M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

51,2% des femmes recourant à l'avortement utilisent la contraception...

51-moitie-femmes-recourant-avortement-contraception-moment-tomber-enceinte.jpg

Provient de Reinformation.tv

Au Royaume-Uni, plus de la moitié des femmes recourant à l’avortement étaient sous contraception au moment de tomber enceintes, alors que le Royaume-Uni compte plus de 200.000 avortements par an. C’est une tendance que l’on retrouve de manière fréquente dans les pays où la « couverture contraceptive » est importante – preuve que la contraception n’empêche pas l’avortement.

Les statistiques du British Pregnancy Advisory Service – le BPAS est lui-même fournisseur d’avortement – montrent qu’un peu moins de 25 % des femmes ayant avorté était sous contraception hormonale ou de longue durée. En tenant compte de celles utilisant préservatifs ou diaphragmes, la proportion monte à plus de la moitié.

Détail particulièrement horrible : de nombreuses femmes qui ont eu recours à des avortements tardifs – au-delà de 20 semaines – étaient sous contraception de longue durée, ce qui les avait rendus moins attentives à leurs symptômes de grossesse.

Le BPAS en tire argument pour dire que l’avortement est nécessaire parce qu’aucun contraceptif n’est efficace à 100 %. Où le refus de l’enfant devient un absolu.



Laissez un commentaire