ces centres argumenter directement de ce qui est vu par l'échographie. Ils détournent la conversation en parlant des "droits des femmes" qui rapportent tant à leurs cliniques de boucherie humaine.

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !
noel-v3.JPG

2450 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire