M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !

945 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie

« Il n'y a pas de campagne de sensibilisation capable de battre les téléromans » dixit Laurent McCutcheon

(Fabienne Larouche et Laurent McCutcheon)

On le savait, mais il est bon de l'entendre de la bouche du président du principal lobby gai au Québec. Il ne faut donc pas s'étonner que jamais on ne verra dans un téléroman au Québec, une position contraire à l'enseignement politiquement correct de ce lobby. La censure fonctionne au maximum. Sur le site du journal Métro du 28 juillet 2013:

 

Très peu de personnages de parents homosexuels font partie de l’univers télévisuel québécois. Toute la vérité, Mémoires vives et 30 vies semblent être les seules séries à avoir fait ce pas.
 
«On a fait beaucoup de progrès dans la représentation des homosexuels à la télévision depuis une vingtaine d’années, mais il reste encore du chemin à faire, croit Laurent McCutcheon, fondateur de la Fondation Émergence. La prochaine étape sera de mettre en scène davantage de parents homosexuels, mais aussi plus de lesbiennes, de bisexuels et de transgenres.»
 
Pierre Barrette, professeur de télévision à l’École des médias de l’UQAM, explique cette relative invisibilité par le niveau d’acceptation de la société face à certaines réalités. «La télévision ne montre pas le monde tel qu’il est, mais tel que les téléspectateurs sont prêts à l’accepter», explique-t-il. Les chaînes de télévision ne prendraient pas le risque de froisser leur public en montrant des scènes qui les mettent mal à l’aise. Un épisode bien connu de la télévision québécoise est celui où l’émission Le Paradis terrestre fut retirée des ondes de Radio-Canada en 1972 en raison des nombreuses plaintes reçues par la société d’État après qu’on y ait vu des hommes se tenir par la main.
 
(...)
 
La télévision a un rôle important à jouer dans la lutte contre l’homophobie, selon Laurent McCutcheon. «Il n’y a pas de campagne de sensibilisation capable de battre les téléromans», estime-t-il. Ils mettent en scène des personnages auxquels les téléspectateurs s’identifient et ça contribue à leur donner une image positive.» La Fondation Émergence a d’ailleurs remis en 2012 le Prix lutte contre l’homophobie à Fabienne Larouche, pour le grand nombre de personnages homosexuels réalistes incarnés dans ses émissions.

Un article qui exprime bien que la population n'est pas d'accord avec les positions du lobby gai, mais que par l'entremise des téléromans, une tentative de lavage de cerveaux est en cours...

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !
noel-v3.JPG

945 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire