M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement été 2017

2641 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 6 jours. Merci de donner ce que vous pouvez !

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Grâce à votre appui, nous approchons du 5e anniversaire d’existence de notre site Web pro-vie Culture de Vie (www.cqv.qc.ca/blog). Depuis son lancement officiel, en automne 2012, nous avons accueilli près de 3 millions de lecteurs, en provenance des quatre coins de la planète. Et l’aventure se poursuit : depuis le début de cette année, 128 490 utilisateurs ont visité nos pages.

Nous restons à l’affût des récentes tendances vers le format télévisuel en-ligne. Les avancées technologiques actuelles, si fulgurantes, nous permettant d’acquérir, à prix modique, un équipement audiovisuel de qualité, vous verrez sous-peu des nouvelles et des chroniques vidéos pro-vie en-ligne, sur notre site et sur notre poste YouTube (www.youtube.com/user/CampagneQuebecVie). Merci de continuer à nous aider, par vos dons et vos prières, à répandre au Québec et dans le monde entier la vérité sur la Vie et la famille !

Pour la Vie,

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Merci de nous aider à bâtir une culture de Vie. Donnez généreusement.

Donner à Campagne Québec-Vie

"Les femmes aux travaux forcés"

 Aucun parti politique ne désire donner la possibilité aux parents de choisir la garderie ou la maison pour leurs jeunes enfants. Une lettre de M. Jean-François Couture dans la Presse du 20 décembre 2011 s'interroge sur les raisons de la mise de côté par le CAQ de la proposition de l'ADQ de donner 100$ par semaine au parent au foyer pour la garde de l'enfant:

En effet, Monsieur Lessard nous rapporte que, mandés d'urgence auprès de Monsieur Legault, deux messieurs, éminents économistes de surcroît , MM. Fortin et Godbout, lui ont fourni un argument rédhibitoire: «Cette mesure aurait un effet dévastateur sur la participation des femmes au marché du travail».

À une époque où les droits des femmes ont atteint des niveaux auxquels des gens comme ma mère n'auraient même pas osé rêver, voilà que des «messieurs fort compétents» leur nieraient le droit de décider d'envoyer, ou pas, leurs héritiers dans une garderie sous prétexte que leur absence volontaire et temporaire du marché du travail serait quelque chose de «dévastateur». Bref, mesdames, tenez-vous le pour dit: vous pouvez choisir plein de choses, mais question carrière et enfants, des messieurs dans leur grande sagesse estiment qu'ils savent mieux ce qui est bon pour vous. Que vous le vouliez ou non, vous aller devoir aller travailler. Votre absence serait «dévastatrice», rien de moins. 

Connaissant le caractère de ma défunte mère et son attitude face aux diktats, j'imagine sans peine ce qu'aurait été sa réaction. Elle se serait exclamée: «Moi aux travaux forcés? Non merci!

Malheureusement, parmi les priorités des gouvernants, le bien de l'enfant vient après certaines idéologies, elles, vraiment "dévastatrices"...

Campagne de financement été 2017. Merci de votre contribution ! L'objectif est de 3500$.

Enfant à naître

Merci de nous aider avec un don spécial.

2641 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 6 jours. Merci de donner ce que vous pouvez !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire