M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !

1295 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie

"Je n'ai toujours pas ce que je veux." En Angleterre, deux homosexuels poursuivent une église qui leur aura refusé le "mariage"

par Hilary White

LONDRES, 2 août 2013 (LifeSiteNews.com) — Moins de deux semaines après que le projet de loi de la coalition gouvernementale sur le « mariage homosexuel » soit devenu une Loi, un homosexuel a lancé une poursuite contre une paroisse anglicane, à Maldon en Angleterre, pour lui avoir refusé ainsi qu’à son partenaire civil, le somptueux mariage à l'église de leurs rêves. Barrie Drewitt-Barlow (photo, à gauche, en compagnie de son «conjoint») a déclaré à l’Essex Chronicle qu'il a lancé la poursuite parce que, malgré la loi, « je n’ai toujours pas ce que je veux ».

L'article 9 de la Loi 2013 sur le mariage (Couples de même sexe), qui entrera en vigueur l'année prochaine, accorde à toute personne en union civile la possibilité de convertir ce partenariat en « mariage ». Cependant, la loi contient des mesures visant spécifiquement à empêcher les églises qui le refusent d'être forcées de participer.

Drewitt-Barlow a déclaré : « Pour nous, la seule façon d'avancer maintenant est de poursuivre l'église devant les tribunaux. C'est une honte que nous soyons obligés de traîner des chrétiens devant un tribunal pour les amener à nous reconnaître. » « Mais nous ne voulons pas forcer quelqu'un à nous marier – cela devrait être le plus beau jour de ma vie et cela me rendrait malheureux et gâcherait tout », a-t-il dit. « Les chrétiens ne sont-ils pas censés pardonner, accepter et aimer? »

Il a ajouté : « Cela m’affecte parce que je la veux tellement, la grande cérémonie somptueuse avec tout ce que cela comporte, mais je ne pense pas que cela va arriver tout de suite ».

Drewitt-Barlow est un militant homosexuel connu. En 1998, il est allé devant les tribunaux aux ÉtatsUnis pour forcer le gouvernement à permettre, pour la première fois, que seuls lui et son partenaire, Tony, soient nommés sur l’acte de naissance de leurs jumeaux- des enfants qui ont été conçus avec un don d’ovule et portés par une mère porteuse en Californie.

Le duo a, depuis, acquis trois autres enfants par des moyens similaires et ouvert la première entreprise de maternité de substitution en Grande-Bretagne, accueillant tout particulièrement les partenaires de même sexe.

L'Institut chrétien a indiqué que Barrie Drewitt-Barlow a fait don d'environ 500.000 £ à des groupes de pression pour le mariage de même sexe.

« Nous sommes heureux que le mariage (civil) homosexuel soit reconnu — dans ce sens, c'est un grand pas. Mais en fait, il s’agit d’un petit pas parce que nous ne pouvons pas encore réellement le faire (à l’église). Nous devons convaincre l'église qu’il serait légitime pour notre communauté qu’ils nous reconnaissent comme chrétiens pratiquants, » a déclaré Drewitt-Barlow à l’Essex Chronicle.

« Je suis un chrétien — un chrétien pratiquant — mes enfants ont tous été élevés en tant que chrétiens et font partie de l’église paroissiale anglicane de Danbury. Je veux aller dans mon église et épouser mon mari », a-t-il dit. « Si j'étais un sikh, je pourrais me marier au Gurdwara. Les Juifs libéraux peuvent se marier à la synagogue. Seuls les chrétiens sont bloqués. »

Les législateurs ont insisté sur le fait que les églises et le clergé ne seraient pas soumis à un harcèlement juridique à cause de la proposition. La ministre des Égalités, Maria Miller, a dévoilé une série d'amendements, appelés le « quadruple verrouillage » dont le gouvernement dit qu’il empêchera les tentatives de ce genre.

L'Église catholique et l'Église anglicane, ainsi que des experts juridiques, ont toutefois rejeté les promesses du gouvernement, affirmant qu'aucune loi en Grande-Bretagne n’était à l’abri d’une annulation par la Cour européenne des droits de l'homme. L'Église d'Angleterre, la religion établie de la nation, a averti qu'une contestation judiciaire qui obtiendrait gain de cause pourrait empêcher l'Église de continuer de célébrer des mariages au nom de l'État. Ils ont qualifié la tentative du gouvernement de réécrire la loi sur le mariage « d’essentiellement idéologique » et « semant la discorde ».

Aidan O'Neill QC avait témoigné aux audiences du gouvernement, disant que, puisque l'Église d'Angleterre est obligée de marier toute personne admissible vivant dans les limites de la paroisse, le « quadruple verrouillage » est « éminemment contestable » à la Cour européenne des droits de l'homme.

Par ailleurs, la Loi sur les égalités déjà existante pourrait permettre aux conseils locaux d’adopter des représailles à l'encontre des groupes religieux qui refusent de « marier » les partenaires homosexuels, y compris en leur refusant l'utilisation des installations d'un centre communautaire.

En juin, Crispin Blunt, ministre de la Justice, ouvertement homosexuel, a admis à la BBC que la tentative de proscrire la participation de l’Église d’Angleterre des « mariages homosexuels » peut « peut poser un problème juridique ».

En effet, la proposition du gouvernement, a-t-il dit, « est que le mariage doit être égal aux yeux de l'État, que ce soit entre (les membres) d’un couple de même sexe ou entre un homme et une femme. » Ainsi, l'opposition à la loi par les églises relèverait des dispositions de la Loi sur les égalités, le même acte qui a entraîné la fermeture forcée ou la sécularisation de toutes les agences d'adoption catholiques en Angleterre et au pays de Galles.

« Nous allons bien voir ce qui va se passer avec ça », a déclaré Blunt à la BBC.

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !
noel-v3.JPG

1295 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire