M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement été 2017

3502 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Objectif atteint ! Merci de votre générosité.

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Grâce à votre appui, nous approchons du 5e anniversaire d’existence de notre site Web pro-vie Culture de Vie (www.cqv.qc.ca/blog). Depuis son lancement officiel, en automne 2012, nous avons accueilli près de 3 millions de lecteurs, en provenance des quatre coins de la planète. Et l’aventure se poursuit : depuis le début de cette année, 128 490 utilisateurs ont visité nos pages.

Nous restons à l’affût des récentes tendances vers le format télévisuel en-ligne. Les avancées technologiques actuelles, si fulgurantes, nous permettant d’acquérir, à prix modique, un équipement audiovisuel de qualité, vous verrez sous-peu des nouvelles et des chroniques vidéos pro-vie en-ligne, sur notre site et sur notre poste YouTube (www.youtube.com/user/CampagneQuebecVie). Merci de continuer à nous aider, par vos dons et vos prières, à répandre au Québec et dans le monde entier la vérité sur la Vie et la famille !

Pour la Vie,

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Merci de nous aider à bâtir une culture de Vie. Donnez généreusement.

Donner à Campagne Québec-Vie

« La fabrique des orphelins : excellent texte de Christian Rioux dans le Devoir sur « l'homoparentalité » et les mères porteuses

Sur le site du journal Le Devoir du 2 mai 2014 :

(Photo :  Mon_Tours sur flickr.com, licence creative commons)

(La France a dit non, comme la plupart des pays de la planète, à la gestation pour autrui (GPA), aux mères porteuses, qui transforment l'enfant en marchandise, produites dans la majorité des cas par des femmes plus pauvres que les personnes voulant adopter l'enfant fabriqué expressément pour eux...

(...) si la liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres, le « désir d'enfants » doit impérativement s’arrêter là où commence la liberté de l’enfant. Peu importe qu’il s’agisse de couples d’homosexuels ou d’hétérosexuels. De quel droit des individus peuvent-ils sciemment fabriquer des orphelins qui, après avoir vécu neuf mois avec leur mère en seront brutalement séparés et s’interrogeront toute leur vie sur leurs origines, comme ces milliers d’enfants qui réclament aujourd’hui de connaître l’identité du donneur de sperme qui les a engendrés? De quel droit de prétendus parents peuvent-ils imposer à un enfant un marché dans lequel celui-ci est ravalé au rang d’une vulgaire marchandise qu’on achète et qu’on s’échange? (...)

Comme le fait remarquer le journaliste, tout cela se produit parce que certains « refusent toute limite rationnelle, et d'abord celle fondatrice de leur réalité biologique et de leur sexe. » Le philosophe Bertrand Vergely explique ce refus de la réalité qui est, en définitive, rien de moins qu'un refus de l'humanité... :

//www.youtube.com/embed/djPYeHrzS2I

Campagne de financement été 2017. Merci de votre contribution ! L'objectif est de 3500$.

Enfant à naître

Merci de nous aider avec un don spécial.

3502 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Objectif atteint ! Merci de votre générosité.

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire