M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

"Ce serait plus utile d'aider les femmes enceintes que de manifester"

"Ce serait plus utile d'aider les femmes enceintes que de manifester"

"Demander l'abolition est déraisonnable, il faut d'abord convaincre le gens"

En France se prépare une grande marche pour la vie pour le 22 janvier. Plusieurs ont en tête bien des arguments pour discréditer ces actions, dont les deux présentés ci-dessus. Les réponses que l'on retrouve sur le site du salon Beige ici et ici sont des plus pertinentes.

Voici un extrait des réponses : 

 

Les personnes qui ont œuvré dans une association d'aide ont bien plus de chances de participer à la Marche pour la Vie que les personnes qui n'y œuvrent pas. Et une personne qui participe à la manifestation a plus de chances, de fil en aiguille et si elle y est appelée, de s'engager dans une association d'aide qu'une personne qui n'y participerait pas.

Mais tout le monde n'est pas appelé à s'engager dans une association d'aide. Pour la grande majorité, le choix n'est pas entre "manifester" et "aider les femmes enceintes", mais entre "manifester" et "rester chez soi." Non que ces manifestants soient oisifs par ailleurs : beaucoup ont des engagements associatifs légitimes et nécessaires (scoutisme, écoles hors contrat etc.), qu'ils ne doivent pas abandonner au profit d'un militantisme pro-vie exclusif. Mais tous peuvent consacrer une demi-journée par an à la cause pro-vie, et ont raison de le faire.

 

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !



Laissez un commentaire