M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

43 % des adolescents québécois de 15 à 17 ans vivent dans une famille monoparentale ou recomposée

enfant_triste.jpgSur le site du journal le Devoir du 17 décembre 2014, des statistiques tragiques :

(Photo :  hugo b♪rth♪→photostream sur flickr.com, licence creative commons)

En fait, six enfants sur dix en bas âge — 4 ans et moins — vivant dans une famille avec deux parents vivaient dans une famille où les parents étaient en union libre en 2011. Les enfants âgés de 5 à 9 ans qui vivaient dans une famille biparentale se divisaient en deux camps à peu près égaux, c’est-à-dire que 48,5 % vivaient avec un couple en union libre et 51,5 % avec des parents mariés.

Ce qui peut expliquer le 43 % du titre...

Il faut « s'épanouir » fut le mot d'ordre d'une génération qui a laissé un Québec ruiné comme héritage...

 

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !



Laissez un commentaire